Les représentants des Eglises en Europe rencontrent la présidence de l’Union européenne, à Paris

Télécharger le communiqué au format pdf

Rencontre avec la présidence de l’UE

Selon une pratique désormais bien établie, les représentants des organisations d’Eglises en Europe (Commission des épiscopats de la Communauté européenne-COMECE et de la Conférence des Eglises Européennes-CEC) et en France ont rencontré aujourd’hui la Présidence française de l’Union européenne à Paris. M. Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire d’Etat français en charge des Affaires Européennes a reçu les représentants des Eglises au Ministère des Affaires étrangères.

Les discussions ont porté sur des questions institutionnelles (l’avenir de l’UE et le Traité de Lisbonne), et sur la crise financière. Dans ce contexte, les représentants des Eglises ont rappelé au secrétaire d’Etat français leur souhait de voir le repos dominical mieux protégé dans les législations nationales comme dans la future Directive européenne révisée sur le Temps de travail. Dans nos sociétés et dans nos économies, où le critère de l’efficacité s’est imposé comme critère ultime de jugement, le repos dominical permet de replacer l’homme au cœur de la société, en rappelant qu’il est libre et ne doit pas être esclave du travail.

En vue de la réunion du Conseil des ministres “Justice et Affaires intérieures” du 27 novembre prochain, la délégation des représentants des Eglises a soulevé différentes questions liées à la réinstallation des réfugiés et aux politiques de retour dans l’Union européenne. La délégation a souligné la nécessité d’une politique d’asile et de migration européenne qui soit véritablement commune, qui protège les droits fondamentaux des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants, et qui soit basée sur une conception de l’intégration à deux faces, impliquant les migrants comme les communautés d’accueil.

Ensuite, les représentants de la COMECE et de la CEC et les représentants des Eglises en France ont fait part à la présidence française de l’UE de leur extrême préoccupation concernant les droits des minorités quand elles sont persécutées, plus particulièrement des minorités chrétiennes, dans le monde. Ils appellent les Etats membres de l’UE et les institutions européennes à faire du respect de la liberté de religion, qui est un droit fondamental de l’homme, un axe essentiel de leur politique étrangère.

Les représentants des Eglises ont notamment évoqué la situation dramatique des chrétiens d’Irak dont la disparition serait le signe d’une injustice majeure. Cela signifierait que le dialogue des cultures n’est plus possible et que les communautarismes ethniques et religieux l’’emportent sur l’universalité des droits humains.

Enfin, les représentants ont évoqué des enjeux plus globaux comme les changements climatiques, la migration, les relations entre l’Afrique et l’Union européenne. Ils ont rappelé la contribution particulière que les Eglises et les chrétiens pouvaient apporter pour relever ces défis, par leur réflexion, leurs exemples et leurs initiatives locales.

Les Eglises étaient représentées par:

– Mgr Antoine Hérouard, Secrétaire Général de la Conférence des évêques de France
– Le Père Arsenius Kardamakis, du Patriarcat Œcuménique,
– Le Pasteur Yves Parrend, Secrétaire général de la Fédération Protestante de France
– S.E Mgr Christian Kratz, Evêque Auxiliaire de Strasbourg, délégué de la COMECE
– Le Père Piotr Mazurkiewicz, Secrétaire Général de la COMECE ;
– Le Révérend Rüdiger Noll, Directeur de la Commission « Eglise et Société » et Secrétaire général associé de la CEC

P. Thierry MAGNIN
Secrétaire général
Porte-parole

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole adjoint
Tél: 01 72 36 68 41

Mlle Constance Pluviaud
Chargée des relations avec les médias
Tél. : 01 72 36 68 42

Contact presse
Tél: 06 26 12 65 07

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris