Écologie intégrale

écologie intégrale

Nos sociétés sont aujourd’hui confrontées au défi majeur d’imaginer et de mettre en place un développement durable et viable pour les générations présentes et futures. Ce défi appelle une transition radicale au niveau écologique et au niveau sociétal. Les Chrétiens se sentent directement concernés par ce défi et veulent participer à ce grand débat de société. Cette rubrique du site constitue une manière d’y prendre part en mettant en dialogue la foi chrétienne – et sa vision de la Création – avec ce grand enjeu planétaire. Nous proposons des repères de fond pour faire avancer la « conversation » entre tradition chrétienne et développement durable ainsi que des pistes concrètes en faveur d’un mode de vie plus respectueux de l’environnement et plus solidaire. Lire la suite.

Pourquoi l’Eglise catholique se mobilise-t-elle en faveur de l’écologie ?

Comme les autres Eglises chrétiennes et en communion avec elles, l’Eglise catholique considère que nous avons la responsabilité de prendre soin de la Création, et que cela fait partie intégrante de notre foi : « Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse ; cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne » (pape François, Laudato Si’, n° 217).

Quel est le contenu de l’encyclique Laudato Si’ ?

Publiée par le pape François en 2015, l’encyclique Laudato Si’ s’appuie sur toute la pensée sociale de l’Eglise et appelle à une « révolution culturelle » en faveur de l’écologie intégrale. La démarche du texte s’enracine dans une analyse des crises écologiques et sociales du temps présent, puis dans un retour sur la théologie de la création, pour en venir à la mise en évidence des racines anthropologiques et spirituelles des maux dont nous souffrons. Parce que « tout est lié » et que ces maux revêtent une dimension systémique, le Pape lance à tous les hommes de bonne volonté un appel à une conversion intérieure et concrète radicale.

Que signifie l’expression « écologie intégrale » ?

L’Eglise catholique parle d’écologie intégrale pour bien signifier le fait que l’indispensable conversion écologique ne se limite pas aux seules questions environnementales stricto sensu. Dans un souci de cohérence globale, la dynamique spirituelle de l’écologie intégrale se nourrit de l’espérance chrétienne et intègre la vie spirituelle, les enjeux de respect de la dignité de toute vie et de toute personne et l’exigence de fraternité et de justice sociale : « une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale (…), pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres » (Laudato Si’, n°49).

Comment l’Eglise catholique en France s’engage-t-elle ?

D’une part, l’Eglise catholique est associée aux autres Eglises chrétiennes au sein du mouvement oecuménique « Eglise Verte », qui regroupe plusieurs centaines de communautés chrétiennes (paroisses, monastères, aumôneries, etc) engagées concrètement dans une démarche de conversion écologique.

D’autre part, lors de leur Assemblée plénière de novembre 2019, les évêques ont décidé ensemble de faire de la mise en œuvre de l’écologie intégrale une priorité de leur travail en commun. Dans tous les diocèses, mais aussi dans les mouvements d’Eglise comme dans les ordres religieux et congrégations, les initiatives se multiplient : temps de prière, actions de sensibilisation et de formation, groupes de réflexion, création d’« éco-lieux », propositions d’action au quotidien, etc.

Laudato Si
saison de la création
Conférences sur le climat

à consulter sur le sujet

DSE doctrine sociale
laudato si