La liturgie des heures

Durant ces temps où il est toujours difficile, voire impossible, de se réunir physiquement afin de communier ensemble, la Liturgie des Heures nous permet d’être « connectés » à l’immense communauté des croyants. Par Frédéric Bergeret, responsable des éditions et Secrétaire général de l’Association épiscopale liturgique pour les pays Francophones (AELF).

thumbnail liturgie à la maisonDurant ces temps où il est toujours difficile, voire impossible, de se réunir physiquement afin de communier ensemble, la Liturgie des Heures nous permet d’être « connectés » à l’immense communauté des croyants qui, tous au même moment de la journée, font le choix d’un moment de retrait afin de partager les même mots, les mêmes chants, la même espérance.

Autrefois appelé « office divin », la Liturgie des Heures vise à sanctifier le jour et la nuit. Elle se calque ainsi sur le cycle quotidien, rythme fondamental de la vie humaine, en privilégiant certaines « Heures » : le matin avec les Laudes, l’office du milieu du jour, et le soir avec les Vêpres. D’autres « petites Heures » s’y ajoutent, célébrées le plus souvent dans certains monastères (Tierce, Sexte et None). Les Complies achèvent quant à elle la journée. Ces prières quotidiennes nous invitent à faire un pas de côté au milieu de notre vie « concrète », pour nous rapprocher de Dieu selon une structure identique qui voit se succéder hymnes, Psaumes, Parole de Dieu et prière d’intercession.Ce n’est en rien une solution de second choix, mais bel et bien d’un rendez-vous avec le Seigneur, en communion avec le peuple des croyants (« D’un même cœur, ils participaient fidèlement à la prière» – Actes 1, 14).

L’Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones (AELF) compte dans ses missions la  diffusion des textes de la liturgie, ceux de la messe et donc bien sûr également de la liturgie des Heures. Plus de 50.000 personnes sont ainsi abonnées sur son site afin de pouvoir recevoir les textes du jour, et ainsi s’inscrire dans cette prière collective.

Durant cette période de confinement, la fréquentation de son site a très fortement progressé : près de 55.000 visiteurs quotidiens en moyenne durant le Triduum Pascal contre 25.000 en 2018. Cet accroissement a montré si l’en était besoin la nécessité impérieuse pour de nombreuses personnes de se nourrir quotidiennement de la Parole de Dieu.

Récemment, l’AELF a souhaité offrir à ses abonnés de recevoir gratuitement sur leur boîte mail les textes de toutes les prières des Heures, et permettre ainsi de vivre une communion spirituelle réelle et active. Dans le rythme effréné d’une vie de travail comme dans les moments de solitude où l’on perd le sens d’une journée, ces rappels permettent désormais de s’offrir un temps de contemplation, de louange, de méditation.
Pour vous abonner, cliquez sur ce lien

Sur le même thème

Dossier Covid Coronavirus - thumbnail (74)
Site - thumbnail - 2020-07-01T091324.102

Par-delà le Confinement

éclairages

covid liturgie

Sur les réseaux sociaux