Le Carême 2019 dans les diocèses de France

Les évêques de France apportent leur éclairage sur le sens de Carême et la préparation de Pâques. Découvrez également les initiatives de Carême proposées par les diocèses.

Aire et Dax

Réflexion de Mgr Souchu sur la conversion missionnaire et le temps de Carême

Aix et Arles

Appel décisif de 70 catéchumènes adultes en la cathédrale d’Aix

Réflexion sur le Carême

Albi

legrez appel decisif 2018

Mgr Legrez, évêque d’Albi : « Repentez-vous et convertissez-vous »
(Actes des Apôtres 3, 19)

« Avec le Carême nous entrons dans une grande entreprise de purification de notre vie spirituelle, aussi bien au plan personnel que communautaire. Il s’agit de tourner le dos à ce qui dans nos vies et dans la vie de l’Église s’oppose à l’Évangile. L’horizon du Carême, c’est le matin de Pâques : la résurrection du Seigneur qui nous entraîne dans son intimité et sa vie avec le Père. Dans le diocèse, une vingtaine d’adultes – de catéchumènes –, se préparent à recevoir la grâce des sacrements de l’initiation (baptême, confirmation et eucharistie), au cours des fêtes pascales. »

Lire la suite du message

Réflexions et conférences de Carême

Voir le programme

Amiens

Amiens

Appel décisif de 44 catéchumènes adultes par Mgr Leborgne

Voir l’album photos

Annecy

Boivineau Yves - Annecy

Mgr Boivineau, évêque d’Annecy : « Heureuse sobriété »

Le temps du carême ne nous invite-t-il pas à revenir à la simplicité, cette attitude du cœur qui nous permet de vivre intensément avec peu ? Il faut bien sûr disposer du nécessaire pour vivre. Toutefois, dans la frénésie boulimique de la consommation, l’inutile devient vite l’indispensable et on ne cesse de picorer ici et là, cherchant toujours avec anxiété ce que l’on n’a pas.
Nous pouvons finir par être fatigués et tourmentés, incapables de goûter les choses simples, et d’apprécier la gratuité des rencontres fraternelles, la joie du don de soi et du service, la beauté de la nature, l’harmonie avec soi-même et avec Dieu dans la prière. Nous pouvons devenir des éternels insatisfaits. Le Pape François évoque cette conviction, portée dans diverses traditions religieuses, que « moins est plus » : « L’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le cœur et empêche d’évaluer chaque chose et chaque moment » (cf. Laudato Si’, n. 222-228).

Lire la suite du message

Angers

teaser_j-5

Le carême pour les jeunes sur les réseaux sociaux !

Le service « Jeunes » du diocèse d’Angers propose une saga du Carême du 6 mars au 21 avril. Une façon de prendre le temps d’avancer vers Pâques tout en étant connectés, avec des images, des vidéos, des témoins et des défis. Rendez-vous sur la page Instagram et Facebook jeunescathos49 !

Voir l’initiative

Angoulême

Appel décisif des 13 catéchumènes à Jarnac : « Suis-moi, je te montrerai le secret du bonheur en Dieu, le secret de l’Amour. »

Hervé Gosselin conference des Eveques de France LOURDES  4 ET 5 NOV 2016

Conférences de Carême à Angoulême

Trois conférences pour vivre le temps du Carême en réfléchissant particulièrement à la question des migrants au travers de trois réalités, l’Évangile, l’Église et l’Europe.

Voir le programme des conférences de Carême

Mgr Gosselin, évêque d’Angoulême : « Jeûner… et se nourrir !  »

Avignon

arton14851

Conférences de Carême dans le diocèse d’Avignon

Cinq conférences pour réfléchir au thème de l’Église, mère et éducatrice. Les conférences sont données par des femmes et diffusées en direct sur RCF Vaucluse et sur la chaîne Youtube du diocèse.

Voir le programme des conférences de Carême

Bayeux-Lisieux

Mgr Boulanger

Mgr Boulanger, évêque de Bayeux : « Le Carême ou la grâce du courage »

Pendant ce temps de Carême, nous sommes invités à vivre des passages, c’est-à-dire des traversées de désert comme Jésus. Dans l’Évangile, lorsque Luc parle du chemin de Jérusalem après la deuxième annonce de la Passion, il écrit : « Jésus prit avec courage la route de Jérusalem » (Luc 9,51). Accompagner le Christ pendant 40 jours dans sa longue montée vers Jérusalem demande du courage. Pour vivre ce temps de Carême dans ses trois dimensions : le jeûne – la prière – le partage, cela suppose de recevoir du Seigneur la grâce du courage.

