Mgr Chang-Soi : évêque « pour faire la volonté de Dieu »

Qu’est-ce qui vous frappe le plus à Lourdes ?

pascal_chang-soi

C’est l’ambiance très fraternelle avec des évêques d’un certain niveau. Vous pensez être un peu décalé au milieu de ce beau monde. Mais ce n’est pas du tout le cas. Je me suis senti accueilli. Je suis bien parmi mes frères évêques. Mais c’est vrai que pour moi, c’est un autre monde ! Dans mon pays, on est bordé par la mer, je nage. Ici, j’ai l’impression de nager dans la nouveauté.
 

Comment abordez-vous les travaux de l’Assemblée plénière ?

Ce sont des sujets qui sont un peu lointains pour moi. J’avoue que j’ai du mal à me « connecter ». D’abord à cause du vocabulaire mais la situation et le contexte sont tout de même très différents. Mgr Le Vert, évêque de Quimper et Léon, [lui aussi né à Tahiti, NDLR] me disait : « Si tu es perdu, c’est normal. Pendant trois ans, tu vas nager… »
 

Pouvez-vous nous présenter votre nouveau diocèse ?

Je ne l’ai pas rejoint. Je suis actuellement dans le diocèse de Papeete (Polynésie française).
où je sers depuis 7 ans en tant que prêtre. J’ai déjà séjourné aux Iles Marquises et j’avais bien apprécié. Je sais qu’il y a deux prêtres marquisiens. En principe, cela devrait leur revenir en premier d’être évêque… Mais bon, je suis rassuré parce que j’ai été bien accueilli par l’un d’eux. Il était très content que je sois nommé évêque.
 

Comment avez-vous accueilli votre nomination ?

Quand la nouvelle m’est arrivée, j’étais perdu. Le ciel me tombait sur la tête. Le sol se dérobait sous mes pieds ! Ma première réaction a été l’objection : j’ai refusé. Et puis je me suis retrouvé en exil à l’hôpital pendant 7 jours où j’ai pris le temps de réfléchir et finalement, je me suis dit : « A quoi bon vivre si ce n’est pas pour faire la volonté de Dieu ? » C’est comme ça que j’ai retrouvé la paix. Ma devise épiscopale sera en rapport avec ce que j’ai vécu : « Ma joie, c’est de faire la volonté de Dieu ». Mon évêque me dit qu’il faudrait raccourcir… Ca devrait donner : « Que ta volonté soit faite ».
 

Comment vous préparez-vous à votre ordination épiscopale ?

Je vivrai une semaine de retraite en France avant de regagner les Iles Marquises. Je dois relire les encycliques sur ce que signifie être évêque, quel est son rôle. Les papes ont écrit sur le sujet. Que j’en sache un peu plus… Je vois ici que c’est beaucoup de responsabilités. Je les admire beaucoup parce que cela ne doit pas être très facile.
 
Nommé le 4 août 2010, Mgr Pascal Chang-Soi sera consacré évêque coadjuteur de Taiohae (Iles Marquises) le 4 décembre prochain. Sa première réaction a été de refuser. Rencontre avec le plus jeune évêque de France !
 

Sur le même thème

maison-de-la-conference-des-eveque-de-franceMaison de la Conférence des évêques de France
58, avenue de Breteuil
75007 Paris
tél. : 01 72 36 68 00

Coordonnées des Services nationaux de la Conférence des évêques de France