Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes migrantes ?

Foi espérance charité - BANNIERE DE HAUT DE PAGE DE THEME migrants

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.
L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles.

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de la Conférence des évêques de France, mais aussi, les diocèses, les mouvements et les associations catholiques se mobilisent pour accompagner les personnes migrantes.

édito

Mgr Jachiet format thumbnail

Le lendemain des confinés

Monseigneur Denis Jachet, évêque auxiliaire de Paris, membre de la Commission épiscopale pour la mission universelle de l'Église : "Il n’est pas inutile de se demander ce qu’il va en rester lorsque ce virus aura disparu et que la vie ordinaire aura repris son cours. On se racontera des souvenirs. Peut-être aurons-nous mieux pris conscience des fragilités de nos sociétés ? Aurons-nous fait évoluer nos modes de vie et manières d’agir ? Bref, comment sortirons-nous de cette crise : un peu plus ou un peu moins humanisés ?

Focus

  • Camille volontaire

    Volontaire, au service des jeunes migrants

    Après cinq ans d’études en droit à Paris, Camille, 24 ans, a choisi de partir en volontariat avec les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus (RSCJ). Au lieu de s’envoler pour les Philippines comme initialement prévu, elle vit depuis trois mois et demi sa mission à Salvert, près de Poitiers, au sein d’un foyer de jeunes migrants. Témoignage. Par Florence de Maistre.

  • carlos caetano _ thumbnail

    Ce que l’Église continue à faire pendant le confinement pour les personnes migrantes

    Comment imaginer une pastorale de la mobilité humaine dans une situation d'immobilité générale ? Comme tous les services d’Eglise, la pastorale des migrants a dû trouver de nouvelles voies pour poursuivre sa mission et mettre en œuvre, dans un[...]

  • JRS Thumbnail

    Créons ensemble ce qui nous fera nous rencontrer demain

    Depuis le 16 mars, dicté par la pandémie, un mot d’ordre a pris le pas : « restez chez vous, respectez les gestes barrières ! ». Cette situation aurait pu avoir raison d’une association telle que JRS France (Jesuit Refugee Service) qui,[...]

  • migrants méditerranée thumbnail

    La COMECE appelle l'UE à une réponse commune à la migration forcée

    « La pandémie ne doit pas être une excuse pour laisser des êtres humains mourir en Méditerranée », déclare le Père Barrios Prieto, Secrétaire général de la COMECE. Faisant référence aux nombreux migrants qui n'ont pas été débarqués rapidement et en toute sécurité dans le port de l'UE le plus proche ces derniers jours, la COMECE appelle à « un mécanisme de solidarité prévisible convenu entre les États membres de l'UE ».

migrants lesbos père maurice joyeux

Avec le père Maurice Joyeux, s.j., membre de l’équipe internationale du Service jésuite des réfugiés à Athènes, depuis plusieurs jours en mission à Lesbos (Grèce).

Point sur la situation

Les centres de rétention face au Covid-19, une bombe à retardement

Alors que le Conseil d’État vient de refuser la fermeture des centres de rétention administrative, la Cimade par la voix de son Secrétaire général Cyrille de Billy dénonce une protection au rabais pour les exilés et alerte sur les risques sanitaires pour l’ensemble de la société.

Nous regrettons que le Conseil d’État ait refusé de tirer les conséquences de l’exceptionnelle gravité de l’épidémie qui touche notre pays, alors que la commissaire aux Droits de l’homme du Conseil de l’Europe, le Défenseur des droits, la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté et le bureau de la Commission nationale consultative des Droits de l’homme appellent à libérer tous les migrants en rétention administrative pendant la crise du Covid-19.

Lire l’article sur La Vie

Les migrants particulièrement vulnérables face au virus

Suspension des programmes d’accueil et des procédures d’asile, mises en quarantaine: de l’Allemagne à la Grèce, en passant par la France, les migrants en Europe apparaissent démunis face à la pandémie de Covid-19. Les ONG appellent les autorités à se montrer solidaires.

