Solidarité : les jeunes de l’Ordre de Malte France en première ligne !

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.
L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles.

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services pastoraux de la jeunesse, mais aussi, les diocèses, les mouvements et les associations de la jeunesse catholique se mobilisent pour accompagner les jeunes pendant le confinement.

Maraude à ParisSi l’on connaît bien les équipes de secouristes de l’Ordre de Malte, pour les retrouver notamment lors des grands rassemblements au premier rang desquels les traditionnelles JMJ, la délégation jeunes de l’Ordre, moins connue, fédère pourtant des centaines de 18-35 ans partout en France particulièrement mobilisés en ces temps de confinement.

Mettant à profit leur chômage partiel pour certains, heureux de se dégourdir les jambes après une journée d’enseignement à distance ou de télétravail pour d’autres, les jeunes de l’Ordre de Malte ont notamment renforcé leurs maraudes alimentaires pour sans-abris, rendues particulièrement nécessaires quand d’autres associations n’ont pu poursuivre les leurs. « Tous les matins et tous les soirs, par groupe de 4 bénévoles, nous tournons trois heures dans Paris, en respectant bien évidemment les gestes barrière, détaille Armand de Vial, responsable de la délégation jeunes de l’Ordre. Cela demande d’être bien organisé en ce temps de confinement où tout, de l’entretien des véhicules à la récupération des denrées, est rendu plus compliqué », poursuit-il.

A Clermont-Ferrand, Ombeline, jeune secouriste de l’Ordre, s’est également impliquée dans plusieurs actions caritatives mises en place par la délégation du Puy-de-Dôme : création d’un service de livraison de médicaments pour les personnes à risque, accompagnement de plusieurs déménagements urgents pour reloger les personnes victimes de violences conjugales en lien avec les services préfectoraux, suivi sanitaire pour les personnes sans-abri ou issues de l’immigration accueillies dans des centres d’hébergement d’urgence… Pour la jeune femme, dentiste de profession, le fait que ces actions aient commencé en plein Carême a donné sens à son engagement, lui permettant ainsi d’ « exercer la charité envers le prochain, avant tout envers les pauvres et les malades », comme l’y invite la prière des membres de l’Ordre de Malte.

Des pauvres et des malades, il en est également question dans les EPHAD et les maisons d’accueil spécialisées gérés en propre par l’Ordre partout en France. Là encore, les jeunes ont pu soutenir à leur manière les résidents de ces établissements en créant une chaîne de courrier pour les relier au monde extérieur. Cartes postales, montages photos, prière… chaque jeune s’engage à écrire quotidiennement à un résident. « C’est comme un petit rayon de soleil qui vient illuminer leur journée », note Armand, à l’origine du projet.

Petits-dejeuners et maraude de l'Ordre de Malte, dans les rues de Lille. France, Lille. 11 decembre 2016.

Petits-dejeuners et maraude de l’Ordre de Malte, dans les rues de Lille.

Afin que les visites puissent reprendre dans ces établissements, les jeunes de l’Ordre de Malte font actuellement appel à bénévole pour les organiser au mieux : « entre l’accueil des visiteurs, l’émargement, la pose des masques, le lavage des mains, la prise de température, le suivi des visites… Nous avons besoin de tous ! », précise le délégué jeunes de l’Ordre.*

Nul doute que l’exhortation récurrente du Pape François auprès des jeunes à prendre soin des plus vulnérables et notamment des personnes âgées trouvera un écho encore plus grand après cette période de confinement.

« Si nous marchons ensemble, jeunes et vieux, nous pourrons être bien enracinés dans le présent, et, de là, fréquenter le passé et l’avenir : fréquenter le passé, pour apprendre de l’histoire et pour guérir les blessures qui parfois nous conditionnent ; fréquenter l’avenir pour nourrir l’enthousiasme, faire germer des rêves, susciter des prophéties, faire fleurir des espérances. De cette manière, nous pourrons, unis, apprendre les uns des autres, réchauffer les cœurs, éclairer nos esprits de la lumière de l’Évangile et donner de nouvelles forces à nos mains. » Exhortation Apostolique post-synodale du Pape François, Christus Vivit, n°199.

*contact : jeunes@ordredemaltefrance.org

Découvrir le dossier

FEC jeunesse thumbnail

Par-delà le confinement, que font les jeunes chrétiens ?

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis.[...]

Sur le même thème

  • Foi, espérance charité -vignette du dossier

    Foi, Espérance, charité : par-delà le confinement

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Deux fois par semaine, nous vous invitons à découvrir comment les […]

  • FEC jeunesse thumbnail

    Par-delà le confinement, que font les jeunes chrétiens ?

    La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables ; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades,…en seront durablement affaiblis. L’Église catholique, plus que jamais, se tient au chevet des plus fragiles. Cette semaine, nous vous invitons à découvrir comment les services pastoraux, les diocèses, […]