Mgr Descubes : « La famille n’existe pas. Les familles, oui »

monique_baujard_jean-charles_descubes

Le président du Conseil Famille et Société, Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen, a présenté aux évêques le bilan de « Familles 2011 ». Il avait lancé cette démarche un an plus tôt à Lourdes, avec Monique Baujard, directrice du Service national Famille et Société.
 
Rassemblements, spectacles, fêtes… Chaque diocèse a célébré son « année de la famille ». De novembre 2010 à octobre 2011, 4 colloques ont ainsi jalonné « Familles 2011 » : « La mission (impossible) du couple ? » à Bordeaux, « Familles, un art de vivre les solidarités » à Lille, sur le rôle éducatif de la famille à Strasbourg et « Quels choix pour demain ? » à Paris. La Fête des familles dans une centaine de villes à travers la France (portée notamment par les AFC) puis le grand rassemblement intergénérationnel à Lourdes, auquel ont participé 3000 familles, ont clôt la démarche.

Le Service national Famille et Société peut s’enorgueillir d’avoir animé un blog, publié « Familles : miroir de la société » (Documents Episcopat  n°5 de 2011), synthèse de la cinquantaine d’heures d’auditions d’experts. Les délégués diocésains à la pastorale des familles recevront prochainement les « perspectives et propositions » recensées au terme de cette année de mobilisation pour la famille.

Pour le cardinal Ennio Antonelli du Conseil pontifical pour la Famille, « Familles 2011 » est une contribution directe à la préparation de la VIIème rencontre internationale qui aura lieu en juin 2012 à Milan.

Après ce bilan ultra positif, Mgr Descubes a dégagé quatre points d’attention, autour du temps (en renvoyant à l’intervention d’Enzo Bianchi à Paris), de la sexualité (pour donner des repères qui donnent sens), de la famille comme « grand mystère » selon les mots de Jean-Paul II (la famille chrétienne comme communion de personnes) et de la pensé sociale de l’Eglise sur la famille (Sollicitudo Rei Socialis, 1987).

Puis Monique Baujard a alerté les évêques sur deux sondages récents (La Croix du 27 septembre 2011, Pèlerin du 4 octobre 2011). Elle a notamment souligné que très peu de catholiques estiment que l’Eglise peut les aider dans leur relation conjugale.

« Ce n’est pas le dernier mot de l’Eglise sur la famille » a promis Mgr Descubes. Il soutient aujourd’hui l’idée que « pour être entendu, il faudra trouver des alliés ».
 

Sur le même thème

  • visuel blog familles 2011

    Familles 2011

    Le Conseil épiscopal Famille et Société a lancé une réflexion sur le thème « Familles 2011 ». Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen, et président du Conseil Famille et Société et Monique Baujard, directrice du service du même nom ont présenté cette année consacrée à la famille lors de l’Assemblée plénière des évêques, le 6 […]

  • denier_lyon_2012

    Famille

    Au service des hommes et des femmes de ce temps, l’Église est particulièrement attentive à la famille. Elle en rappelle sans relâche l’importance pour la vie en société comme pour chacun d’entre nous. Elle le fait avec réalisme et confiance. L’Église écoute les familles et regarde comment on y prend soin les uns des autres. […]