1,3 millions de demandeurs d’asile et de migrants vivent actuellement en Allemagne où les services publics qui leur sont dédiés sont quasiment à l’arrêt. Le ministère de l’Intérieur annonce la suspension de certains entretiens, élément pourtant central de la procédure d’asile. Le dépôt de demande d’asile est également restreint. Il ne peut plus avoir lieu que si le requérant a subi un test négatif du Covid-19 ou après une période de 14 jours de quarantaine. L’Allemagne a également gelé ses programmes d’accueil humanitaire de réfugiés en provenance de Turquie et du Liban.

En raison de la pandémie, l’Union Européenne a fermé ses frontières extérieures pour 30 jours, mettant à mal le système d’asile. L’ONU s’en est inquiété. Le Haut-commissariat pour les réfugiés souligne que cette fermeture ne doit pas priver les demandeurs d’asile de refuge ou les pousser à rebrousser chemin. Ce fut le cas ces derniers jours à la frontière entre la Turquie et la Grèce.

Lire l’article sur Vatican News

Dans les diocèses

Aire & Dax - Ouverture d’un centre d’accueil spécifique

Mgr Souchu explique l’accueil à L’Arrayade, le centre d’accueil du diocèse, de jeunes personnes en difficulté, potentiellement contaminées par le Coronavirus.

Le Mans - "J'étais un étranger" : formation proposée par la FIRE autour de la doctrine sociale de l’Eglise

Témoignages sur l’accueil et l’intégration des étrangers :

– Mgr Gérard Defois, président de Justice et Paix (2008-2011), à la rencontre de jeunes migrants à Ceuta (vidéo Jour du Seigneur)

– Mme Marie-Odile Barbier-Bouvet, sur l’accueil de jeunes demandeurs d’asile dans le cadre de l’association Welcome

– Mme Jaklin Pavila, adjointe au maire de Saint-Denis (93)

– Père Christian Mellon, jésuite, membre du CERAS (Centre de recherche et d’action sociale)

Des propositions de questions pour réfléchir :

  • Quelle est ma propre expérience de la rencontre avec des personnes de cultures autres que la mienne ?
  • Mon opinion sur l’attitude à adopter envers les migrants et les demandeurs d’asile est-elle influencée par ce que dit l’Église ? Comment m’incite-t-elle à agir ?

Voir sur le site du diocèse

Nantes - Centre d’accueil de migrants atteints du coronavirus

le Dr Xavier Brunier, diacre, délégué diocésain à la solidarité lançait un appel au bénévolat afin de rassembler des médecins et infirmiers pour mettre en œuvre un centre d’accueil de migrants et personnes de la rue atteints du coronavirus, sans besoin d’hospitalisation.

A la demande des services de l’Etat, Xavier Brunier, a mobilisé les réseaux de l’Église pour assurer le suivi médical de ce centre. L’appel a été largement entendu par les infirmières et médecins et Xavier Brunier tient à remercier pour les nombreux messages reçus : « C’est une belle équipe de 15 médecins et 20 infirmières qui se constitue : Hyper professionnelle et de qualité ! Ce sont des gens très motivés dont plusieurs ont eu une expérience de coopération et de lutte contre des épidémies ».

Des soignants auprès des malades migrants ou sans-abris

On peut vraiment rendre grâce pour cet élan et le profond désir de tous ces soignants. Après la constitution de l’équipe, il a fallu établir toutes les mesures nécessaires : planning, protocole de prise en charge et pour éviter la contamination (masques, blouses, charlottes, lunettes, gants…).

Ce dispositif répond à l’obligation d’avoir un centre d’hébergement dans chaque département, spécialisé pour accueillir les personnes à la rue, en squat ou vivant en habitat précaire, malades du coronavirus.

Ils seront envoyés au centre par le dispositif mobile de soins hospitaliers ou par les urgences.

Cet accueil est installé dans un village vacances, à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu. Dans un cadre verdoyant, des petits chalets espacés permettent des conditions optimales de confinement. La maintenance et la logistique sont assurées par la Protection Civile et la restauration par le cuisinier du centre.

Pour l’instant trois personnes sont arrivées, l’équipe de soignants  assure la visite matin et soir.

Une autre  équipe de soignants intervient  dans le dispositif de mise à l’abri de 80 sans-abris mis en place dans un hôtel à Saint-Sébastien-sur-Loire en fin de semaine dernière et confié à l’ANEF FERRER  qui connaît bien les SDF et les migrants pour les accompagner  depuis longtemps.

