La Vierge Marie, figure pour les croyants

La figure de Marie est commune aux trois religions monothéistes : judaïsme, islam et christianisme. Elle est aimée et honorée dans la tradition chrétienne et musulmane.

La Vierge Marie est aimée et honorée dans la tradition chrétienne et musulmane.

13 Août 2013 : Statue de la Vierge Marie dans la Grotte des apparitions. Lourdes (64) France. August 13th, 2013 : 140th National Pilgrimage in Lourdes (64) France.

Elle favorise la rencontre entre chrétiens et musulmans. Pour les musulmans comme pour les chrétiens, Marie (Mariam) a reçu de l’ange Gabriel (Jibril) l’annonce de la naissance miraculeuse de son fils, Jésus. L’annonce faite par l’ange à Marie (l’Annonciation) est décrite dans la troisième sourate du Coran (sourate Al-Imran : la famille d’Imran) et au début de l’Évangile de Saint Luc. La tradition chrétienne et la tradition musulmane reconnaissent la conception virginale de Jésus dans le sein de Marie. Marie est aimée d’une manière particulière par de nombreux croyants musulmans et chrétiens. Elle fait l’objet d’un grand respect populaire. Des sanctuaires dédiés à Marie sont visités partout dans le monde par des chrétiens et des musulmans. Leur amour pour Marie est un vecteur de rassemblement entre croyants musulmans et chrétiens. Pour les croyants des deux religions, Marie est un modèle de foi et de fidélité en Dieu. La dévotion qui lui est portée permet une rencontre des personnes et de se tourner ensemble vers Dieu pour le prier dans le respect de chaque Tradition.

Marie, femme normale, source de confiance en Dieu et de paix.

Dans un livre-entretien écrit par Marco Pozza, chapelain de la prison italienne de Padoue, le pape François a déclaré : « Je m’imagine la Vierge Marie comme une jeune femme normale, une jeune femme d’aujourd’hui, ouverte à se marier, à fonder une famille » et c’est pourquoi, n’importe quelle femme de ce monde peut prétendre pouvoir l’imiter. Que Marie soit Mère est pour le croyant une invitation à être accueillant, ouvert, miséricordieux. Mais le pape recommande aussi de se laisser regarder par Marie dans les moments de besoin : «On dit que les yeux sont le miroir de l’âme, que les yeux de la pleine de grâce reflètent la beauté de Dieu et qu’ils réfléchissent sur nous le paradis. Jésus a dit que l’œil est « la lampe du corps» (Mt 6, 22) ; les yeux de la Vierge savent éclairer toute obscurité, ils rallument partout l’espérance ». Ainsi pour l’évêque de Rome, ce regard maternel « donne confiance et aide à grandir dans la foi ». Car la force de la Vierge est grande : « La Vierge est la Reine de la paix… Elle conduit sur les voies du bien, rétablit l’unité entre ses enfants, éduque à la compassion ».

Père Vincent Feroldi, Directeur du Service national pour les relations avec les musulmans

Sur le même thème

  • Annonciation

    L’Annonciation

    L’Annonciation à la Vierge Marie est d’abord la fête de l’Incarnation puisque Dieu commence en Marie sa vie humaine qui conduira Jésus jusqu’à la Croix et la Résurrection, jusqu’à la Gloire de Dieu. Elle est célébrée par les catholiques le 25 mars. Lorsque le 25 mars tombe au moment de la Semaine Sainte, elle est célébrée le lundi qui suit […]

  • Fête de l'Assomption

    L’Assomption

    Le 15 août, l’Eglise célèbre l’Assomption de la Vierge Marie, à la fin de son séjour terrestre.

  • Marie

    Marie

    Marie est figure de l’Eglise, figure de l’homme croyant qui ne peut arriver au salut et à la réalisation plénière de lui-même que par le don de l’amour…