Solidarité

La solidarité est une exigence sociale naturelle. C’est le lien qui unit les êtres humains entre eux dans un réseau de relations qui est devenu planétaire.

Le lien peut se rompre et des hommes et des femmes se retrouvent démunis, en difficulté, dans la solitude, la maladie, la rupture. Pour répondre à ces besoins, des hommes et des femmes sont acteurs dans des organismes caritatifs, confessionnels ou non. Ces personnes et ces organismes qui s’engagent résolument pour la défense des droits de l’homme, pour le développement et contre la misère, pour la justice et la paix, œuvrent pour une culture de vie. Les chrétiens n’ont certes pas le monopole de la solidarité, mais pour eux, la solidarité est la traduction de l’exigence évangélique de l’amour du prochain.

  • La solidarité en questions

    Questions courantes sur le lien entre la foi et la solidarité.

  • Vivre en chrétien

    La Lettre de saint Jacques nous rappelle qu’il ne peut y avoir de foi sans actes (Jacques 2,17). Croire, ce n’est pas seulement affirmer ou se référer à une doctrine, c’est en même temps s’engager, à la manière dont le Christ l’a fait et comme le montrent les Evangiles. Ainsi toute vie chrétienne qui nous renvoie vers le Christ par la prière, nous tourne vers les autres dans cette charité envers tout homme au niveau intérieur qui devient solidarité au niveau collectif. Depuis les origines du Christianisme, les communautés ont ainsi vécu l’appel de Jésus à être au service des hommes, particulièrement des plus défavorisés. Aujourd’hui, à proportion des nouvelles questions qui surgissent, en raison des développements de la recherche, les chrétiens doivent être prêts à rappeler la valeur de la vie, le respect et la dignité des personnes. Dans les plus vifs débats de société, la référence à une véritable éthique chrétienne est nécessaire.

  • Téné 2008

    Accompagné de Mgr Calvet, archevêque de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Mgr Agboton, archevêque de Cotonou (Bénin) s’est adressé aux sept cents participants de la rencontre des jeunes « Téné 2008 » qui se déroulait du 27 au 30 mai, avant de célébrer la messe de clôture de ce rassemblement.

  • Sécurité alimentaire

    Le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) sera à Rome du 3 au 5 juin pour la Conférence sur la sécurité alimentaire de la FAO aux côtés de la délégation officielle française. Le CCFD représente les ONG de développement au groupe interministériel sur la sécurité alimentaire qui a préparé cette conférence pour le gouvernement français.

  • Prière pour la Chine

    « Soutiens l’engagement de tous ceux qui, en Chine, au milieu des difficultés quotidiennes, continuent à croire (…) afin qu’ils ne craignent jamais de parler de Jésus au monde et du monde à Jésus. » A quelques jours de la Journée mondiale pour l’Église de Chine, le 24 mai, Benoît XVI publie une prière écrite de sa main et adressée à Notre-Dame de Sheshan.

  • « Stimuler votre spiritualité de la solidarité »

    Ce week-end, à Grenoble, le CCFD a tenu sa rencontre nationale, temps de réflexion autour de son action. « Plus que jamais, le CCFD a sa raison d’être, a ainsi souligné Mgr Housset, président du Conseil pour la solidarité. (…) Je vous invite à continuer de stimuler votre spiritualité de la solidarité. »

  • Prier pour la Chine

    Au cours de l’audience générale du 14 mai, le pape Benoît XVI a invité les chrétiens à prier pour le Sichuan et les provinces limitrophes de la Chine, frappés par un séisme le 12 mai. « Unissez vos prières à la mienne pour les victimes. »

  • Mobilisation pour la Birmanie

    Après le passage du cyclone Nargis en Birmanie, Benoît XVI a lancé un appel à la solidarité. « Je fais mien l’appel du peuple birman qui a perdu tant d’êtres humains, de biens matériels et de moyens de subsistance à cause du cyclone Nargis (…). J’encourage tout le monde à s’ouvrir à la pitié et à la générosité afin de coordonner les efforts de tous ceux qui portent secours et s’engagent à alléger les souffrances causées par cette grande catastrophe ».

En réponse à l’appel du pape Jean-Paul II : « vous devez avoir un plan de solidarité », l’Assemblée plénière des évêques de France crée en 1989, le Conseil national de la solidarité, et donne des orientations aux responsables des organismes qui le composent.