Confinement : quel est le travail des pastorales auprès des personnes handicapées ?

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.
L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles.

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de la Conférence des évêques de France, mais aussi, les diocèses, les mouvements et les associations catholiques se mobilisent pour accompagner les personnes en grande précarité.

Interview de Christine Bockaert, coordinatrice nationale de la pastorale des Personnes Handicapées, Conférence des évêques de France

  • Quelle est la mission de la pastorale des personnes handicapées et quelles réalités couvre-t-elle ?

BockaertDepuis la rencontre nationale de Lourdes 2016 la rencontre nationale « Avec un handicap, passionnément Vivants », événement fondateur pour une pastorale inclusive trois axes de dégagent au regard de ce qui se vit dans les diocèses. Actuellement 66 d’entre eux ont cette attention à la juste place des personnes quel que soit le handicap dans la société et dans l’Eglise. Trois axes indissociables les uns des autres : l’inclusion, le compagnonnage et le partenariat/ transversalité. L’enjeu est que toute l’Eglise tende à être de plus en plus inclusive.

  • Partout dans le pays, les personnes handicapées sont touchées par la crise sanitaire que nous traversons. Comment l’Eglise, à travers cette pastorale, peut-elle les accompagner ?

L’Eglise accompagne à deux niveaux : le niveau institutionnel et le service de la Pastorale des Personnes Handicapées y prend toute sa place au sein de la Pastorale de la Santé, dans les actions communes avec d’autres pastorales (famille, vie spirituelle, solidarité, diaconie, etc.), les mouvements et le niveau de l’engagement de bien des chrétiens présents au sein des associations, des initiatives locales, paroissiales, municipales, répondant à l’appel d’établissements médico-sociaux pour venir renforcer les équipes sur place, les numéros verts d’écoute, etc.

  • Le confinement mis en place pour limiter la propagation du virus empêche sans doute aussi les aumôniers et les bénévoles et les associations d’être au plus près des personnes handicapées et de leurs familles.  Comment les équipes gèrent cela sur le terrain ?

L’adaptabilité et l’inventivité sont de mise. Le partenariat prend toute sa dimension. Les équipes en responsabilité pastorale multiplient les contacts entre leurs membres, entre elles au niveau diocésain, province par tous les moyens de communication pour rassurer, dépanner ou trouver des solutions (télé, audio, vidéo conférences, WhatsApp, chaines de téléphone, répartition d’appels, transmission de numéros utiles pour une écoute plus spécifique (psychiatre ou psychologue, exorciste).

Des propositions habituelles prennent de nouvelles formes tels les cafés-rencontres, les rencontres des familles.

Selon les diocèses, la pastorale des personnes handicapées se joint à plusieurs pastorales pour animer les propositions d’offices religieux qui se poursuivent en temps pascal. Certaines ont demandé à leur évêque un message de soutien aux professionnels des établissements médico-sociaux comme il y a eu pour les professionnels de santé, les malades ou chefs d’entreprise.

Ce temps de « pause » permet aussi l’élaboration de nouveaux projets telle une newsletter handicap pour donner la parole, se donner des nouvelles au-delà de la fracture numérique.

  • Des exemples d’initiatives dans les diocèses à signaler ?

Nous avons assuré un temps de  prière sur RCF Auvergne à l’initiative et participation d’une  personne mal voyante – Diocèse de Moulins

A Rennes, nous avons des « aumôniers » en PPH. Ils n’ont plus le droit de se rendre dans les foyers de vie, mais restent très en contact avec les résidents en leur apportant régulièrement des textes, des prières, un « chemin pour Pâques  » avec une petite phrase à ouvrir tous les jours…beaucoup de propositions via les mails . Ils me disent être aussi en contact avec le personnel. Les personnes en situation de handicap sont souvent très perturbées, surtout depuis le confinement total dans leur chambre. Et le personnel souvent débordé et/ou remplaçant, qui n’ont pas le temps de « prendre le temps » avec chacun d’entre eux.)

La province de Montpellier propose quatre rendez-vous hebdomadaires virtuels sur son site https://handicath.fr/ pour permettre aux personnes handicapées et à leurs familles de rester reliées malgré le confinement

 

  • Comment ceux-qui le souhaitent, peuvent-ils vous aider dans votre mission ?

Tout d’abord, par l’attention là où chacun est aux situations de voisinage.

Le confinement ajoute du handicap au handicap et bien des personnes handicapées, des familles touchées par le handicap vivent au quotidien tout au long de l’année des situations de « confinement » de par l’isolement, les limitations d’activités, l’exclusion sociale, voire ecclésiale, qu’elles soient à domicile, en famille, foyer, établissement médico-social. Toutes ne sont pas forcément en situation de fragilité mais toutes vivent douloureusement ces temps qui les coupent de vraies rencontres en face à face, de leurs repères de vie, leurs repères humains.

Ensuite par la mise en relation avec le souci de sortir des situations d’aide à sens unique pour entrer dans des relations d’échange, où chacun à partir de ses talents propres, de ses possibilités peut vivre le donner-recevoir. Dans l’esprit de Diaconia, nul n’est trop pauvre, handicapé pour n’avoir rien à donner. Nous avons tous besoin plus que jamais des uns des autres, de nous sentir utiles en cette période de pandémie.  Que ces prises de conscience puissent être pérennes bien au-delà de la pandémie.

                                                                                                                                      « Merci de rendre le monde et l’Eglise attentifs aux diverses détresses dues à l’isolement, à l’incertitude, à la rupture du rythme habituel, à la perte de repères, à l’ennui, aux peurs et angoisses des personnes en situation de handicap et de leurs familles – Mail reçus d’une maman (Diocèse de Strasbourg) »

Découvrir le dossier

Foi, espérance charité - vignettes thèmes santé

Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes malades, leurs familles et les professionnels de la santé ?

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.[...]

Sur le même thème

  • Foi, espérance charité -vignette du dossier

    Foi, Espérance, charité : par-delà le confinement

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Deux fois par semaine, nous vous invitons à découvrir comment les […]

  • FEC - entree-theme-precarite-V1

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes en précarité ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • FEC - entree-theme-orient-V1

    Par-delà le confinement : la situation des Chrétiens d’Orient

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir la situation des Chrétiens d’orient. […]

  • Foi, espérance charité Famille

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les familles ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • Foi, espérance charité - vignettes thèmes santé

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes malades, leurs familles et les professionnels de la santé ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]

  • vignette agees

    Par-delà le confinement, que fait l’Église pour les personnes âgées?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services de […]