Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes en précarité ?

2

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.
L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles.

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de la Conférence des évêques de France, mais aussi, les diocèses, les mouvements et les associations catholiques se mobilisent pour accompagner les personnes en grande précarité.

édito

14 octobre 2016 : Portrait de Mgr Pascal DELANNOY, évêque de Saint-Denis (93), France

Humble Charité

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais,[...]

Sélection d'initiatives lancées dans les diocèses

Aire & Dax - Ouverture d’un centre d’accueil spécifique

« Les services de l’Etat ont ouvert un centre d’hébergement spécialisé à Dax, dans les locaux mis à la disposition par l’évêché, pour permettre à des personnes contaminées vivant soit dans la rue soit dans des structures d’hébergement d’urgence, de bénéficier d’une prise en charge en isolement tout en diminuant les risques qu’elles contaminent autrui. Cette structure, encadrée par la Croix Rouge, est ouverte depuis le dimanche 22 mars 2020. »

En savoir plus

Chartres - Initiatives diocésaines solidaires

« Retrouvez ici, comment se soutenir et aider les plus faibles. Des initiatives à ne pas manquer pour aider les plus faibles, soyons fraternel encore plus en ce temps de confinement. »

En savoir plus

Créteil - La solidarité n’est pas confinée

« En ces jours compliqués et singuliers, le conseil de la solidarité a souhaité recueillir et partager à tous les initiatives locales fraternelles et celles des mouvements et associations dont il a connaissance.

Ce partage témoigne de l’envie de garder des liens et de faire vivre la solidarité dans le contexte actuel. A chacun de discerner comment s’en inspirer. »

En savoir plus

Lille - Ne pas oublier les personnes isolées

« Autour de nous nous connaissons des personnes fragiles, des personnes isolées.

Rendons-nous attentifs à leurs besoins : des gens qui ne peuvent pas faire leurs courses alimentaires ou se rendre à la pharmacie (une maman qui est seule à la maison avec ses enfants par exemple), ou simplement qui ont des difficultés à porter des courses lourdes (en raison de leur âge ou de leur santé), des personnes isolées et qui ont besoin d’un contact téléphonique, ou de petits services du quotidien (comme un plat cuisiné).

Xavier a déposé dans les boîtes aux lettres de sa rue son numéro de téléphone avec un message « J’habite au 5, si quelqu’un a un souci, est en difficulté ou isolé, il peut me contacter ». Elise a sonné chez ses deux voisines de l’étage du dessous qu’elle avait déjà croisées, mais qu’elle ne connaissait pas et elle leur a proposé d’aider pour des courses. L’une de ses voisines a été très heureuse qu’on l’aide.

Tout en respectant les mesures d’hygiène nécessaires, les « gestes-barrière » et l’attestation de déplacement obligatoire, nous pouvons manifester et recevoir des gestes de solidarité. C’est une belle occasion de recréer des liens fraternels dans notre voisinage.

Quelques initiatives et idées, dans lesquelles piocher sans modération »

En savoir plus

Lille - Une maison diocésaine devient centre de confinement pour sans-domicile

La maison Paul VI, maison diocésaine d’accueil et de formation de Lille, n’abrite plus de salarié depuis le début du confinement, hormis l’intendant. Par ailleurs, en tant qu’ancien séminaire, des chambres y sont disponibles. Dans une aile du bâtiment, quelques mineurs non accompagnés ont passé tout l’hiver ; ils sont scolarisés, et dans cette aile de la maison, ils ont pu être accueillis et accompagnés par des équipes venues de plusieurs paroisses de la métropole lilloise : des dizaines de personnes se sont mobilisées, par quinzaine de jours, pour le ravitaillement, les repas, la garde de nuit et d’autres services. C’est le service de la Pastorale des Migrants qui a pris en charge cet accueil, comme depuis plusieurs années il le faisait en logeant ces jeunes dans les paroisses, à tour de rôle. Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille, avait décidé, dès que se sont profilées les premières mesures de lutte contre le COVID 19, que ces jeunes resteraient dans cette maison jusqu’à fin mai, et non, comme cela était prévu, jusqu’à mi-avril.

