Accueillir un enfant en questions

Donner la vie, une folie ?

La vie comportera toujours des imprévus, des joies mais aussi des peines, des réussites et des échecs. Les progrès de la médecine, l’élévation du niveau de vie, ont pu nous donner l’illusion que nous pourrions éviter à nos enfants et à nous-mêmes toute souffrance. Il n’en n’est rien, et pourtant la vie, toute vie reste un bien précieux, car elle porte en elle-même une espérance et même un germe d’éternité !

C’est souvent dans les épreuves, après une fausse- couche ou le décès d’un proche, que beaucoup d’hommes et de femmes perçoivent mieux le prix et le caractère sacré de la vie humaine… et retrouvent le désir de s’ouvrir à une nouvelle naissance, ou de revoir les priorités de leur vie.

Pour les chrétiens, cette confiance en la vie s’enracine dans la foi au Christ mort et ressuscité, qui offre à chaque homme la promesse d’une vie éternelle et d’un amour plus fort que la mort. La vie est certes un risque, mais comment ne pas repenser à ce poème qu’aimait Mère Teresa, « la vie est une chance, saisis-là, (…) la vie est précieuse, prends-en soin (…) La vie est une aventure, ose-la… ».

Source : Simples questions sur la vie

Dieu a-t-il à voir avec mon enfant ?

Les parents chrétiens croient qu’ils ne sont pas les seuls à être parents de leurs enfants. Dieu est Père de tous les humains qui sont créés à son image et ressemblance et qui sont appelés à le connaître. Il n’empêche : sa responsabilité de Père, Dieu l’a partiellement déléguée à ces pauvres êtres de chair et de sang que nous sommes. Il fait confiance aux parents. À eux de mériter sa confiance et de lui faire confiance.

Source : Mgr Perrier, “Avoir des enfants” dans Simples questions sur la vie

Quelle est la spécificité d’une maternité catholique ?

Accueillir la vie ! L’Eglise a voulu notre Congrégation des Maternités Catholiques pour être présente à la vie naissante, pour magnifier la vie, pour accompagner cet accueil de la vie, quand tout va bien ou quand elle est blessée. Là, il faut encore plus de délicatesse et d’amour. Chacun sait que tout homme est une histoire sacrée, nous le sentons encore plus quand la vie est fragilisée.
Une maternité catholique est un lieu où l’on pressent que la naissance, évènement si important dans la vie des jeunes parents, peut être évangélisée. Il y a une bonne nouvelle à annoncer à travers cet événement.

Source : Site Internet du diocèse de Paris pour les vocations

Une préparation spirituelle à la naissance. Pourquoi ?

Parce que la naissance d’un enfant est une aventure des plus émouvantes, mais aussi un grand bouleversement.
Parce que les 9 mois d’attente d’un enfant constituent un moment propice à la réflexion et que des questions vont alors se poser aux futurs parents :

* Comment vais-je être père/ mère ? Serais-je une bonne mère ? un bon père ?
* Comment vais-je devenir parent alors que jusqu’à présent, j’étais l’enfant de mes parents ? Comment réagir face aux conseils que nous donnent nos parents, la famille ?
* Ne serons nous pas déçus par notre bébé qui ne sera pas tel que nous l’avons imaginé pendant 9 mois ?
* Comment sera notre nouvelle vie avec le bébé ? Comment chacun pourra-t-il trouver son équilibre ?

L’attente d’un enfant, n’est ce pas aussi un voyage intérieur pour ses futurs parents ? .
Les séances, qui ont lieu en soirée, s’adressent tout d’abord aux parents (future maman et futur papa) qui attendent leur 1er enfant. Les parents qui attendent leur 2ème, 3ème..enfant sont également les bienvenus ; ils pourront poursuivre leurs réflexions avec nous et faire part de leur vécu aux futurs parents qui attendent leur premier enfant.

Source : Site Internet du diocèse de Paris