Synodes diocésains : comment vivre l’Église de demain ?

A la veille d’une année qui verra sept diocèses entrer dans une démarche synodale, retour sur celui d’Annecy qui vient de se clôturer et gros plan sur celui du Havre où ce sont les jeunes qui tracent le chemin.
 
L’Église de Haute-Savoie et du Val d’Arly est en marche vers les “Temps nouveaux” préparés par une année de démarche synodale. Le 15 octobre 2011, 400 délégués de paroisses, mouvements et services avaient participé à un premier rassemblement. Partage autour d’une lettre de St Paul, diaporama sur 20 ans de vie d’Eglise et sur les caractéristiques du département…« Les participants ont vécu quelque chose qu’ils ont été invités à faire revivre dans leurs communautés », explique Francine Robillot, secrétaire de la démarche du diocèse d’Annecy. Entre octobre 2011 et janvier 2012, 300 groupes se sont exprimés sur deux défis : l’évangélisation et la proximité. Après la pause hivernale, diocèse de montagne oblige, à partir de Pâques, un travail « un peu moins inventif » a été mené sur l’animation. Le 23 juin 2012, de manière collégiale, un deuxième rassemblement a soumis à Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, des axes prioritaires sur lesquels il a travaillé durant l’été. Les orientations diocésaines (retravailler sur la vocation de baptisé, élaborer localement des projets missionnaires, susciter des temps forts de prière et de liturgie, etc) ont été présentées lors de la fête de clôture du 14 octobre 2012 qui a rassemblé près de 3000 personnes. Secrétaire, déjà, lors du Synode de 1990-1992, Francine Robillot témoigne que les communautés ont « pris conscience de la nouvelle situation », tant de la déchristianisation que du manque de prêtres. Le réalisme n’empêche pas l’espérance. Ainsi, le 14 octobre, la table-ronde sur la “Joie de croire aujourd’hui” a rencontré « un succès fantastique ».
 

Par des jeunes pour des jeunes

synode_jeunes_le_havre

Le même jour, 600 jeunes de 12 à 35 ans du diocèse du Havre joignaient le geste à la parole en traversant la baie du Mont St Michel pour ouvrir leur synode avec ce slogan : “En Route !”. C’est le 9 juin que Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, avait lancé lors de l’Assemblée des jeunes cet appel : « J’ai besoin de vous ». Appel, depuis, largement entendu. « « L’Eglise a une place importante dans ma vie, c’est à moi de me bouger pour que les choses avancent. Il ne s’agit pas de recruter mais d’expliquer notre foi. J’espère qu’à la fin on pourra être fier de ce qu’on aura construit et apporté aux autres jeunes », témoigne ainsi Anne Charpentier, 17 ans, qui prépare sa confirmation et anime un groupe de parole paroissial pour lycéens à Harfleur. Sollicitée par son curé, appuyée par ses parents, elle est engagée dans le binôme du secrétariat général du Synode des Jeunes et l’équipe de communication du “staff”, (l’équipe de pilotage). Un gros effort est, en effet, fourni pour diffuser au plus grand nombre de jeunes possible un questionnaire sur leur vie (ce qui les rend heureux, leurs engagements, leur vision de l’Eglise…) « Deux jeunes volontaires en service civique appuient cette consultation qui cherche à toucher les jeunes des quartiers populaires », explique Laurène Golain, adjointe à la Pastorale des Jeunes, qui accompagne la dynamique. Le 16 décembre, chacun est invité à amener ses amis à une journée organisée au Havre autour de « La lumière de Bethléem » (1) avec messe à 11h, pique-nique, activités autour de la Paix et de la Fraternité et célébration présidée par l’évêque à 15h30.

1. Evènement scout qui se déroule chaque année le troisième samedi de l’Avent et qui consiste à se transmettre en relais une lumière allumée dans la grotte de la Nativité.
 

Synodes à l’horizon

« Notre travail parlera surtout des communautés paroissiales, territoriales, des conditions présentes et futures de leur vie concrète », ont co-commenté le 9 juin 2012 Mgr Laurent Ulrich, archevêque métropolitain de Lille, Mgr François Garnier, archevêque de Cambrai, Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d’Arras, Mgr Gérard Coliche, évêque auxiliaire de Lille, dans un texte commun intitulé “Vers un synode provincial” dont les sessions se dérouleront entre l’automne 2013 et l’automne 2014. Mgr Christian Nourrichard, évêque d’Evreux, a annoncé dans sa lettre pastorale du 6 septembre 2012 une assemblée synodale pour 2014. Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Valence, précise dans sa lettre pastorale du 11 octobre dernier : « La lettre apostolique que le Pape publiera dans les mois qui suivront le Synode romain sur la Nouvelle Evangélisation sera pour notre diocèse une base pour notre travail synodal ». Quant à Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, il a annoncé le lancement d’un synode (le premier organisé depuis 1958) de septembre 2012 à septembre 2013 en déclarant : « Nous n’aurons pas peur de regarder nos failles et nos manques ».

Sur le même thème