Catéchumènes : qui sont les adultes baptisés en 2022 ?

Chaque année, le Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat lance une enquête auprès de tous les diocèses français pour connaitre le nombre d’adultes demandant le baptême.

4278 adultes baptisés à Pâques dont 131 en Outre-Mer

Les données statistiques recueillies cette année par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC) sur les demandes de célébrations des sacrements de l’initiation chrétienne des adultes (baptême, confirmation et eucharistie) montrent une reprise de la demande après le fléchissement de l’an dernier dû à la pandémie de Covid-19. On constate environ 14 % d’augmentation du nombre d’adultes qui seront baptisés à Pâques 2022 par rapport à Pâques 2021. Le nombre d’adultes appelés au baptême oscille depuis ces cinq dernières années (hormis 2021) entre 4000 et 4200 en métropole (les données sont plus fluctuantes pour les diocèses d’Outre-mer). 

En Outre-mer, à La Réunion, en Guadeloupe, Martinique et Guyane, 131 adultes seront baptisés à Pâques, soit plus que l’an dernier mais beaucoup moins qu’en 2020 (230).

Des jeunes adultes : les trois-quarts ont moins de 40 ans

Les trois-quarts des baptisés de cette année ont moins de 40 ans, et l’évolution la plus significative est l’augmentation de la part des 18-25 qui représente presque un tiers de catéchumènes (28%). Leur nombre est en augmentation de 30% sur un an. Comme l’an passé, on compte une soixantaine de seniors, âgés de plus de 65 ans. Le baptême est possible à tous les âges de la vie.

La collecte de données concernant les baptêmes d’adolescents dans les diocèses est plus difficile à mener car le catéchuménat n’est pas structuré de la même façon que pour les adultes. Un tiers seulement des diocèses ont répondu. Ils recensent 1334 baptêmes pour l’année 2021. Contrairement aux adultes, les baptêmes d’adolescents n’ont pas toujours lieu à Pâques, ainsi les chiffres de l’année en cours ne sont pas tous connus au moment de notre enquête. Pour l’année 2021, le nombre de baptême d’adolescents était en légère augmentation par rapport à 2020 malgré la complexité de l’accueil des jeunes dans nos lieux d’église. Les baptêmes ont eu lieu tout au long de l’année en fonction des normes sanitaires qui l’autorisaient. De plus en plus de diocèses, mettent en place un catéchuménat adolescent sur le modèle de celui des adultes, proposant aussi une célébration de l’Appel Décisif au niveau diocésain par l’évêque.

Répartition hommes/femmes

En dehors de la tranche d’âge des seniors où l’on trouve la quasi-parité entre hommes et femmes, dans toutes les autres tranches d’âge, que ce soit les 18-25 ans, les 26-40 ans ou les 41-65 ans, les femmes représentent une large majorité des adultes qui demandent le baptême (autour de 63%). Les femmes sont aussi plus nombreuses (dans les mêmes proportions) à demander le sacrement de confirmation parmi les adultes ayant été baptisés petits. Du côté des adolescents, les filles aussi sont plus nombreuses mais en moindre proportion.

Les milieux professionnels

La répartition évolue peu. La catégorie des ouvriers, techniciens, employés reste la plus représentée parmi les adultes qui demandent le baptême, même si elle semble baisser légèrement d’année en année. La proportion d’étudiants augmente, en cohérence avec la progression de la tranche d’âge 18-25 ans.

Le catéchuménat est une occasion de brassage de population. C’est l’une des richesses des équipes de catéchuménat qui voient souvent se mélanger les milieux sociaux et les générations.

Les milieux de vie

Après des années de stabilité, nous observons une évolution du milieu de vie des catéchumènes. La demande de personnes vivant en milieu rural augmente alors que celle des citadins diminue, tout en restant cependant la plus importante. En comparant l’évolution de la Province de Paris, composée des diocèses d’Île-de-France, on note effectivement une stagnation voire une légère baisse depuis trois ans du nombre de catéchumènes alors que les autres diocèses progressent largement.

Des accompagnateurs majoritairement laïcs

Il semble qu’il y ait une petite baisse du nombre d’accompagnateurs sur une année, uniquement parmi les laïcs. On peut penser que c’est un effet de la pandémie, la plupart des accompagnateurs étant assez âgés.

ça peut également vous intéresser

  • Le catéchuménat, une aventure spirituelle

    En 2020, près de 4500 adultes seront baptisés durant le temps pascal, et non dans la nuit de Pâques comme traditionnellement. Et plus de 5000 adultes recevront le sacrement de Confirmation dans l’année. Ils proviennent des quatre coins de[...]

  • Les baptêmes en 2022 : notre dossier

    En 2020, les baptêmes traditionnellement célébrés dans la nuit de Pâques ont été différés à cause de l'épidémie de Covid-19 et l'interdiction de rassemblements religieux. Les catéchumènes sont 4468, dont 236 en Outre-Mer, à avoir été appelés par leur évêque pour recevoir le baptême. Ce chiffre est en hausse de près de 5% par rapport à 2019. Notre dossier relit, dans le souffle de l'Esprit Saint, le cheminement troublé des catéchumènes 2020 et présente les principales données statistiques.

  • Le baptême

    Le Christ a proposé le baptême à tous pour que tous aient la Vie en Dieu. Il l’a confié à son Eglise, en même temps que l’Evangile, lorsqu’il a dit à ses apôtres : "Allez de toutes les[...]