Conflit armé en Ukraine

Après plusieurs jours d’escalade de tensions entre l’Ukraine et la Russie, la guerre a éclaté le 24 février 2022. Le pape François avait appelé à une journée de prière le 26 janvier 2022 dans lequel il exhortait les dirigeants à établir un dialogue. Au travers de ce dossier, nous vous proposons les principales déclarations et les initiatives de soutien, en France et dans le monde.

10 avril : le dimanche des Rameaux, en début de Semaine Sainte, le pape François appelle à une trêve de Pâques.

6 avril : pendant l’angélus, le Pape fustige la cruauté de Boutcha

Les récentes nouvelles de la guerre en Ukraine (…) attestent de nouvelles atrocités, comme le massacre de Boutcha, une cruauté toujours plus horrible, commise aussi contre des civils, des femmes et des enfants sans défense […] Ce sont des victimes dont le sang innocent crie jusqu’au ciel et implore: que l’on mette fin à cette guerre ! Que l’on fasse taire les armes ! Que l’on cesse de semer la mort et la destruction !

5 avril : Les évêques de France célèbrent une messe à Lourdes avec le représentant de l’Église gréco-catholique

Les évêques catholiques ouvrent leur assemblée plénière de printemps à Lourdes avec une messe, en milieu de journée, présidée par Mgr Hlib Lonchyna, le représentant de l’Église gréco-catholique (de rite byzantin) pour la France.

Message de Mgr Lonchyna aux évêques : « La dignité et la liberté »

Message de Mgr Hilb Lonchyna, administrateur apostolique de l’éparchie Saint Volodymyr le Grand de Paris le jeudi 7 avril 2022 intitulé : "Dignité et liberté".

3 avril : Depuis son voyage apostolique à Malte (2-3 avril), le pape François appelle à la paix.

29 mars : Bartholomée 1er, le patriarche orthodoxe de Constantinople en visite en Pologne

Le patriarche orthodoxe de Constantinople Bartholomée a rencontré à Varsovie des réfugiés ukrainiens pour leur témoigner sa solidarité et dénoncer l’agression russe contre leur pays. « Si toute guerre mérite condamnation, une guerre entre orthodoxes est absolument inacceptable. »

25 mars : le pape François consacre la Russie et l’Ukraine au cœur de l’Immaculée Conception.

Le même acte sera célébré à Fatima par le cardinal Krajewski le même jour. La consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie est l’un des trois secrets de Fatima.

à suivre en direct et en VF à 17:00 sur KTO

23-25 mars : les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux exposées dans les paroisses ukrainiennes d’Île-de-France

Les reliques de sainte Thérèse sont exposées ce mercredi 23 mars à l’aumônerie ukrainienne gréco-catholique du Saint-Esprit à Saint-Germain-en-Laye. Puis, le 24 mars, à Notre-Dame de Vincennes, le 25 mars à la paroisse gréco-catholique de Senlis Saints-Borys-et-Hlib, et le 26 mars à la cathédrale Saint-Volodymyr-le-Grand, à Paris. Les reliques seront exposées à la vénération des fidèles, puis plusieurs célébrations seront organisées en présence des reliques de sainte Thérèse, la sainte patronne des missions.

22 mars : le président ukrainien invite le pape à devenir médiateur entre Kiev et Moscou.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a invité mardi le pape François à jouer le rôle de médiateur dans les négociations entre Kiev et Moscou, qui a lancé fin février une guerre contre l’Ukraine.

21 mars : déclaration conjointe de la CCEE-CEC

« Nous, membres du Comité mixte du Conseil des Conférences épiscopales européennes et de la Conférence des Eglises européennes, nous sommes réunis à Bratislava pour notre rencontre annuelle, et nous appelons les dirigeants des nations et la communauté internationale à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à la guerre actuelle qui détruit des vies et cause des souffrances indicibles ».

La CCEE

18 mars : « Ensemble pour l’accueil des exilés », plateforme d’appui à la mobilisation.

Le Service National Mission et Migrations (SNMM), le Secours Catholique, le JRS (Jesuit Refugee Service) et la Fédération de l’Entraide Protestante ont décidé de constituer une « plateforme d’appui à la mobilisation citoyenne pour l’accueil des personnes exilées », qui collaborera avec d’autres associations engagées dans le soutien à l’Ukraine et l’accueil de réfugiés, vise à coordonner, soutenir et offrir des conseils et des outils utiles à toutes celles et tous ceux qui, dans les réseaux de ces organismes, et au-delà, souhaitent s’investir concrètement dans ces actions de solidarité et d’entraide.