D’autres besoins en bénévolat

Déjà d’autres sollicitations arrivent pour accueillir des personnes en grande précarité hébergées en hôtel ou accompagnées par des associations ou des professionnels. Nous avons encore besoin d’infirmières et de médecins -plutôt jeunes et en bonne santé – pour répondre à cette situation sanitaire exceptionnelle auprès de publics particulièrement vulnérables.

En savoir plus

Nice - Des nouvelles de la Pastorale des migrants confinée

Face aux situations exceptionnelles et complexes que nous vivons, le service de la Pastorale des Migrants s’adapte, essaie de trouver des solutions, et en même temps pense à l’après.

« Le lien avec les communautés migrantes catholiques du diocèse n’est pas facile à maintenir sans pouvoir se rencontrer. Je leur fais suivre les propositions du diocèse et nous sommes en train de réfléchir avec le service national pour créer des outils pour entretenir le lien et une certaine dynamique pastorale » explique Philippe Collet, délégué diocésain à la Pastorale des Migrants.

Lire la suite sur le site du diocèse

Paris - « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger » : vivre l’évangile au temps du coronavirus

Sur le parvis de l’église Saint-Bernard de la Chapelle, à Paris (18ème), l’évangile selon saint Matthieu est mis en pratique chaque jour : « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli » (Mt 25, 35). Michel Antoine, de l’association Solidarités St-Bernard, témoigne de cette action indispensable.

Le Vicariat pour la Solidarité du diocèse de Paris a fait appel aux fidèles fin mars. Plus de 1600 personnes se sont inscrites pour prêter main forte. Ainsi, 27 paroisses sont devenues « centres de distribution de proximité ». Saint-Bernard de la Chapelle fait partie des quatre églises du XVIIIème arrondissement de Paris mobilisées tous les jours à 12h. Approvisionnée au départ par le centre géré par l’association Aurore, situé tout près, boulevard Barbès, c’est désormais la cantine du collège Stanislas (6ème) qui régale, sur financement du diocèse.

Lire la suite

Témoignages d’aumôniers catholiques de communautés

Père Jean-Paul Havard, accompagnateur de la communauté hmong

Pour le Triduum pascal, nous avons pensé nécessaire pour la communauté catholique hmong d’apporter un point d’appui liturgique dans les réseaux sociaux. La force de la tradition orale est encore active chez les hmongs. Elle met les différentes générations plus en prise avec les écrans et les images qu’avec la lecture et les livres. Nous avons pensé que ne rien apporter dans l’espace numérique pour le temps de Pâques, en cette période si particulière, laisserait un vide spirituel que beaucoup pourraient chercher à combler…ailleurs !

Nous avons donc décidé de diffuser une célébration bilingue le Jeudi Saint par le compte Facebook de l’aumônerie.

Nous avons également choisi de diffuser les propositions de liturgies domestiques du Diocèse d’Évry. Nous les adaptons et les traduisons partiellement pour favoriser la prière commune familiale en intergénérations. Dans la vidéo du Jeudi saint il y aura une séquence pour stimuler et mettre en confiance les gens dans leur désir et leur capacité à prier en famille, pour qu’ils utilisent ces propositions le Vendredi Saint et Pâques.

Père Vincent Bedon, aumônier national des Gens du Voyage

Je me suis demandé comment les rejoindre. Je me suis dit : ils ne peuvent avoir la messe, mais ils peuvent prier, et beaucoup ne savent pas…

Je me suis servi de notre page Facebook pour proposer une École de prière, et 7 jours de suite, j’ai proposé, en direct cette école qui a débuté le 26 mars dernier. Je n’allais jamais sur Facebook, une ou deux fois par an tout au plus !  Une vraie conversion pour moi.

Le résultat a complètement dépassé mes attentes : La 1ère vidéo a été vue 3900 fois, partagée 57 fois, et avec 1777 vues (je comprends mal les nuances) …

Et ainsi de suite. J’ai reçu des appels de remerciement de personnes inconnues.

Au début de la Semaine Sainte, j’ai refait une petite vidéo pour inciter à ne pas simplement regarder les offices et autre à la télévision, mais à inventer des prières et liturgies familiales. Vidéo très suivie aussi !