Lire la suite du message

Appel décisif des 38 catéchumènes

Beauvais

Appel décisif des catéchumènes

Bordeaux

Appel décisif des 82 catéchumènes

Bourges

Mgr Beau, évêque de Bourges :  « Retrouver la dimension de l’appel de Dieu à être des filles et des fils de Dieu »

Méditation du Père Loïc Jaouanet, curé des paroisses Notre-Dame, de la Nativité et de Mézières-en-Brenne.

Les cendres auront vu s’ouvrir ce temps de carême qui nous conduit à Pâques. Curieux paradoxe que ce signe de mort apparente que sont les cendres, alors que le Carême est un temps fécond, un temps de vie. Pourquoi ne pas saisir l’occasion qui nous est offerte de profiter d’un temps où nous allons accroître nos efforts afin de nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu, pour continuer à découvrir le lien entre le Carême et la vocation.

Il ne s’agit pas ici, autant que faire ce peu bien entendu, de succomber aux sirènes attrayantes de la réflexion facile et passe partout du « tout est dans le tout » ! Si un lien peut être établit entre notre vocation et le carême, c’est bien parce que le Carême est pour tous et que nous vivons tous une vocation.

Lire la suite de la méditation

Chaque mercredi de carême, retrouvez une méditation d’un prêtre ou d’un laïc du diocèse de Bourges à propos d’un sujet en particulier.

Cambrai

Mgr Vincent Dollmann cambrai

Mgr Dollman, archévêque de Cambrai: « C’est maintenant le temps favorable, c’est maintenant le temps du salut » (2Co 6,2)

Cette lettre au début du Carême me permet de vous encourager à accueillir ce temps favorable pour affermir notre joie d’être sauvés en Jésus. Par sa mort et sa résurrection, il a brisé les verrous du mal et de la mort et nous a donné accès à la vie éternelle en Dieu. Ce don du salut, il nous appartient de l’accueillir. Chaque année, le Carême vient éveiller notre responsabilité en proposant à toute l’Église, catéchumènes et baptisés, d’intensifier leur vie de prière et de charité. Chers diocésains, en vivant ainsi le Carême nous pourrons mieux ressentir l’urgence de témoigner de l’évangile dans le monde d’aujourd’hui et de partager cette joie de croire avec les jeunes.

Lire la suite de la lettre

Chambéry

philippe_ballot

Mgr Ballot, archevêque de Chambéry : « suivre le Christ Pauvre et Serviteur« 

Chers amis, Chers frères et sœurs,

Peut-être avez-vous déjà pris connaissance du beau message du pape François pour le carême 2019. Dans l’esprit de l’encyclique « Laudato Si », rappelant les transformations concrètes de nos comportements qu’elle demande, le pape nous invite à une conversion profonde de nos liens à la création, à la nature dont nous sommes. Il évoque le style de vie que nous devons adopter, celui aussi que nous devons quitter.

Lire la suite du message

Clermont

Mgr François Kalist

Mgr Kalist, archevêque de Clermont : « Jeûne, prière, partage »

 Notre société libérale fait peu de cas des préceptes alimentaires imposés par les religions. Elle multiplie cependant les recommandations diététiques et les programmes de santé avec des mots d’ordre du genre : « Mangez cinq fruits et légumes par jour », qui, sans rien imposer, réintroduisent subtilement une sorte de contrôle social sur la manière de se nourrir. Lorsque la norme est de consommer, toute restriction paraît insupportable, à moins qu’elle n’obéisse à quelque mode ou slogan. Certains préconisent une journée hebdomadaire sans viande ni poisson : le lundi – plutôt que le vendredi, qui évoque aussitôt l’abstinence des catholiques, ou le dimanche, encore assez pratique pour des bombances sécularisées.