  • Une fonction « Ressources» : élaboration, mutualisation et mise à disposition d’outils, documents repères, etc. des réseaux participants aux opérations ;
  • Une fonction « Soutien opérationnel à l’action des réseaux» : il s’agira d’accompagner la « mobilisation citoyenne », dans l’accueil et l’accompagnement, principalement par la coordination et la mise en lien des acteurs sur le terrain ;
  • Une fonction « Plaidoyer » : à exercer auprès des pouvoirs publics, mais aussi en soutien et conseil pour l’action de plaidoyer des réseaux participants à l’opération sur le terrain

Lire l’article

15 mars : Un dominicain au cœur de la guerre.

Jaroslav Krawiec est un frère dominicain du prieuré de La Mère de Dieu, situé dans le centre de Kiev. Il a envoyé à la rédaction de cath.ch, depuis le 26 février 2022, des «notes d’Ukraine» (en fait des lettres) destinées aux dominicains de Pologne qui racontent le quotidien de la communauté et des habitants de la ville. Avec son autorisation, nous publions ce qui est devenu un journal de bord de la situation vécue à Kiev et dans le pays.

Lire la suite

10 mars : Ukraine, le nationalisme religieux est-il une menace pour la paix ?

Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France, et le Pasteur François Clavairoly, rencontrent à la Cathédrale de la Sainte-Trinité, centre de l’Exarchat d’Europe occidentale du patriarcat de Moscou, le Père Politov, curé de la Cathédrale.

Le communiqué

6 mars : le Pape lance un vibrant appel pour la paix en Ukraine où « coulent des fleuves de sang et de larmes »

5 mars : le diocèse de Beauvais relaie l’appel du Père Yuriy Leshchynskyy

Dans une lettre adressée à toutes et à tous, le Père Yuriy Leshchynskyy, prêtre catholique du rite byzantin ukrainien, lance un appel aux dons. Il répertorie les dons utiles à faire dès samedi 5 mars. Vous pouvez également soutenir financièrement un fonds de l’Église Gréco Catholique Ukrainienne (créé en partenariat avec L’Œuvre d’Orient).

Lire la lettre

4 mars : Prière oecuménique en faveur de la paix en Ukraine dans le diocèse de Créteil

Une prière œcuménique en faveur de la paix en Ukraine se déroulera le vendredi 4 mars à 20 heures, en l’église Notre-Dame de Vincennes, en présence de Mgr Dominique Blanchet, évêque de Créteil, de Mgr Hlib Lonchyna, administrateur apostolique de l’Éparchie ukrainienne gréco-catholique Saint Volodymyr le Grand de Paris, et du pasteur Jean Dietz, de l’Église protestante unie de Vincennes.

Lire l’article

3 mars : L’Éparchie ukrainienne Saint Volodymyr le Grand de Paris se mobilise en lien avec l’œuvre d’Orient pour venir en aide aux personnes touchées par la guerre en Ukraine.

Pour cela, un fonds d’urgence a été mis en place un fonds de l’Église gréco-catholique ukrainienne.

  • Secours aux blessés (médecine d’urgence, chirurgie, rééducation).
  • Aide aux réfugiés (hébergement, alimentation, soins et assistance juridique).
  • Soutien aux aumôniers militaires de l’Église gréco catholique ukrainienne

Ce fonds est créé en partenariat avec L’Œuvre d’Orient, et permet aux donateurs de bénéficier de reçus fiscaux.

La mobilisation de l’éparchie

2 mars : le pape François déclare une Journée de jeûne pour la paix

Seigneur,
entends notre prière !
Ouvre nos yeux et nos cœurs,
infuse en nous le courage
de construire la paix.
Maintiens en nous la flamme de l’espérance,
afin qu’avec persévérance
nous fassions des choix de dialogue
et de réconciliation,
pour que la paix gagne enfin.

2 mars : JRS aux côtés des déplacés

« Nous exprimons notre solidarité au peuple ukrainien, à toutes les personnes actuellement en Ukraine, à celles qui ont quitté leur pays et à celles qui cherchent à fuir, quelle que soit leur nationalité, origine ou religion. A ce titre, nous exprimons notre grande préoccupation de voir des personnes repoussées à la frontière du fait de leur couleur de peau ou de leurs origines… Nous souhaitons renouveler notre volonté d’œuvrer à une société accueillante et inclusive. »

Lien vers JRS

1er mars : une veillée de prière organisée mardi à Notre-Dame-de-la-Garde en soutien à l’Ukraine

« Seule la fraternité peut arrêter la violence » : lors d’une veillée de prières, quelque 400 croyants de toutes confessions ont communié mardi 1er mars pour la paix en Ukraine, dans la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille.

