Manifester aujourd’hui et voter demain contre le Front National, c’est nécessaire, mais ce n’est pas suffisant

La Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC), mouvement de jeunes par les jeunes, a été scandalisée à l’annonce des résultats du premier tour des élections présidentielles.
Elle a été choquée par le score important du candidat Jean-Marie Le Pen : cet homme qui affirme, entre autres, que les chambres à gaz ne sont qu’un détail de l’histoire, qui tient des propos racistes et qui est pour la peine de mort.Pour la JEC, le choix qui s’offre aux électeurs au deuxième tour des élections présidentielles n’est pas un vrai choix.
Cette situation ne permet pas un vrai débat. Cependant elle doit être l’occasion de réhabiliter le politique.
La JEC pense que l’abstention n’est décidément pas une solution, ce désintérêt pour la vie politique fait le jeu de l’extrême droite.

La JEC est persuadée que :
– Le dialogue inter-culturel est nécessaire, il enrichit la société en la rendant plus ouverte et solidaire. Le Forum des identités culturelles, organisé par la JEC en avril 2001 allait dans ce sens.
– L’éducation à la citoyenneté dans le cadre de l’Ecole et d’associations est primordiale. Elle passe par une pratique démocratique, l’élection des délégués au lycée en est un exemple.

La JEC souhaite se joindre à d’autres militants pour travailler ensemble à donner un avenir à la politique en France.

Manifester aujourd’hui et voter demain contre le Front National, c’est nécessaire, mais ce n’est pas suffisant !

P. Thierry MAGNIN
Secrétaire général
Porte-parole

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole adjoint
Tél: 01 72 36 68 41

Mlle Constance Pluviaud
Chargée des relations avec les médias
Tél. : 01 72 36 68 42

Contact presse
Tél: 06 26 12 65 07

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris
Contact média Accréditations auprès de la CEF