Lire la suite du message

Chartres

Mgr Philippe CHRISTORY

Mgr Christory, évêque de Chartres : « Le Carême, un chemin de grâce et de gloire »

Chers amis et diocésains d’Eure et Loir,

Quelle joie de pouvoir, dans la fraternité authentique que nous donne notre attachement au Christ et en ce temps liturgique particulier, vous adresser ces quelques mots. Voici que s’ouvre devant nous le Carême. Et ce Carême est un moment de grâce et de gloire. Loin de l’austérité à laquelle on l’associe si souvent le Carême est un moment de joie : l’Église nous offre quarante jours pour marcher avec Jésus qui monte à Jérusalem pour vivre sa passion. Ce temps de grâce s’ouvre chaque année par le mercredi des Cendres pendant laquelle l’Évangile nous propose de vivre « dans le secret » la prière, le partage et le jeûne (Mt 6,1-18).

Lire la suite du message

Évreux

Appel décisif des 42 catéchumènes

Évry

Appel décisif des 128 catéchumènes par Mgr Pansard

Le Havre

Mgr Jean-Luc Brunin

Mgr Brunin, évêque du Havre : « vivre l’aujourd’hui de Dieu »

Au quotidien, nous nous laissons souvent happer par l’immédiat. Comme il nous est difficile d’habiter le présent sans nous y enfermer, par insouciance ou recherche du plaisir. Nous ne sommes pas très à l‘aise dans notre rapport au temps. Ou bien nous sommes plongés dans la nostalgie d’un passé idéalisé. Certains s’évertuent à le maintenir ou le reconstituer dans des formes ou des pratiques jadis connues. Ou bien nous sommes totalement investis dans des projets de réussite et d’épanouissement, alimentés par nos désirs et qui transforment notre existence en poursuite incessante d’un rêve impossible.

Le Carême dans lequel nous nous préparons à entrer, est une période propice pour apprendre à vivre un juste rapport au temps. C’est nécessaire pour notre foi. Accrochés à notre passé, enfermés dans le présent comme un éternel immédiat, ou réfugiés dans l’évanescence de nos rêves, nous sommes incapables de vivre une relation juste avec le Seigneur, comme avec les autres et avec nous-mêmes. Le Seigneur ne cesse de venir à notre rencontre. Mais ne nous trouve-t-il pas, la plupart du temps, aux abonnés absents ? Le temps de Dieu, c’est l’aujourd’hui. Affirmer cela n’est pas prétendre que Dieu nous emprisonne dans le présent, mais qu’Il nous invite à le vivre pleinement comme un « aujourd’hui » que le passé éclaire et permet de comprendre, et que l’avenir met en relief et rend signifiant.

Lire la suite du message

Lille

Appel décisif des 90 catéchumènes

Lyon

Lyon

Appel décisif de 143 catéchumènes le dimanche 10 mars à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, présidé par Mgr Emmanuel Gobilliard.

Voir l’album photos

conferences-careme

Conférences de Carême dans le diocèse de Lyon

Un cycle de six conférences qui portera sur la rencontre entre musulmans et chrétiens.

Voir le programme des conférences de Carême

Marseille

pontier

Mgr Pontier, archevêque de Marseille : « Vous êtes le corps du Christ »

Nous entrons en Carême ce mercredi 6 mars. C’est un temps de conversion, de libération intérieure, de retour à l’Évangile, d’attention aux autres, de partage, de respect, de prière, de grande charité. Avant la fête de Pâques, nous nous approcherons du sacrement du pardon. N’oublions pas nos fautes contre notre prochain, nos manques de respect, nos indifférences à la dignité humaine. Entendons les souffrances des autres, des enfants surtout, dénonçons-les. Ils sont nos frères.
Oui, faisons de nos communautés des lieux sûrs pour les enfants, les pauvres, les petits. Comment penser communier au corps sacramentel du Christ si on ne respecte pas ceux qu’Il considère comme les membres de son corps ?

Lire la suite du message

Messe des Cendres, messe des artistes à la basilique du Sacré-Coeur présidée par Mgr Ellul

Appel décisif des 75 catéchumènes

Meaux

Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux

Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux :  « Restons fermes dans notre foi, ardents dans notre charité, et fidèles à la prière. »

Avec le carême, le Seigneur offre à son peuple un temps favorable pour qu’il tourne son cœur vers lui et se convertisse à la Bonne Nouvelle. Chaque année, notre carême est traversé par les joies et les peines de notre vie, vie familiale, vie de l’Eglise, vie de notre pays et du monde. Cette année, le carême de tous les catholiques du monde sera marqué, en particulier, par le contexte des « affaires » qui touchent l’Eglise.