Le diocèse de Marseille

1er mars : Déclaration de la Conférence des évêques catholiques russes

« Nous appelons également tout le monde, en particulier nos frères chrétiens, à résister aux mensonges et à la haine, et à être une source de réconciliation, et non de haine et de violence. » (traduction non officielle)

Le communiqué de la Conférence des évêques catholiques russes

1er mars : l’Ordre de Malte se mobilise pour soutenir les réfugiés ukrainiens

L’Ordre de Malte est fortement implanté dans la région pour aider les plus démunis. Présente depuis  1993 en Ukraine, l’organisation est également implantée et mobilisée dans les pays limitrophes pour  apporter une assistance humanitaire aux populations locales.

Dans ce contexte, l’Ordre de Malte France se mobilise pour soutenir les associations sœurs de l’Ordre  de Malte en Pologne, en Hongrie et en Slovaquie en lançant une campagne de collecte dédiée. Grâce  aux dons, l’Ordre de Malte France vise le versement d’une première aide d’urgence de 300 000 euros.  Cette aide va permettre aux bénévoles polonais, hongrois et slovaques de nourrir, loger et secourir les  677 0001 réfugiés ukrainiens, en majorité des femmes et des enfants, qui ont tout laissé derrière eux.

Les prochains jours s’annoncent décisifs pour faire face à l’afflux de réfugiés qui progresse d’heure en  heure au rythme de l’intensification des combats dans tout le pays.

Pour répondre aux besoins en médicaments, en solution d’accueil et pour prendre en charge, le  mieux possible, les réfugiés ukrainiens aux frontières du pays, l’Ordre de Malte France lance une  campagne de mobilisation dédiée à l’Ukraine :

https://don.ordredemaltefrance.org/b/mon-don 

28 février : Message de soutien de la Mission de la mer, adressé (en anglais) au Père Oleksandr Smerechynsky, aumônier de Stella Maris dans le port d’Odessa, sur la Mer noire, en Ukraine.

Cher Père Oleksandr,

La brutalité de l’agression militaire russe contre l’Ukraine a surpris et horrifié l’opinion publique mondiale. En ces heures tragiques pour l’Ukraine, nous voulons, au nom de la Mission de la mer, Stella Maris France, vous exprimer notre solidarité, notre soutien et vous assurer de notre prière pour la paix, à la suite du pape François.

Lire la suite du message sur le site du SNMM

27 février : la paroisse Saint Athanase de Lyon accueille Mgr Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon

Mgr Emmanuel Gobilliard a marqué son soutien et celui du diocèse de Lyon à l’Ukraine en venant prier avec la paroisse ukrainienne Saint Athanase le Grand – Lyon Villeurbanne.

Lire sur le site de la paroisse

27 février : Déclaration de Bartholomée Ier, patriarche œcuménique de Constantinople

Le patriarche oecuménique Bartholomée, chef spirituel de quelque 300 millions de chrétiens orthodoxes dans le monde et basé à Istanbul, a appelé à la fin de la guerre en Ukraine dimanche 27 février 2022.  » Nous adressons un autre appel pour mettre fin à la guerre maintenant. Pour arrêter immédiatement tout acte de violence, et tout ce qui propage la douleur et la mort. », a-t-il dit dans une déclaration.

Lire la déclaration

L’Angélus du Pape le 27 février 2022 :

Celui qui fait la guerre oublie l’humanité. Il ne part pas du peuple, il ne regarde pas la vie concrète du peuple, mais fait passer les intérêts partisans et le pouvoir avant tout.

25 février : prière de Taizé

Vendredi 25 février, les frères et tous les jeunes qui étaient présents à Taizé ont prié en silence pour la paix.

Lire l’article

25 février : Communiqué de Mgr Olivier de Germay, archevêque de Lyon

L’intervention militaire de la Fédération de Russie en Ukraine fait peser le risque d’une guerre longue et meurtrière et déstabilise les équilibres de paix en Europe et dans le monde. Cette initiative unilatérale et irresponsable replonge l’Europe dans l’engrenage absurde de la violence. Si la guerre n’est pas stoppée rapidement, on peut s’attendre à des dizaines de milliers de victimes : des morts, des blessés, des exilés, des personnes séparées de leurs proches, des orphelins… sans parler de toutes les victimes collatérales inévitablement produites par ce genre de conflits.