Dans une autre aile du bâtiment, une quinzaine de chambres encore disponibles viennent d’être mises à la disposition de l’Etat, à la demande du Préfet « Égalité des chances » pour la durée du confinement. En effet, le Préfet devait prendre en charge plusieurs dizaines de SDF qui ont été logés dans des chambres d’hôtel ; mais certains présentent des symptômes légers du virus ; ils ne peuvent être accueillis dans les hôpitaux, mais ils doivent être confinés, et surveillés dans l’évolution possible de leur état de santé. Cela demande des logements distincts ; le fait que toute une aile de la maison soit vide – l’intendant de la maison et les mineurs non accompagnés se trouvant dans l’autre partie bien séparée et sans communication – et dispose de cet équipement la rendait apte à répondre à cet appel urgent et spécifique. Nous ne disposons pas de personnel pour cet accueil : c’est la Croix Rouge qui est missionnée par le Préfet pour cet accompagnement dans toute la durée du confinement.

La maison Paul VI est suffisamment grande pour permettre un éloignement suffisant entre les deux groupes de résidents, et ne pas risquer une contamination. Et bien sûr toutes les précautions sanitaires qui s’imposent pendant le séjour de ces personnes seront poursuivies après leur départ.

 « Le diocèse de Lille répond ainsi à deux demandes consécutives et en est heureux, précise Mgr Ulrich. Pendant la crise sanitaire que nous traversons, nous savons que la relation d’amour qui nous attache au Seigneur, l’accueil de sa parole nous ouvre au souci de l’autre, du plus fragilisé, de celui qui n’a pas de lieu fixe. Oui, nous appelons les chrétiens à garder et à approfondir une vitalité spirituelle, en leur proposant des moments de prière et des liturgies ; mais le Seigneur veut aussi habiter dans nos maisons. La prière et le service, l’écoute de la Parole et l’accueil fraternel vont de pair.« 

Marseille - Message de Mgr Aveline du 20 mars 2020

« Je souhaite vous faire part de quelques décisions concernant la vie de notre diocèse en cette période exceptionnelle.

La situation que nous traversons est difficile pour tous mais elle l’est encore plus pour les plus pauvres. Les pouvoirs publics, avec lesquels je suis en contact régulier, déploient de plus en plus d’initiatives pour leur venir en aide. Notre Église diocésaine, par les divers services de charité qui en sont membres et par de très nombreuses initiatives paroissiales, apporte régulièrement sa contribution à cette œuvre de solidarité. Mais notre situation est inédite et les mesures sanitaires très contraignantes. »

En savoir plus

Nantes - Soutien aux populations les plus vulnérables

« Compte tenu de l’âge moyen des bénévoles, de nombreuses associations sont contraintes de fermer leurs portes. Le diocèse de Nantes est en lien avec d’autres associations et structures comme le CCAS de Nantes et le SIAO. Un appel à bénévoles est lancé pour porter des repas aux personnes fragiles en plusieurs lieux à déterminer de Nantes.

Il serait particulièrement précieux que de « jeunes retraités médecins » en bonne santé se signalent pour permettre aux personnes précaires sans médecin traitant d’être soignées. Une interpellation directe pour cela, dans nos relations, serait à déclencher.

Celles et ceux qui peuvent répondre à cet appel sont invités à se signaler à Xavier Brunier (xavierbrunier@gmail.com) ou au Comité Vigilance Solidarité (vigilance.solidarite@nantes.cef.fr). »

Ce site pourra accueillir 48 personnes.

