Laïcité

Le principe de laïcité est inscrit dans la Constitution et a été précisé par plusieurs textes, dont le plus important reste la loi de 1905. Le principe de laïcité garantit l’indépendance et la neutralité de l’État par rapport aux religions, mais aussi la liberté de conscience, et donc de religion, des citoyens ainsi que le libre exercice des cultes. La laïcité de l’État français ne signifie donc pas l’ignorance ou la méconnaissance des religions et de l’apport de celles-ci à la société. La laïcité est un cadre qui permet à tous, croyants ou non-croyants, de vivre ensemble.

Aujourd’hui, l’application du principe de laïcité est à nouveau au cœur de l’actualité. L’Église catholique suit ce débat avec grand intérêt et y apporte sa réflexion à différents niveaux. Elle s’inscrit sans problème dans le cadre laïc.

Il est vrai qu’il n’en allait pas de même en 1905. En un siècle, tant la société française que l’Église catholique ont changé et plusieurs documents retracent cette évolution.

Qu'est-ce que l'Instance Matignon ?

Quelles relations avec les autorités locales ?

Laïcité locale et dialogue

Quelles relations les évêques entretiennent-ils avec les autorités locales (le préfet et les maires) ? Témoignage de Monseigneur Dominique Lebrun, Archevêque de Rouen.

Le Concordat, spécificité de l'Alsace et de la Moselle

Le Concordat

Le « Concordat » - exception du droit français - qui régit les cultes en Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) et dans le département de la Moselle remonte à l'accord signé entre Napoléon Bonaparte et le pape Pie[...]

La laïcité en 3 minutes

Pour une juste compréhension de la laïcité

Discours du chef de l'Etat aux Bernardins - 2017

Documents Episcopat