Lire le communiqué

25 février : Déclaration de Justice et paix Europe

Le Comité exécutif de Justice et Paix Europe appelle à la paix et à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine. Après l’invasion brutale de l’Ukraine par les troupes russes le 24 février 2022, nous condamnons l’agression russe comme une violation sérieuse du droit international et comme une menace pour la paix en Europe, nous exprimons notre soutien et notre solidarité avec l’Ukraine et son peuple qui souffre.

Le communiqué de Justice et paix

25 janvier : le pape se rend à l’ambassade de Russie et tweet en russe

Le pape François s’est rendu vendredi matin à l’ambassade de Russie près le Saint-Siège, à Rome, pour « exprimer sa préoccupation » face à la guerre en Ukraine.

24 février : Déclaration du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE)

Réunis à Florence pour « Méditerranée, frontière de paix 2 », les évêques de la CCEE font une déclaration : « Au nom de Dieu, stop. L’Appel pour la paix en Ukraine. »

Lien vers le communiqué du 24 janvier 2022

24 février : La Caritas France se mobilise

La Fondation Caritas France, en lien avec le Secours Catholique, se mobilise pour apporter une aide d’urgence aux personnes touchées par la guerre en Ukraine. La Fondation annonce ainsi le déblocage exceptionnel de 100 000€ sur ses réserves et crée un Fond Urgence Ukraine.

Sous la coordination de Caritas Internationalis, les financements mobilisés permettront de :

1/ Fournir un soutien à la Caritas Ukraine qui agit, dans le pays, pour répondre aux besoins humanitaires urgents : abris, nourriture, kit d’hygiène, protection et regroupement des familles.

2/ Soutenir les Caritas frontalières au conflit, et notamment les Caritas Pologne, Roumanie et Slovaquie alors que cinq cent mille personnes ont d’ores et déjà fui le pays.

Faire un don

24 février : Déclaration de la COMECE

Déclaration de la Commission des épiscopats de l’Union européenne (COMECE), Jean-Claude Hollerich, archevêque de Luxembourg et président est « profondément préoccupé par les derniers rapports faisant état de l’escalade des actions militaires de la Fédération de Russie en Ukraine, qui ouvre la voie au scénario alarmant d’un conflit armé causant d’horribles souffrances humaines, la mort et la destruction. Aujourd’hui, la paix sur tout le continent européen et au-delà est confrontée à une grave menace. »

Lien vers le communiqué de la Comece

24 février : Déclaration du Cecef. « L’Appel pour la paix en Ukraine » de Mgr Eric de Moulins-Beaufort, Président de la Conférence des évêques de France ; le Pasteur François Clavairoly, Président de Fédération protestante de France et le métropolite Dimitrios, Assemblée des évêques orthodoxes de France.

Le Conseil d’Églises chrétiennes en France, très inquiet devant l’escalade des tensions géopolitiques aux frontières de l’Ukraine, porte dans la prière toute la population ukrainienne. Il encourage toutes les Églises à manifester concrètement leur solidarité pour les populations affectées et à prier pour la paix et la fin immédiate du conflit, inspiré par les mots de saint Paul : « C’est le Christ, en effet, qui est notre paix : de ce qui était divisé, il a fait une unité. Dans sa chair, il a détruit le mur de séparation : la haine. » (Eph. 2,14)

Alors que les chrétiens se préparent à entrer en carême avant la lumineuse fête de la Résurrection du Christ, dans un esprit d’humilité et de repentir, nous prions pour que la paix céleste soit restaurée sur la terre et que les violences prennent fin immédiatement.

Lire le document PDF

24 janvier : Mgr de Moulins-Beaufort en prière avec la communauté ukrainienne à Paris

Jeudi 24 février, Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France s’est joint à la communauté gréco-catholique ukrainienne de la cathédrale Saint-Volodomyr-le-Grand à Paris pour prier pour la paix.

Lien de la vidéo

24 février : L’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) débloque un million d’euro en urgence pour l’Ukraine

À la suite de l’intervention russe sur le territoire ukrainien ce 24 février 2022, l’Aide à l’Église en Détresse (AED) débloque un million d’euros d’aide d’urgence pour soutenir l’action de l’Église sur place.