Le diocèse de Nantes est associé à cette ouverture en proposant de trouver des professionnels, médecins et infirmières bénévoles. Pour les médecins ceci est déjà enclenché, mais si d’autres veulent se joindre à l’équipe ce sera bien. Pour les infirmières j’ai reçu cette demande hier. »

En savoir plus

Pamiers - Covid 19 - Hospitalité Diocésaine - rester attentif aux plus fragiles

« Chères hospitalières, chers hospitaliers,

Voilà bientôt une semaine que nous sommes retenus chez nous ; pour certains d’entre nous, ceux qui ont la chance d’avoir un jardin et une maison confortable, c’est, bien sûr, acceptable, pour d’autres c’est plus compliqué …

Nous pensons tout particulièrement aux malades seuls dans les EHPAD  ou les maisons de retraite

mais aussi aux personnes isolées chez elles  … que faire ?

Dans chaque zone géographique de l’Ariège, les responsables de secteurs essaient de contacter les malades qu’ils connaissent, qu’ils ont peut-être accompagnés à Lourdes lors des précédents pèlerinages, c’est quelquefois complexe car tel ou tel n’entend pas, un autre ne peut pas arriver jusqu’à son téléphone … mais les animatrices acceptent volontiers de signaler un appel téléphonique; le moindre signe est apprécié par nos amis si souvent oubliés ou délaissés ! »

En savoir plus

Paris -Printemps Solidaire à la paroisse Saint Séverin Saint Nicolas à Paris

Tout était planifié. L’opération « Hiver Solidaire » à la paroisse Saint-Séverin devait s’arrêter le mardi 17 mars 2020 après le petit déjeuner. « Hiver Solidaire » à Saint-Séverin ? Sept amis de la rue de accueillis depuis début janvier dans les salles paroissiales du presbytère pendant la période potentielle de grand froid. Quatre-vingts bénévoles qui se sont relayés auprès d’eux pour préparer le dîner, partager le repas et la soirée, dormir sur place, prendre le petit déjeuner ou faire le ménage. Onze semaines au cours desquelles des liens se sont tissés peu à peu.

Tout a été bouleversé. Lundi 16 mars au soir, l’annonce du confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19 est venue rebattre toutes les cartes. Que faire pour nos amis ? Leur dire de partir, selon ce qui était prévu ? Les conditions de vie dans la rue allaient devenir de plus en plus difficiles. Que faire sans bénévoles ? Chacun devant rester chez soi, particulièrement la population dite fragile. Mardi matin, au cours de l’office des lectures et des laudes prié avec les séminaristes de la maison, le père Vincent Thiallier et moi avons été interpellé par un verset du psaume 67. « A l’isolé, Dieu accorde une maison ; aux captifs, il rend la liberté ». Et la cogitation s’est mise en marche.  A la sortie de l’office, nous nous sommes retrouvés. « J’ai réfléchi pendant les laudes » dit l’un. « Moi aussi », répond l’autre. Le père Thiallier propose de prendre intégralement en charge cette petite communauté. Nous réunissons nos amis au cours du petit déjeuner et leur proposons de rester pour la période du confinement. Soulagement général.

 Témoignage du père Normand, curé de la paroisse Saint Séverin Saint Nicolas

Toulouse - Message vidéo du père Hervé Gaignard, vicaire général, en cette période de confinement

Sanctuaire de Lourdes

L’accueil Notre Dame est l’établissement dans le sanctuaire qui accueille habituellement de nombreux malades qui viennent en pèlerinage. Dès le début de la crise, il est apparu au recteur, le Père Olivier Ribadeau Dumas qu’il était nécessaire de proposer que ce lieu très adapté serve aux malades. Il a donc proposé au Préfet de le mettre à disposition. Après une visite des lieux le 31mars, c’est donc une opération Prefécture – Sanctuaire- Croix Rouge qui se met en place pour accueillir une vingtaine de personnes de la rue ou vivant en CHRS et infectées ; ces personnes ne peuvent plus rejoindre leur centre pour le moment. 5 ou 6 employés du sanctuaire en plus des gardes seront présents avec la Croix Rouge qui fournit le personnel médical pour assurer la bonne marche de l’Accueil Notre-Dame. Ce centre pourra monter en puissance si nécessaire.

