Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs

La Pastorale du tourisme et des loisirs est une réalité relativement récente dans l’Eglise catholique : en France elle s’organise à partir des années 1950, au fur et à mesure que s’étend le temps libre, que développe le tourisme de masse et que l’accès aux loisirs se généralise. Il est difficile de résumer les différentes facettes d’une telle pastorale tant elle doit tenir compte de la diversité des populations et des problèmes rencontrés.

Donner une âme au temps libre

Un de ses premiers objectifs est de susciter les conditions qui aident les chrétiens à vivre leur foi et leur témoignage missionnaire dans le temps qu’ils consacrent au tourisme et aux loisirs.  Elle encourage aussi à vivre ce temps comme un moment de grâce et de salut, par exemple en valorisant des attitudes de contemplation, de repos, de retour sur soi, d’attention aux personnes, d’intérêt pour la découverte des autres cultures. Une telle pastorale offre une opportunité pour des organisations chrétiennes de tisser des partenariats avec des organismes publics concernés, et d’entrer en relation avec des professionnels, des employés, des saisonniers.

Un rôle de vigilance critique

Dans la ligne de l’enseignement social de l’Eglise, une pastorale du tourisme garde un rôle de vigilance critique et ne perd pas de vue les personnes qui vivent d’emplois précaires, de conditions de travail difficiles, ou dont les droits parfois sont bafoués. En effet la préoccupation pastorale est que la visée ultime du temps libre, du tourisme et des loisirs  reste la réalisation et l’épanouissement de la personne. Cela peut passer par la découverte de la nature, la connaissance du patrimoine esthétique et religieux, par le développement de relations humaines heureuses, ou par un déploiement de la vie spirituelle.

Le rapport pastoral au tourisme est habité par la conviction que le temps libre  peut être un moment favorable pour la reconnaissance de Dieu et la pratique de la charité envers autrui. Il peut ouvrir à une action de grâces pour le don de la Création, pour la liberté, pour la joie d’être. Ce sont donc des essentiels de la foi chrétienne et de nos humanités qui peuvent être redécouverts et approfondis à l’occasion de ces moments de plus grande disponibilité.

Père Jean-Yves Baziou,
Prêtre accompagnateur de la Pastorale du tourisme

repères

  • Petit guide vert du chrétien en vacances

    Quand les vacances se profilent à l’horizon…sommes-nous vraiment attentifs à vivre ce temps spécifique d’une manière porteuse de sens ? Pour des vacances fraternelles et respectueuses de la Création, le Service national Famille et société propose un petit guide[...]

  • La pastorale des réalités du tourisme et des loisirs : repères actualisés

    Service de l’Église catholique, la Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs (PRTL), en fidélité avec les textes du directoire Peregrinans in terra (1969) de la Congrégation pour le clergé et des Orientations pour la pastorale du tourisme (2001) du Conseil pontifical des migrants et des personnes en déplacement, fait sienne celles-ci et les réactualise pour la France.

à la une

Journée mondiale du tourisme : « Un tourisme pour la croissance inclusive »

À l’occasion de la Journée Mondiale du tourisme le 27 septembre 2021, le Cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement humain intégral a adressé un message intitulé :" Tourisme pour la croissance inclusive".

à consulter sur le sujet

DSE doctrine sociale
laudato si

référents diocésains ?

Votre chargée de mission : Pascale de Barochez | pascale.debarochez@cef.fr

Les membres de cette équipe et les provinces qu’ils accompagnent plus particulièrement :

  • Pascale de Barochez (Sens, Tours, Ile-de-France),
  • Père Jean-Yves Baziou, théologien
  • P. Xavier Cormary (Albi)
  • P. René Cougnaud (Rennes, Rouen, Dom-Tom)
  • Pascale Racon (Angers)
  • P. Frédéric Sanges (Marseille, Montpellier, Lyon, Clermont-Ferrand)