Lire la suite du message

Metz

Mgr Lagleize, évêque de Metz :  « Vous les humbles, recherchez la justice » (Sophonie 2:3)

Mende

Mgr Benoît Bertrand

Mgr Bertrand, évêque de Mende:   » Il s’agit d’avancer vers le Seigneur et de rencontrer nos frères à visages découverts »

Porté par la joie de la si belle ordination épiscopale de dimanche dernier, je m’adresse à vous tous, diocésains de Mende, au seuil de ce carême 2019.

Après le mardi-gras et le carnaval où les masques couvrent les visages, voici le mercredi des cendres… Il ouvre un temps, où par contraste, nous sommes précisément invités à jeter les masques. Il s’agit d’avancer vers le Seigneur et de rencontrer nos frères à visages découverts. Le carême se présente donc à nous comme un temps de vérité et de réalisme, de conversion et de réconciliation.

Lire la suite du message

Montauban

Mgr Bernard GINOUX

Mgr Ginoux, évêque de Montauban : « Un temps pour Dieu, pour les autres et pour soi »

Depuis le mercredi des Cendres la période de 40 jours du Carême s’offre à tous les chrétiens. Souvent nous avons l’impression que notre vie avec le Christ ne change guère et nous nous lamentons sur notre incapacité à vivre un « bon » Carême nous contentant de quelques prières et de deux ou trois gestes charitables. Il est pourtant possible d’innover et d’être inventif en écoutant l’Esprit-Saint.

Nous sommes déjà avancés dans cette période. Il ne faut plus attendre pour se lancer : « c’est maintenant le temps favorable » (Paul aux Corinthiens 6,2). Nous savons que les trois piliers du Carême sont la prière, le jeûne et l’aumône. A partir de là agissons !

Lire la suite du message

Moulins

Moulins

Appel décisif de 17 catéchumènes par Mgr Percerou

C’est en l’église Sainte-Croix de Saint-Pourçain sur Sioule, paroisse Saint-Vincent que dimanche 10 mars, 17 catéchumènes du diocèse ont été appelés officiellement par Mgr Percerou à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienneBaptême, Eucharistie et Confirmation – par lesquels ils seront incorporés au peuple de Dieu au cours de la nuit de Pâques, lors de la Veillée Pascale, dans leurs paroisse respectives, le samedi 20 avril 2019.

Lire la suite du message

Nancy

Appel décisif des 14 catéchumènes

Nanterre

Appel décisif des jeunes catéchumènes

Nantes

Appel décisif de 65 catéchumènes

« Le carême, quelle joie, pour vous, catéchumènes … et pour les vieux cathos comme moi ! » c’est ainsi que Mgr Jean-Paul James, ce dimanche 10 mars 2019, a ouvert la célébration de l’appel décisif  des catéchumènes du diocèse de Nantes, dans notre église Saint Martin de Vertou. Les paroissiens de Saint-François-des-Coteaux étaient venus en grand nombre entourer ces 65 catéchumènes qui, très bientôt, recevront les sacrements du baptême, de la confirmation et de la communion dans leurs paroisses respectives.

« C’est un appel décisif, a expliqué notre évêque, car c’est ainsi que, aujourd’hui, vous dites :  je décide de m’engager sur le chemin de l’amour et de la vie… Bien sûr il y aura des combats, la foi chrétienne ne va pas de soi. C’est la réponse libre d’un homme libre. Comment Jésus a-t-il été vainqueur du mal ? Jésus ne part pas tout seul au combat, il a été poussé par l’Esprit. Nous aussi nous avons besoin de nous appuyer sur la Parole de Dieu. Nourrissons-nous de cette Parole, nourrissons-nous des sacrements, pour avancer. »

Lire la suite de l’homélie

Nevers

Mgr Thierry Brac de la Perriere

Mgr Brac de la Perrière, évêque de Nevers : « Aller à la source »

Nous entrons en Carême. Cette route a un but : nous renouveler de l’intérieur, retrouver la pleine vie de notre baptême. C’est une nouvelle initiation chrétienne, qui doit nous conduire, avec les nouveaux baptisés de Pâques, à une nouvelle profession de foi en Dieu notre Père, en Jésus Christ notre Seigneur, en l’Esprit Saint qui nous est communiqué.

Lire la suite du message

Papeete

Mgr Jean-Pierre Cottanceau, ss.cc.

