Prière et soutien pour Beyrouth et le Liban

Un an après l’explosion du port de Beyrouth (Liban) le 4 août 2020, la grave crise économique et humanitaire qui ébranle le Liban et dégrade les conditions de vie des libanais trouve un puissant écho parmi les communautés chrétiennes en France. L’Église catholique en France assure le Liban de sa prière et de son soutien.

Le Liban en quête d'Espérance

Sur la crise humanitaire au Liban

Prier

Drapeau du Liban

Journée universelle de prière et de jeûne pour le Liban

Le souverain pontife a appelé les croyants de la planète à une journée universelle de prière et de jeûne pour le Liban, vendredi prochain le 4 septembre.

Élevons avec confiance notre prière à Dieu notre Père qui veille sur le Liban et sur le monde entier.

 

  1. Le nombre de morts suite à l’explosion ne cesse d’augmenter à mesure que s’aggrave la situation des blessés. Il reste aussi un petit nombre de disparus. Pour eux tous arrachés à la vie, qu’ils soient accueillis dans la maison du Père, que leur mort ne soit pas vaine mais qu’elle devienne source de résurrection pour le Liban; Dieu notre Père, nous te prions!
  1. Dans les maisons dévastées, beaucoup de sang par terre, sur les murs, dans les couloirs et partout où les blessés à tâtons ont cherché une voie de sortie. Pour tous les blessés et surtout pour ceux qui d’entre eux porteront à jamais sur leurs corps les traces indélébiles de la violence, afin que soutenus par leurs familles, leurs amis et l’Église, ils puissent trouver la force nécessaire pour un avenir meilleur;
    Dieu notre Père, nous te prions !
  1. Pour tous les Libanais qui se sentent perdus et trahis par les hommes et aussi par Dieu; pour tous ceux qui sombrent dans le désespoir de voir le Liban disparaître, afin que, soutenus par les hommes et les femmes de bonne volonté, ils redeviennent solides dans l’Espérance que Dieu ne les abandonne jamais, forts dans la Foi en la fraternité humaine et parfaits dans la Charité qui est plus forte que la mort; Dieu notre Père, nous te prions !
  1. Jusqu’à ce jour, nous ne savons pas si l’explosion est le résultat d’une série de négligences ou un attentat préparé de longue date. Le peuple est dans l’incertitude et dans le doute de connaître un jour la vérité. Personne n’assume la responsabilité et personne ne demandera jamais pardon. Entre tes mains, Dieu notre Père, nous remettons les responsables de l’explosion, de la corruption, du vol de l’État, et ceux qui ont exploité les habitants du Liban jusqu’à leur dernier souffle: Toi seul, par la force de ton pardon et de la mort de ton Fils sur la Croix, peux les rendre plus humains. Sauve-les, Dieu notre Père, et sauve le Liban de tout mal, nous t’en prions !
  1. « Le Liban est plus qu’un pays, c’est un message » a prophétisé un jour le saint Pape Jean-Paul II, un message du Vivre Ensemble et de la Fraternité Humaine. Pour le Pape François, pour tous les Patriarches d’Orient et pour tous les dignitaires religieux du Liban: chrétiens, musulmans, druzes et autres, qu’ils collaborent toujours plus, en communion les uns avec les autres, pour rendre réelle et vraie cette prophétie au-delà des divergences qui peuvent les séparer. Afin que le Cèdre, du petit pays qu’est le Liban, puisse être le signe d’une humanité nouvelle, Dieu notre Père, nous te prions ! Accueille, Dieu notre Père, nos prières et nos invocations. Nous savons l’amour des Libanais pour la Mère de ton Fils. Par son intercession, bénis le pays des Cèdres et donne à tous ses habitants d’être des témoins vivants de la Résurrection du Christ, notre Seigneur qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Comprendre

Témoignages sur place

Quatre Landais d’origine libanaise témoignent de la crise actuelle au Liban

“La veille de l’explosion dans le port de Beyrouth, mon oncle, le frère aîné de mon père, est décédé. Le lendemain, toute ma famille était à son enterrement dans mon village natal, situé à deux heures de Beyrouth. À leur retour chez eux, il n’y avait plus ni portes ni fenêtres à leurs appartements, mais ceux-ci restaient habitables. Ils étaient sauvés et ils avaient un toit, alors que beaucoup de Libanais ont perdu leurs appartements ou même la vie.”

