A l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie

gold_beach_débarquement_1944

Le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État, a fait parvenir un message de la part du Pape François au cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et à Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux, à l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement,  le 6 juin 2014.

Sa Sainteté le Pape François s’unit de grand cœur à l’intercession des personnes venues commémorer les évènements dramatiques qui se sont déroulés en ces lieux il y a soixante-dix ans et prier pour la paix. Il adresse son cordial salut à Monsieur le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, à Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux, ainsi qu’aux représentants des autres communautés ecclésiales et à toutes les personnes rassemblées.

Le Saint-Père rend hommage aux nombreux soldats qui ont quitté leur pays pour débarquer sur les plages de Normandie, afin de lutter contre la barbarie nazie et libérer la France occupée. Il n’oublie pas non plus les soldats allemands entraînés dans ce drame, ainsi que toutes les victimes de cette guerre. Il convient que les générations présentes expriment leur reconnaissance à tous ceux qui ont consenti à de si lourds sacrifices. C’est par la transmission de la mémoire et par l’éducation des nouvelles générations au respect de tout homme créé à l’image de Dieu qu’il est possible d’envisager, dans l’espérance, un avenir meilleur.

Cette commémoration nous rappelle que l’exclusion de Dieu de la vie des personnes et des sociétés ne peut apporter que mort et malheur. Les nations européennes peuvent trouver dans l’Evangile du Christ, Prince de la paix, la racine de leur histoire et une source d’inspiration pour nouer entre elles des relations toujours plus fraternelles et solidaires.

Le Saint-Père souhaite que Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, co-patronne de l’Europe, qui donne son nom à la cloche bénie en cette occasion, soit un guide et une protectrice pour avancer sur le chemin de la paix. Confiant chacun des participants à la protection de la Vierge Marie, il leur accorde de grand cœur la Bénédiction apostolique.

Cardinal Pietro Parolin
Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté.

Une cloche de la Paix et de la Liberté à Bayeux

La cloche sera baptisée « Thérèse-Bénédicte », nom de religion d’Edith Stein, grande philosophe allemande du début du XXème, Carmélite, morte à Auschwitz en août 1942.
La bénédiction aura lieu vendredi 6 juin 2014, en la cathédrale de Bayeux. La célébration sera présidée par Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux, en présence des évêques de Normandie et de nombreuses personnalités civiles.

Sur le même thème

  • L’Église et l’Europe

    « Dire Europe, doit vouloir dire ouverture ». Cette phrase de Jean Paul II (Ecclesia in Europa n°111) reste emblématique de la vision de l’Église pour l’Europe. Une vision qui mérite d’être mieux connue et comprise aujourd’hui. C’est parce que le projet européen est avant tout un projet de paix et de réconciliation qu’il a […]

  • Guerres mondiales : L’Église fait mémoire à sa façon

    L’Église s’associe au grand cycle de commémorations qui mobilise notre pays pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70ème anniversaire de la Libération. Plusieurs diocèses ont trouvé une belle manière d’apporter leur pierre à ce mémorial du souvenir.

  • Une communauté pour la paix à Sainte-Mère-Église

    Trois religieuses de congrégations et de nationalités différentes vivent ensemble à Sainte-Mère-Église (50). Atypique, la communauté de Notre-Dame de la paix œuvre pour promouvoir la réconciliation entre les peuples et la paix intérieure auprès de tous ceux qui visitent la région très marquée par la Seconde Guerre mondiale.

maison-de-la-conference-des-eveque-de-franceMaison de la Conférence des évêques de France
58, avenue de Breteuil
75007 Paris
tél. : 01 72 36 68 00

Coordonnées des Services nationaux de la Conférence des évêques de France