Des veillées de prière pour la vie

A l’occasion de l’entrée du temps de l’Avent, des veillées de « prière pour la vie naissante », seront organisées dans les paroisses du monde entier. Cette initiative du pape émérite Benoit XVI, permet chaque année, depuis novembre 2010 de célébrer un temps liturgique de préparation à la célébration de la Nativité.

31 mai 2016 : Veillée de prière pour la Vie. fidèles en prière;  Cath. Notre-Dame de Paris (75), France.

May 31, 2016: Veilleuses. Notre-Dame Cath. Paris (75) France.

Mgr Lafont : “Ce magnifique cadeau de Dieu qu’est la vie !”

Mgr Emmanuel LafontChers amis, organisateurs des “Veillées pour la vie”

Que la paix soit avec vous.
je vous remercie de votre engagement en faveur de la vie, et de vos participations aux différentes veillées pour la vie dans vos paroisses. Nous aurons, de même, à Cayenne, dans la Cathédrale, au cours de notre soirée spéciale de la Neuvaine au Christ Roi, patron de la paroisse, une intention particulière pour la célébration et la protection de ce magnifique cadeau de Dieu qu’est la vie !

“Tous ils espèrent de toi que tu donnes en son temps leur manger ; 28 tu leur donnes, eux, ils ramassent, tu ouvres la main, ils se rassasient. 29 Tu caches ta face, ils s’épouvantent, tu retires leur souffle, ils expirent, à leur poussière ils retournent. 30 Tu envoies ton souffle, ils sont créés, tu renouvelles la face de la terre. 31 À jamais soit la gloire du SEIGNEUR, que le SEIGNEUR se réjouisse en ses œuvres ! (Psaume 134 – 133,27-31)

Merci, Seigneur, de nous avoir donné de te connaître. Fais que notre louange et notre amour sans frontières répande sur toute la terre l’amour et le respect de la Vie qui vient de toi, Amen !

+ Emmanuel Lafont
évêque de Cayenne

Mgr Centène : « Je vous invite à accepter joyeusement chaque jour de votre vie »

Chers frères et sœurs,

Mgr Raymond CentèneL’entrée de l’Église dans la nouvelle année liturgique est accompagnée maintenant depuis plusieurs années par une veillée de prière pour la vie naissante qui rassemble des chrétiens du monde entier. Comme le disait Benoit XVI dans son angélus du 14 novembre 2010, « le temps de préparation à Noël est un moment propice pour invoquer la protection divine sur tout être humain appelé à l’existence ». Puisse cette veillée nous préparer à accueillir le Christ, à accueillir la bénédiction qu’il accorde à toute vie.

Attente de Dieu qui nous cherche, moment privilégié où Il vient nous rejoindre au plus intime de notre vie, dans nos prières comme dans nos actes, le temps de l’Avent est ce temps très précieux qui nous est donné pour nous préparer à recevoir et à accueillir la lumière de sa présence dans nos cœurs, crèches que nous lui avons préparées.

Je vous invite à accepter joyeusement chaque jour de votre vie, quand bien même celle-ci est douloureuse : le Christ lui-même a épousé notre condition humaine, l’a transfigurée par sa venue en notre monde. Si notre monde est malheureusement trop souvent ébranlé par notre humanité pécheresse, celle-ci est également touchée par la toute-puissante Miséricorde de Dieu qui lui pardonne inlassablement ses écarts : Dieu, en venant parmi nous, l’a épousée et sanctifiée. Comme le proclamait le prophète Isaïe, « Yahvé m’a appelé dès le sein maternel, dès les entrailles de ma mère il a prononcé mon nom » (Isaïe 49, 1), signifiant combien toute vie est sacrée aux yeux de Dieu. Pécheurs-pardonnés, Dieu veut avoir besoin de nous, Il veut se servir de notre humanité pécheresse et restaurée dans Son Amour pour accomplir son dessein salvateur dans le monde. Oui, nous croyons que chaque embryon est appelé à l’existence, qu’un Regard infiniment bon est posée sur chaque vie dès sa conception, qu’une Main secourable guide chaque homme tout au long de sa vie.

Veillons et prions, ainsi que le Christ nous y invite constamment. Que la grâce sanctifiante de Dieu pénètre nos coeurs, qu’elle nous permette d’accueillir la vie, notre vie et toute vie, cadeaux qui seront transfigurés par Dieu. En ce centenaire des apparitions de Notre Dame de Fatima, confions à la vierge Marie ceux qui, dans notre assemblée et notre entourage, souffrent de la perte d’une enfant ou du traumatisme de l’avortement, ceux qui se sentent démunis face à la venue d’un enfant. Puissent-ils trouver un réconfort et une aide efficace de la part des nombreux bénévoles engagés dans la défense des droits des plus petits d’entre-les-nôtres à qui je tiens à exprimer toute ma gratitude.

+ Raymond Centene
évêque de Vannes

Lire sur le diocèse de Vannes

Sur Twitter

En vidéo

Diocèse de Bayonne Lescar Oloron

Veillée-pour-la-Vie-Fond

Sur le même thème