Message de Mgr Cottanceau, évêque de Papeete : « Ce temps de Carême vient bousculer nos habitudes, nos tranquillités, notre routine quotidienne, notre confort spirituel »

Ce Mercredi a débuté le temps du Carême avec la célébration des cendres. Il faut bien avouer que souvent, ce temps de Carême est associé à la notion de sacrifice, de privations : « il faut jeûner, il faut faire l’aumône, il faut prier … ». Oui, ce temps de Carême vient bousculer nos habitudes, nos tranquillités, notre routine quotidienne, notre confort spirituel. N’en soyons pas étonnés, la nature humaine est ainsi faite… Il serait cependant dommage de vivre comme une épreuve incontournable ce temps qui nous conduit à la joie de Pâques. Saurons-nous nous réjouir de ce temps de Carême qui nous invite à la conversion, afin de laisser le Seigneur faire irruption de façon nouvelle dans nos vies, dans nos cœurs ? Il nous est donné pendant ces 40 jours de faire le point sur la qualité de nos relations avec Dieu (la prière), avec nos frères (l’aumône) et avec nous-mêmes (le jeûne).

            Notre relation à Dieu est-elle une relation d’intérêt ou de confiance et d’abandon ? L’expérience des Hébreux au désert avec Moïse vient illustrer cette question : « Dieu nous a t’il conduit au désert pour nous faire mourir de faim ? » … Inquiétude légitime qui parfois nous assaille. Nous nous inquiétons de tout : la situation du monde, les conflits sociaux, la famille, les enfants à élever, la santé, l’avenir des siens… Peut-être devrions-nous donner plus de place à la confiance en Dieu et à la prière, non pas que cela va régler nos problèmes comme par magie, mais le Seigneur peut si nous lui demandons, nous donner courage, force et confiance pour les résoudre. D’où l’importance de se donner ces temps d’intimité avec lui pour accueillir son aide, son Esprit, sa confiance. Prière aussi pour accueillir sa miséricorde lorsque nous faisons l’expérience de notre faiblesse, de nos échecs, de nos infidélités. N’oublions pas que la victoire du Satan, c’est de nous faire douter de la miséricorde de Dieu ! Prière enfin pour nos frères et sœurs en souffrance, prière qui nous rapproche d’eux et fait grandir entre nous cette fraternité que Jésus nous demande.

Voir la suite du message

Paris

ob_93fa3d_a7e8a686-d021-40e5-96f5-d8d34d942092

« Allons-nous quelque part? « , le cycle de Conférences de Carême dans le diocèse de Paris

Six conférences le long du chemin d’Emmaüs, la “plus large avenue du monde” car c’est le chemin de tout homme. Les Conférences seront données par le père Guillaume de Menthière.

Voir le programme des conférences de Carême

Messe des cendres en la cathédrale Notre Dame de Paris

Périgueux

Mgr Philippe Mousset

Mgr Mousset, évêque de Périgueux et Sarlat : « C’est du dedans que viennent les principaux obstacles à notre préparation à l’accueil de la vie du Christ ressuscité, du vivant. »

Nous venons d’entrer dans le temps du carême qui va nous conduire jusqu’à la grande fête de Pâques. Tout commence par cette invitation du mercredi des cendres « Convertis-toi et crois à l’évangile ».

Cet appel à la conversion apparaît comme le thème dominant pour se préparer au grand rendez-vous de Pâques. L’Église, par la médiation de nos paroisses, de nos services et mouvements, se préoccupe de nous aider pour que ce temps du carême soit un cheminement marqué par la prière et le partage, le silence et le jeûne, dans l’attente de vivre la joie pascale.

Faire le choix de mettre l’Évangile au cœur de notre vie nous amène inévitablement à découvrir combien, à cause même de la radicalité de l’Évangile, le chemin de conversion est long, sinueux et même difficile. Notre marche vers Pâques inclut le temps du combat intérieur, du combat spirituel. Il ne s’agit pas d’un combat à la force du poignet centré sur nous-mêmes qui risque fort de tourner court. « Ce sont moins les difficultés du chemin qui font mal aux pieds que le caillou que tu as dans ta chaussure » nous dit un proverbe Africain. C’est du dedans que viennent les principaux obstacles à notre préparation à l’accueil de la vie du Christ ressuscité, du vivant.

