Visite de la délégation de l’Eglise de France aux communautés Juives

New York 25-28 novembre 2018

A l’initiative du Cardinal J.M. Lustiger, une délégation de cardinaux et d’évêques français et du monde entier, se rendait à New York sous la conduite de l’archevêque de Paris depuis 2003, pour rencontrer la communauté juive, tout particulièrement sa composante orthodoxe. Pour cette 15ème édition, Mgr M. Aupetit, continuant cette tradition, était à la tête d’une délégation d’une vingtaine de personnes dont 7 évêques français, du 25 au 28 novembre.

20181126_120557

Le programme construit par le P. Patrick Desbois et son équipe de « Yahad-in unum », comprenait plusieurs visites et rencontres.La première à la Yeshiva University. Cette institution juive est l’une des plus importantes au monde pour l’enseignement supérieur. Les élèves y suivent un double cursus : l’un rabbinique et l’autre universitaire classique.Reçus par le Rabbin Dr Ari Berman, président de la Y.U. et une partie du corps professoral les participants ont échangé leurs vues sur le thème : « individualisme et transmission de la foi ».Par la suite, la délégation a pu visiter la grande salle d’étude de l’université et rencontrer des étudiants. Les visiteurs ont ainsi découvert la méthode de travail du « pilpoul » qui consiste en une discussion entre deux étudiants sur une page de Talmud. Cette méthode a l’intérêt d’être sur la base d’un questionnement incessant à partir du texte évitant d’enfermer la vérité d’une façon statique et permettant une permanente actualisation. La tradition demeure donc parfaitement vivante.Après le déjeuner, plusieurs étudiants, dont un certain nombre d’étudiantes, sont venus présenter leur programme d’étude et plusieurs enseignants leurs travaux de recherches.

Dans l’après-midi la rencontre était avec le rabbin J. Rubinstein de la « Synagogue Centrale », qui appartient au courant réformé, avec comme sujet « perspective sur l’avenir du judaïsme ». La communauté juive est particulièrement confrontée au problème de l’assimilation et donc de la perte d’identité. Le Rabbin Rubinstein est aussi membre de l’équipe pédagogique de Melton, qui est un réseau pluraliste d’éducation juive pour adultes, fondé en 1980. Il travaille aujourd’hui beaucoup par le biais des réseaux sociaux.

Le mardi matin, la messe a été concélébrée avec le Cardinal Timothy Dolan, suivie d’un petit déjeuner qui a été l’occasion de rencontrer le rabbin Y. Davidson de la synagogue de la 5th avenue et d’évoquer les rapports entre l’Église américaine et la communauté juive.A suivi une rencontre avec le rabbin Mordechai Kreitenberg qui avait réuni autour de lui des représentants de différents courants orthodoxes, notamment du groupe « Satmar », parmi les plus orthodoxes qui soient. Le Rabbin Kreitenberg a lancé l’initiative de « Jewish retreat » qui permet à de jeunes juifs professionnels de renouer avec la tradition de la pratique religieuse. Plusieurs d’entre eux sont venus, avec une grande simplicité, présenter leur expérience.L’après-midi a permis au groupe de découvrir le centre des archives YIVO. Cette institution a été créée en 1925 à Wilno en Pologne (aujourd’hui Vilnius en Lituanie) pour être un institut scientifique en matière d’études et d’histoire de la tradition yiddish. Face à l’avance nazie l’institut s’est installé à New York. La visite a permis d’appréhender les conditions dramatiques dans lesquelles le fond des archives a pu être transféré. Ses archives comptent aujourd’hui 24 millions de documents et sa bibliothèque 385 000 ouvrages. Il s’agit du fond le plus important au monde sur cette tradition. Des documents exceptionnels, comme le livre de recension de la communauté de Salonique, ou un tableau réalisé au verso d’un morceau de rouleau de la Torah, ont été présentés par le directeur Mr Jonathan Brent et les membres de son équipe L. Sholokhova et S. Halpern.IMG_6432

La dernière journée se déroulait à Washington. La veille au soir la délégation avait été reçue à la résidence de France par Mme Nathalie Broadhurst, Ministre conseiller, en l’absence de Mr G. Araud, ambassadeur, en déplacement.

Le lendemain matin, après avoir célébré la messe à la Nonciature, le groupe a pu échanger avec Mgr Christophe Pierre, Nonce à Washington, originaire du diocèse de Rennes. La fin du voyage a été consacrée à la visite du « United States Holocaust Memorial Museum » où la délégation a été accueillie par le directeur Mr Paul Shapiro et Mme Suzanne Brown Flemming, directrice des programmes académiques internationaux. Après la visite de l’exposition permanente ou de l’exposition temporaire « les États unis et la Shoah », l’ensemble du groupe se recueillit au mémorial : après un mot de Mgr Aupetit, chacun alluma une bougie à la mémoire des victimes de la Shoah. Une table ronde sur le thème « Qui sont les Justes ? » se déroula entre Mme Suzanne Brown Flemming, Victoria Barnett, Rebecca Crater-Chand et le P. Patrick Desbois, suivie d’un débat avec l’assistance. Le USHMM accueille libéralement tous les chercheurs, mettant à leur disposition un fond de plusieurs milliers de documents. Si l’USHMM est un lieu de mémoire, il consacre aussi une large part de son activité à l’éducation au sujet de la Shoah et à l’action contre les génocides contemporains.

28 November 2018, VIP Visit, Archbishop visit.

28 November 2018, VIP Visit, Archbishop visit.

L’accueil de plus en plus chaleureux et ouvert des partenaires juifs de ce voyage, manifeste le travail de fond qui s’accomplit depuis plus de 15 ans et la confiance qui est ainsi générée. Les participants ont pu, découvrir pour certains, approfondir pour d’autres, différents éléments de la vie juive : l’importance de l’étude et ses méthodes, le poids de la mémoire et le souci de transmission, la confrontation aux problématiques contemporaines, en bref une dynamique profondément dans la logique biblique de l’Alliance : un enracinement dans la mémoire pour vivre le présent dans le souci de construire l’avenir.

Sites des lieux visités :

Yeshiva university : www.yu.edu
Heritage retreat : www.heritageretreats.com
Central Synagogue : www.centralsynagogue.org
Centre d’archive : www.yivo.org
Musée de l’Holocautse : www.ushmm.org

SNRJ

En vidéos

Introduction à la série Selon les Écritures, lecture d’une parole vivante par le frère Louis-Marie Coudray, o.s.b., directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme

Ressources

>>Textes et documents de référence

Déclarations et réflexions officielles sur les relations spirituelles de l’Église catholique avec le judaïsme.

Contacts

Service national pour les relations avec le judaïsme (SNRJ)

58, avenue de Breteuil
75007 Paris

01 72 36 68 71

Le Service national pour les relations avec le judaïsme est né après le concile Vatican II. Fondé par le P. Bernard Dupuy, dominicain, il a ensuite été inséré au sein de la Conférence épiscopale.
Son actuel directeur en est le Frère Louis-Marie Coudray, qui travaille sous la responsabilité du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme.
acteurs du dialogue (1)