Père John Kennedy Arockia Jockim Raj, aumônier national des tamouls indiens

Dans notre aumônerie nous restons à l’écoute des fidèles par la permanence téléphonique que j’assure.

Au respect de cet impératif sanitaire, nous diffusons tous les jours l’Eucharistie, le chapelet médité, l’adoration du Saint Sacrement et le chemin de croix que je célèbre avec les prêtres étudiants disponibles de la chapelle des MEP par le biais de la chaîne YouTube de notre aumônerie et via Facebook.

Dans l’attente de retrouver les fidèles au retour de ce temps de confinement, nous restons disponibles en assurant notre union de prière durant cette semaine sainte à l’horizon de la joie du Seigneur ressuscité.

Gilbert NGUYEN, aumônier national de la Mission Catholique Vietnamienne

Comme tous, nous sommes confinés et toutes les activités à la Mission Catholique Vietnamienne à Paris sont arrêtées.

Ce qui reste possible seulement, ce sont les coups de téléphone. Aussi quand nous célébrons la messe, 20 personnes peuvent nous entendre et participer simultanément par téléphone. Il y a assez de messes déjà sur YouTube, diffusées même du Vietnam.

Les mouvements mobilisés

Le JRS demande aux européens d'être solidaires des migrants

Avec la suspension des programmes d’accueil ou des procédures d’asile, les migrants présents en Europe mais également aux frontières de l’espace Schengen vivent dans des conditions pénibles voire intenables, avec un accès limité au soin. Le Jesuit Refugee Service estime que « la pandémie devrait nous rappeler l’importance de la solidarité ».

Lire la suite sur Vatican News

L’Ordre de Malte mobilisé face à la pandémie

«Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum», telle est la devise de l’Ordre de Malte qui depuis plus de 900 ans s’est donnée pour mission de nourrir, témoigner et protéger la foi, tout en servant  les pauvres et les malades. C’est fort de cette expérience que l’institution catholique apolitique a décidé de faire face à l’urgence sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, qualifiée ce mercredi par l’ONU de pire crise à laquelle l’humanité ait été confrontée depuis 1945. L’Ordre souverain de Malte participe à l’effort humanitaire pour faire face aux besoins des plus vulnérables.

Lire la suite sur Vatican News

Le Secours Catholique auprès des plus vulnérables à Calais

Le Secours Catholique alerte sur des situations de grande précarité à Calais et dans la région, dans le contexte de pandémie de coronavirus. L’association vient en aide à des étudiants, des intérimaires et des migrants. Témoignage de Juliette Delaplace en mission sur le littoral du nord de la France.

92 associations et collectifs viennent de saisir 7 rapporteurs spéciaux de l’ONU afin de les sensibiliser aux conditions de vie dramatiques de personnes à la rue ou réfugiés dans des squats et bidonvilles, en période de covid-19. Le Secours Catholique, mobilisé notamment à Calais où la situation est critique, s’est associé à cette action qui dénonce l’insuffisance de l’accès aux services de base et interpelle les autorités. Le confinement isole encore d’avantage les personnes en situation de grande précarité, relève Juliette Delaplace, chargée de mission pour le Secours Catholique à Calais.

Leur accès à l’eau, à la nourriture, à l’hébergement est encore plus complexe en raison de la pandémie et impacte potentiellement leur santé. «À Calais, plus de 1 000 personnes survivent dans la rue et à Grande-Synthe, quelque 700 personnes ne sont pas hébergées». Elles sont originaires du Soudan, d’Erythrée ou encore de Syrie et «ont fui des pays en guerre ou des situations où leurs droits n’étaient pas respectés». De nombreuses personnes ne bénéficient pas pleinement des mesures de prévention sanitaire, observe Juliette Delaplace.

Lire l’entretien sur Vatican News

Le Secours Catholique : « Chacun chez soi, mais pas chacun pour soi »

« Chacun chez soi, mais pas chacun pour soi », tel est le leitmotiv qui inspire les acteurs du Secours Catholique dans cette période de crise sanitaire. Bénévole à l’Apame (Aide par l’alimentaire pour les mères et leurs enfants) à Paris, Alice accompagne au quotidien des mères de familles migrantes hébergées à l’hôtel.