Lire la suite du message

Perpignan

Appel Décisif de 18 catéchumènes à Saint Martin

« Nous le voulons » ont-ils dit à l’évêque Mgr Turini. Nous voulons être initiés par les sacrements du Christ, le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie. Heureux, ils ont chanté, portés par la prière de la communauté de la Croix Glorieuse qui les accueillait : « Garde-moi, mon Dieu : J’ai fait de Toi mon refuge. J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! Je n’ai pas d’autre bonheur que toi. » Ps15, 1-2

Voir la suite du reportage

Poitiers

Mgr Pascal Wintzer, Archevêque de Poitiers

Mgr Wintzer, archevêque de Poitiers : « Un carême de 40 ans. »

Le mercredi des cendres, l’Eglise catholique est entrée dans le temps du carême, cette période qui appelle chaque baptisé à revenir aux sources de sa foi et à vivre un chemin de purification. L’appel est personnel, il est aussi communautaire : c’est toute l’Eglise qui doit faire un retour à Jésus Christ, à Celui qui donne sens à sa mission ; elle doit percevoir qu’elle peut être un obstacle plutôt qu’un chemin vers Dieu.

Le scandale des abus sexuels, souvent liés à des abus spirituels et de pouvoir, et le cri des victimes non entendues, non protégées, contraignent l’Eglise catholique à une conversion profonde, spirituelle certes, institutionnelle également.

« Qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même » proclame Jésus Christ. Certains renoncements sont volontaires, ce sont les plus faciles, on demeure maître de soi, ce sont ses propres décisions qui décident. Les vrais renoncements, eux, ils sont imposés, ils sont ces dépouillements contraints et donc douloureux. Tel est le chemin que doit désormais emprunter l’Eglise catholique.

Ce dépouillement est et sera multiple dans ses expressions : il conduira à une parole plus humble, moins péremptoire, il entraînera une perte de puissance, et certainement aura des conséquences financières.

Lire la suite du message

Pontoise

Pontoise

Appel décisif de 134 catéchumènes de 18 à 75 ans.

« Tout près de toi est la Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons. » Chers amis catéchumènes, ces mots de saint Paul décrivent votre propre expérience. Vous avez désiré devenir chrétiens à l’âge adulte, même si la plupart d’entre vous cherchez Dieu depuis de nombreuses années. Comme le montre un écrivain du début de l’Eglise : « On ne naît pas chrétien, on le devient. »

Lire la suite de l’homélie

Reims

23 août 2011: L'Ange de l'Annonciation s'adressant à la Vierge; la visitation: la Vierge et sa cousine Ste Elisabeth. Sculptures réalisées v. 1245-1250. Ebrasement droit du portail central, façade occidentale de la Cathédrale Notre Dame de Reims. Marne (51), Champagne Ardenne, France.

Appel décisif de 22 catéchumènes par Mgr de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims : « Par ma voix, c’est Dieu le Père qui vous appelle à suivre son Fils »

Pendant le temps du Carême, lors de la première prière du matin, l’Église chante : « Les yeux fixés sur Jésus-Christ, entrons dans le combat de Dieu ». Le premier dimanche de Carême, chaque année, nous appelle à contempler Jésus qui est passé en avant de nous tous pour mener le combat décisif pour notre libération et notre liberté.

Selon le récit de saint Luc, il a été plongé dans le Jourdain par Jean le Baptiste et il a été confirmé comme le Fils bien-aimé. Poussé par l’Esprit, il part dans le désert pour être tenté pendant quarante jours par le diable. Il est seul encore, il n’entraîne personne avec lui. Plongé dans l’eau au milieu de la foule, un parmi les autres, il accepte d’être un homme au milieu des hommes pécheurs ; dans l’immense solitude du désert, tout se joue dans son cœur, à l’intime de sa liberté. Avant d’entrer dans la phase publique de sa vie, avant d’aller à la rencontre de tous et de proclamer sa bonne nouvelle de la grâce divine, il lui faut affermir son cœur dans le choix de Dieu. Il refuse de transformer une pierre en pain, parce que la vie est autre chose que la nourriture ; il refuse le pouvoir que lui promet le démon parce que porter la vie est autre chose que soumettre les hommes à son pouvoir ; il refuse de mettre Dieu au défi de le sauver de la mort, parce que vivre en Dieu ou de Dieu n’est pas échapper à la mort, en être dispensé, mais en être vainqueur, non pas d’abord en son corps mais en sa liberté profonde.

