L’Eglise catholique soutient l’appel du pape François envers les personnes migrantes et réfugiées

Déclaration de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France en réponse à l’appel du pape François en faveur des personnes migrantes et réfugiées lors de l’audience générale du mercredi 22 décembre 2021.

Lors de son récent voyage à Chypre et en Grèce, le pape François, avec l’accord des autorités italiennes, a fait venir à Rome un petit groupe de migrants qui se trouvaient aux frontières de l’Europe. Ces personnes seront accueillies et prises en charge par l’Église locale. Par ce geste modeste mais significatif, le pape souhaitait redire l’engagement des chrétiens et rappeler la nécessité d’une collaboration étroite avec les autorités politiques, sans lesquelles un tel accueil n’est pas possible.

En France, l’Église s’engage depuis longtemps pour l’accueil des personnes migrantes et réfugiées. Dans les dernières années, notamment depuis l’appel du pape François en 2015, les projets d’accueil et d’accompagnement se sont multipliés dans la plupart des diocèses. De nombreux catholiques s’engagent ainsi, en collaboration avec d’autres, en faveur de l’accueil, la protection, la promotion et l’intégration des personnes migrantes et réfugiées.

L’Église catholique en France renouvelle son désir de contribuer à cet accueil et dans cette perspective redit sa disponibilité au dialogue avec le gouvernement français.

Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort,
Archevêque de Reims,
Président de la Conférence des évêques de France,

L'Angelus du Pape François

Déclaration du Cardinal Jean-Claude Hollerich, Archevêque du Luxembourg et Président de la Comece, l’Église catholique dans l’Union européenne. [TRADUCTION FRANCAISE EN COURS]

The recent travel of the Holy Father to the lands of Cyprus and Greece has witnessed once again the precarious situation and, at times, the desperation of our refugee brothers and sisters in some countries of Europe, waiting for us to hear their voices asking for our help and attention. The Church in Europe cannot be indifferent to such a call, and must respond with a renewed commitment, with a prophetic voice and with concrete examples of solidarity towards these refugees, children of God, people with faces, biographies, and families, who need us now more than ever.

On behalf of COMECE, I would like to join in the appeal of the Holy Father Pope Francis calling on the authorities of EU states to generously allow refugees who are stuck in the territories of first reception, as is the case in Cyprus and Greece, to be relocated in other EU country and to receive there the protection and promotion that they and their families need. I also appeal to the Church in Europe, to our parishes, communities and faithful, to become true witnesses to Christ in this time of the Nativity of Our Lord, and to welcome in a spirit of service those who have arrived at our lands seeking protection as refugees, and to make a common effort that leads to concrete projects to accommodate them, in collaboration with public authorities.

I ask the Child Jesus, whose birth we will soon celebrate, to enlighten us so that we can recognize him in every refugee that knocks at our door and to give us the necessary strength to overcome the indifference of our societies to those who suffer and are in need.

Retrouvez le message sur le site de la Comece

Sur le même thème

  • Migrants

    La mobilité humaine n’est pas un phénomène nouveau et l’Église manifeste depuis longtemps un grand intérêt pour les migrants, se préoccupant de leur sort, au travers notamment d’un accompagnement pastoral adapté. Le phénomène migratoire est indéniablement une réalité complexe, difficile à gérer, mais nous aurions tort d’oublier que celui-ci, avec la grâce de Dieu, est l’Avent « d’un nouveau ciel […]

Journée mondiale du migrant et du réfugié

Documents épiscopat

Site des acteurs pastoraux