S’il faut retenir quelque chose d’Alice, c’est son énergie, son dynamisme, son punch. Petite de taille, grande de cœur, la quadragénaire a toujours mille idées à l’heure. Dès le confinement annoncé, elle n’a pas hésité : hors de question d’abandonner les mamans, ces mères de famille hébergées avec leurs enfants à l’hôtel par le 115 et accompagnées par le Secours Catholique de Paris.

D’habitude chaque samedi, elles reçoivent un colis alimentaire doublé d’un soutien moral. Désormais, avec la crise, Alice se rend à leur chambre d’hôtel deux fois par mois pour leur donner des chèques services. « C’est parfois difficile pour moi d’aller les voir, confinées dans un petit espace et vulnérables. Une n’avait mangé que des biscuits depuis trois jours et n’osait pas sortir. Ça prend aux tripes », confie la jeune femme.

Voir le témoignage d’Alice

Prières pour les migrants en situation de confinement

Prière de Mgr Souchu, évêque d'Aire et Dax

pour les Filles de la Croix de La Puye dont la Maison mère est touchée par le coronavirus

pour un chrétien chaldéen M. Yallap décédé à Sarcelles du coronavirus. C’est le premier chaldéen arrivé à Mont-de-Marsan, accueilli par ce que l’on appelait autrefois le CARARE (ancêtre du CADA). Lui et sa famille furent des chrétiens fidèles de l’église du Peyrouat et de St Jean d’Aout

Seigneur Jésus, me voici devant toi. Tu es présent dans le Saint Sacrement.

Puisque je ne peux te recevoir lors de la célébration de l’eucharistie,

je viens vivre avec toi une communion spirituelle.

Nous vivons ce temps liturgique du carême de manière particulière.

Je te confie les personnes malades, âgées, fragiles et celles qui les soignent.

Nous n’avions pas imaginé que le jeûne de notre carême porterait sur la célébration de la messe.

Que ce jeune eucharistique nous fasse communier aux souffrances de ce monde,

partout où il y a des persécutions, des maladies qui font obstacles à la vie sacramentelle.

Que ce jeûne du carême me fasse comprendre l’importance de l’eucharistie,

le don total de ton amour pour nous.

Que ce jeûne sacramentel creuse ma faim de te recevoir dans l’eucharistie

et m’invite à prier pour les prêtres et pour les vocations.

Viens Seigneur nous visiter.

Nous te présentons nos angoisses, nos peurs, nos doutes, mais aussi ces actes de charité

dont nous sommes capables en ces temps difficiles.

Nous avons confiance en Toi qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Viens par ta grâce nous fortifier dans les épreuves.

Amen.

†Mgr Nicolas SOUCHU

Intention de prière du diocèse de Metz

Je vous confie une intention de prières pour Aleksander, un migrant albanais demandeur d’asile. Cela fait près de 3 ans qu’il vit en France, en Alsace, et le tribunal a refusé sa demande et ordonné son retour obligatoire en Albanie. Devant ce jugement qu’il trouve très injuste, dans le désespoir, il a fait le choix de s’immoler par le feu devant le Parlement européen. Actuellement soigné à Metz, il ne sait pas ce qu’il ve devenir et cela l’angoisse particulièrement. C’est un chrétien très pratiquant qui compte sur notre prière…

Sur le même thème

  • Foi, espérance charité -vignette du dossier

    Foi, Espérance, charité : par-delà le confinement

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Deux fois par semaine, nous vous invitons à découvrir comment les […]

  • vignette agees

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes âgées?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • FEC - entree-theme-precarite-V1

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes en précarité ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • FEC - entree-theme-orient-V1

    Par-delà le confinement : la situation des Chrétiens d’Orient

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir la situation des Chrétiens d’orient. […]

  • Foi, espérance charité - vignettes thèmes V2 (28)

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes migrantes ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • FEC - entree-theme-deuil-V1

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour accompagner les familles en deuil ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment l’Eglise vient en […]

  • Foi, espérance charité - vignettes thèmes santé

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes malades, leurs familles et les professionnels de la santé ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • Foi, espérance charité - vignettes thèmes V2 (20)

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les détenus, leur famille et les personnels pénitenciers

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]