Faire un don avec l’Aide à l’Eglise en détresse

24 février : communiqué de Mgr d’Ornellas, archevêque de Rennes

Guerre en Ukraine : Mgr Pierre d’Ornellas appelle les catholiques d’Ille-et-Vilaine à prier ce dimanche 27 février pour « la paix et la fraternité ».

Lire le communiqué

24 février : Déclaration de Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France

"Soutien et prière pour l’Ukraine"

Déclaration de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France.

24 février : Déclaration de sa Béatitude Sviatoslav suite au déclenchement de la guerre en Ukraine.

 » Aujourd’hui, nous proclamons solennellement : « Nous donnerons nos âmes et nos corps pour notre liberté ! Nous prions d’un seul cœur et d’une seule voix : « Dieu, grand, un, sauve-nous l’Ukraine ! A nouveau notre Patrie est en danger ! L’ennemi traître, à ses propres engagements et assurances, enfreignant les règles fondamentales du droit international, comme un agresseur injuste est entré sur le sol ukrainien, apportant avec lui la mort et la destruction. »

Lire la déclaration

24 février : Déclaration d’Onuphre, le métropolite de Kiev aux fidèles et aux citoyens ukrainiens

« Les peuples ukrainien et russe sont sortis des fonts baptismaux du Dniepr et la guerre entre ces peuples est la répétition du péché de Caïn, qui par jalousie tua son frère« .

Voir la déclaration

Mercredi 23 février, au cours de l’audience générale le Pape a appelé à une journée de jeûne pour la paix le mercredi 2 mars 2022, jour du Mercredi des cendres, pour de répondre à «l’absurdité diabolique de la violence».

Pour la seconde journée de prière pour la paix en Ukraine, le pape appelle le 2 mars 2022 à un  :

jour de jeûne pour la paix

22 février : De la crainte vers la dignité : message de Mgr Borys Gudziak aux Ukrainiens

Chers frères et sœurs,

Aujourd’hui nous débutons une nouvelle étape de notre pèlerinage : celui de la crainte vers la dignité. Le Seigneur, notre Dieu accorde la dignité à toi, à moi et à chaque personne. Il nous donne sa dignité divine, la dignité de son Esprit, nous proposant de vivre avec Lui, de donner et d’offrir la vie.

Lire le message

15 février : chaine de prière pour l’Ukraine

La paroisse catholique ukrainienne de Paris appelle tous les parisiens de bonne volonté à venir prier pour la paix en Ukraine et en Europe. Une chaîne de prière est organisée chaque jour à 21h.

Informations sur le site de la cathédrale Saint Volodymyr-le-Grand de Paris

14 février : missive de l’épiscopat polonais

Mgr Stanislaw Gadecki, président de la Conférence épiscopale polonaise exprime sa vive inquiétude dans une lettre adressée aux évêques orthodoxes et catholiques de Russie et d’Ukraine en la mémoire liturgique des saints patrons du monde slave, Cyrille et Méthode.

Lire la lettre

26 janvier : l’archevêque de l’Eglise gréco-catholique ukrainienne appelle à un marathon de prière

En communion de prière avec le pape François, sa Béatitude Sviatoslav Shevchuk invite à prier pour la paix en Ukraine dans un marathon de prière.

À l’issue de la prière de l’Angélus dominical du 23 janvier, le Pape François a de nouveau fait part de ses préoccupations :

Je suis avec inquiétude la montée des tensions qui risquent de porter un nouveau coup à la paix en Ukraine (…] Pour cette raison et avec préoccupation, étant donné les tensions actuelles, je propose que le mercredi 26 janvier soit une journée de prière pour la paix.

21 janvier : Déclaration du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE)

Monseigneur Gintaras Grušas, archevêque de Vilnius (Lituanie) et Président du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE) s’est exprimé le 21 janvier avec les évêques européens. Ils invitaient « la communauté internationale à apporter [leur] soutien au pays face au danger d’une offensive militaire russe. »

Lien vers le communiqué du 21 janvier 2022

Du 23 au 27 juin 2001, Le pape Jean-Paul II se rendait à Lviv, bastion grec-catholique en Ukraine, située à 70 kilomètres de la frontière orientale de la Pologne et aussi à Kiev, la capitale ukrainienne.

Documents

Comment venir en aide ?

  • par la prière
  • par des dons matériels et financiers

Les différentes églises ukrainiennes

L'Unité des chrétiens