Lire la suite de l’homélie

Mgr de Moulins Beaufort

Mgr de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims :  « Réduisons un peu le temps que nous passons à regarder nos écrans pour gagner 5 ou 10 minutes de prière »

Chers Frères et Sœurs,

La coutume de l’Église veut que l’évêque avertisse les diocésains de l’ouverture du Carême et leur annonce la date de Pâques. Les calendriers universels rendent ce service-là inutile. Il reste bon en revanche de faire connaître quelques-unes des grandes dates qui jalonneront le Carême et de rappeler les quelques obligations de ce temps de pénitence et de préparation. Je veux surtout vous annoncer que j’ai la joie d’appeler 21 adultes de notre diocèse à recevoir le baptême dans la nuit de Pâques.

Lire la suite du message

Rouen

Appel décisif des 61 catéchumènes

Séez

Messe du mercredi des cendres

L’homélie est à la 19ème minute.

Appel décisif d’une quinzaine de catéchumènes en la basilique d’Alençon

Strasbourg

careme-2019

Conférences de Carême par Mgr Ravel, évêque de Strasbourg

 

Sur le thème de l’Espérance en 2019, Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, propose deux séries de conférences pour le temps du carême :

Sous le titre : Espérances des hommes, espérance chrétienne

  • mardi 19 mars 2019 à 20h30 en l’église Sainte-Marie à Mulhouse
  • jeudi 21 mars 2019 à 20h30 en l’église Saint-Pierre de Vieux à Strasbourg

Sous le titre : Croissance de l’homme, croissance du Cosmos

  • le mardi 26 mars 2019 à 20h30 en l’église Sainte-Marie à Mulhouse
  • le jeudi 28 mars 2019 à 20h30 en l’église Saint-Pierre le Vieux à Strasbourg.

Entrée libre

Voir le programme

Toulouse

Toulouse

Réflexions et conférences de Carême

Cette année, « les jeudis d’Alet », les conférences de Carême de l’ensemble paroissial Notre-Dame du Grand Selve, aideront à entrer dans le mystère de la sainteté avec un cycle de quatre conférences.

Voir le programme

Tours

careme_conference-amboise_2019_web

Réflexions et conférences de Carême

Conférences proposées à Amboise, au centre St-Joseph de 20h30 à 21h45 :

– Jeudi 21 mars :  Le concile Vatican II, source de tous nos maux ou grâce pour l’Église ? par le père Pierre-André Debacker, curé de la paroisse de Montrésor,

– Jeudi 28 mars : Sainteté et paix, par le père Nathanaël Grard, curé de la paroisse St Martin Val d’Amboise,

– Jeudi 4 avril : Laudato Si’ et la paix, par Patrice de Plunkett, journaliste.

Voir le programme

Vannes

Vannes

Appel décisif des 28 catéchumènes par Mgr Centène

Ils étaient 28 adultes de 24 à 60 ans à être appelés par Monseigneur Centène. Leur réponse les a engagés un peu plus avant dans le chemin vers le baptême, le jour de Pâques. Ce « Me Voici » prononcé  debout par chacun d’eux, librement, officialise devant toute la communauté leur engagement à la suite de Jésus. Désormais admis aux sacrements de l’initiation chrétienne, commence alors le temps  » de la purification et de l’illumination des catéchumènes » : ils sont invités au combat spirituel sans lequel il n’est pas de vie chrétienne.

Voir les photos et les témoignages

concerts-conférences

Réflexions et conférences de Carême

Voir le programme

Versailles

conférence micro

Réflexions et conférences de Carême

Voir le programme

Yvelines

Mantes-collégiale Notre-Dame-vue extérieure

155 catéchumènes adultes ont répondu à l’appel décisif en la Collégiale de Mantes

Agés de 18 à 82 ans, les catéchumènes adultes du diocèse ont vécu ensemble dimanche 10 mars, à la collégiale de Mantes-la-Jolie, la célébration liturgique de « l’appel décisif et inscription des noms » présidée par Monseigneur Aumonier.

Cette étape marquante avant la célébration des sacrements à la prochaine Vigile pascale en a ému beaucoup : « La cérémonie était magnifique,  c’ était un très beau moment chargé en émotions, bref un grand moment de bonheur ! »

Ils ont été touchés par les paroles de l’homélie de Monseigneur Aumonier les encourageant, en écho aux lectures du jour,   à faire mémoire et rendre grâce du chemin vécu et des dons de Dieu, et à vivre et témoigner de leur foi dans la fidélité, la patience et la confiance.

Voir la suite de l’article