Lire sur le site du diocèse Aire et Dax

Journal de bord de septembre Mgr Mounir

26 juin 2012 : Mgr Mounir KHAIRALLAH, évêque maronite de Batroun, expert du synode des évêques pour le Liban (1995). Paris (75), France. June 26, 2012 : Card. Mgr Mounir Khairallah, maronite bishop of Batroun (Liban). Paris, France

Lettre aux Amis du 10 septembre 2020 de Mgr Mounir, évêque de Batroun au Liban.
Il donne des nouvelles du 6 au 10 septembre 2020.

Lire le journal de bord sur le site du diocèse de Saint-Etienne

Prions pour le Liban avec la Mission maronite et orientale

Le diocèse convie à une messe à l’intention de la paix au Liban et des victimes des explosions le 4 octobre à l’église du Christ-Roi de Toulouse.

Lire sur le diocèse de Toulouse

Sur la catastrophe de Beyrouth en août 2020

Catastrophe de Beyrouth : message au Cardinal Bechara Raï

La Conférence des évêques de France présidée adresse un message de solidarité profonde avec le peuple libanais.

« J’ai appris le drame effroyable qui a frappé la ville de Beyrouth. Je tiens à vous exprimer ma proximité tandis que le Liban connaît de nombreuses souffrances. Je prie pour les personnes décédées, et aussi pour les familles affligées. »

Message de Mgr Michel Aupetit au Patriarche maronite et aux évêques libanais, le 6 août 2020

soutenir les Chrétiens d'Orient

« Les communautés religieuses ont un rôle central à jouer dans la reconstruction du Liban »
Pour Vincent Gelot, directeur Liban de l’Œuvre d’Orient, qui se trouvait à l’ambassade de France à Beyrouth pendant les explosions, mardi 4 août, la priorité doit être donnée à la reconstruction des hôpitaux et des dispensaires chrétiens.
Voir son interview dans La Croix

prier

Notre-Dame du Liban, voici ton peuple.
Ils sont tes enfants, ceux qui sont brisés par la haine
et ceux qui apprennent à pardonner.
Ils sont tes enfants, ceux qui sont emmurés dans la peur
et ceux qui commencent à espérer.

Notre-Dame du Liban, voici ton peuple.
Si Dieu est le Père des commencements
tu es la Mère des recommencements.
Donne à ceux qui ont perdu le goût de vivre
la force de vivre encore plus pour les autres.

Notre-Dame du Liban, voici ton peuple.
Tu aides l’homme vieilli par le péché
à retrouver un coin fleuri de son enfance.
Tu aides l’homme révolté par la violence
à rendre à Dieu les armes de son destin.

Notre-Dame du Liban, garde ton peuple,
garde-le libre, libre, libre,
dans l’intégrité de son corps et l’unité de son âme.
Pour la gloire du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
Pour la gloire de ton divin Fils Jésus
Pour le service des peuples de l’Orient et de l’Occident.

Que le Liban vive du Liban
Pour que le monde entier vive de la paix.
Amen

Cardinal Etchegaray (15 août 2006)

Témoignages sur place

Témoignage d’une Stéphanoise après l’explosion de Beyrouth

“Une Ligérienne, Nadine Cisek, était sur place pour son association Volontaires Mission de Vie France qui soutient une communauté maronite. Elle  livre son témoignage à RCF dans l’émission “Tous Ensemble” au micro d’Emma Jehl.

sur le site du diocèse de Saint-Etienne

ça peut également vous intéresser

  • L’Église au Liban

    Avant la visite de Benoît XVI au Liban (14 - 16 septembre 2012), le Saint-Siège publie quelque chiffres sur l'Église dans ce pays.

  • La survie des écoles privées catholiques au Liban

    Depuis plusieurs mois, le Liban est frappé par une révolution politique, une crise économique, financière et monétaire, entrainant une violente récession dans le pays. L’Œuvre d’Orient, la Fondation Raoul Follereau, l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) et le Secrétariat général de l’Enseignement Catholique ont organisé une conférence de presse pour présenter leur projet de Comité de sauvegarde des écoles du Liban, une plateforme de concertation et de rencontres. L’enjeu : sauver 330 écoles privées catholiques. Au pays du Cèdre, soixante d’entre elles risquent de ne pas rouvrir leurs portes en septembre.

Documentation et informations œcuméniques