En savoir plus

Focus

  • PhotoSt Séverin

    Printemps Solidaire à la paroisse Saint Séverin Saint Nicolas à Paris

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais,[...]

  • diocese marseille

    Solidarité à Marseille : tout le monde sur le pont

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais,[...]

Dans la paroisse Saint-Ambroise de Paris, le père Augustin et Arnold nous présentent la distribution de colis solidaires, en lien avec l’Association Aurore.
en savoir plus

Les mouvements mobilisés

A Cahors, le Secours Catholique appelle à de nouvelles formes de fraternité

« Dans le Lot et le Tarn et Garonne, une équipe d’urgence s’est mise en place et le maintien du lien avec les acteurs des équipes locales du territoire est assuré.

Nous pouvons ainsi identifier les besoins émergents concernant les personnes en précarité.

Des actions, comme des dispositifs d’écoute, de chaînes d’appels aux personnes accompagnées, sont élaborées par nos équipes locales.

Nous mettons en place nos actions adaptées aux nécessaires distanciations sociales, aux contrainte de mobilité et aux processus de sécurité pour apporter une aide en priorité alimentaire aux personnes vivant la précarité.

Etre fraternel, c’est protéger les autres et aujourd’hui nous les protégeons en restant à distance et en respectant les règles sanitaires édictées par les professionnels de santé. »

En savoir plus

L'action du Secours Catholique au Mans

« Pour participer à l’effort de tous, les équipes du secours catholique de la Sarthe se sont mobilisées et continuent à accompagner les personnes en précarité en distribuant des « chèques services » qui permettront aux familles démunies de faire leurs courses dans les magasins actuellement ouverts. »

En savoir plus

Secours Catholique - À Toulouse, « un élan de solidarité extraordinaire » auprès des personnes à la rue

« Distribution alimentaire et tournée de rue : à Toulouse, depuis le début de la crise sanitaire, le Secours Catholique est l’une des rares associations poursuivant son action auprès des personnes sans abri et sans ressources.

Une mobilisation quotidienne indispensable pour leur fournir de quoi se nourrir et repérer celles qui sont malades ou fragiles. Moyennant des adaptations, et le respect strict des consignes sanitaires.

Si nombre de bénévoles ont dû se mettre en retrait, à cause de leur âge ou de leur santé, l’équipe du Secours Catholique voit arriver de nouveaux volontaires. »

« A l’ouest de Strasbourg, dans le village de 1200 âmes de Breuschwickersheim, le pasteur, sa compagne, couturière, et les paroissiens portent secours au cabinet d’infirmiers en pénurie. »

En savoir plus

Même à distance, les bénévoles de la Société-de-Saint-Vincent-de-Paul se mobilisent pour les plus démunis.

Covid-19 : Société-de-Saint-Vincent-de-Paul

Même à distance, les bénévoles de la Société-de-Saint-Vincent-de-Paul se mobilisent pour les plus démunis.

Covid-19 : Société-de-Saint-Vincent-de-Paul

``Autrement dit, maintenant c’est à la charge de chaque citoyen où qu’il soit, quel qui soit, de venir en aide aux personnes de la rue et de manière générale aux personnes isolées. ``

Où aller quand tout est fermé ?

L'accueil d'Aux captifs La Libération à la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal de Paris

Sur le même thème

  • Foi, espérance charité -vignette du dossier

    Foi, Espérance, charité : par-delà le confinement

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Deux fois par semaine, nous vous invitons à découvrir comment les […]

  • vignette agees

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes âgées?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • FEC - entree-theme-orient-V1

    Par-delà le confinement : la situation des Chrétiens d’Orient

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir la situation des Chrétiens d’orient. […]

  • Foi, espérance charité Famille

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les familles ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • Foi, espérance charité - vignettes thèmes santé

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes malades, leurs familles et les professionnels de la santé ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]