La mémoire de Saint Gall invite à réfléchir sur l’urgence de l’évangélisation en Europe

 
Dans un message envoyé à l’occasion de l’Assemblée Plénière du Conseil des Conférences Episcopales d’Europe (CCEE), qui se déroule du 27 au 30 septembre à Saint-Gall (Suisse), le pape Benoît XVI souligne que la mémoire de Saint Gall invite à réfléchir sur l’urgence de l’évangélisation en Europe
« La mémoire de Saint Gall et de son œuvre, à la veille de l’Assemblée synodale sur la Nouvelle Evangélisation, sera utile pour stimuler » a souligné le Pape Benoît XVI, pour regarder « avec foi et espérance la grande « moisson » qui n’est autre que l’ensemble des peuples de l’Europe, dans la foulée du Concile Œcuménique Vatican II et des enseignements des Souverains Pontifes qui l’ont mis en pratique », dans un message envoyé à l’occasion de l’Assemblée Plénière du Conseil des Conférences Episcopales d’Europe (CCEE), qui se déroule du 27 au 30 septembre à Saint-Gall (Suisse).

Dans le message, lu en ouverture des travaux dans la salle du Gouvernement du Canton suisse, le Pape invite à « reprendre le cours magistral du Serviteur de Dieu Paul VI dans Evangelii nuntiandi ainsi que la consigne du Bienheureux Jean Paul II exprimée dans Nuovo millennio ineunte« , à la lumière du Magistère et « dans la perspective de l’Année de la foi qui s’annonce ».

Dans le message envoyé au Président du CCEE, le Cardinal Péter Erdő, le Pape invite aussi l’Eglise en Europe « à réfléchir sur la tâche permanente de l’évangélisation et sur son urgence actuelle et renouvelée » et à suivre l’expérience de Saint Gall, qui enseigne que « le Message chrétien est semé et s’enracine efficacement là où il est vécu de façon authentique et éloquente par une communauté ».

La Plénière du CCEE se déroule à Saint-Gall, siège du Secrétariat du CCEE depuis 1978, pour commémorer le 1400ème anniversaire de l’arrivée de Saint Gall dans l’homonyme canton. Saint Gall fut disciple de Saint Colomban, qui suivit depuis l’Irlande, avec d’autres disciples dans sa mission d’évangélisation du Continent. Suite à une maladie qui l’obligea à s’arrêter près d’Arbon, il décida de se consacrer à la vie érémitique. Cependant, sa renommée de sainteté attira bien vite les gens autour de lui et c’est ainsi que naquît une communauté monastique qui, à son tour, devint le centre d’où jaillirent bien d’autres missions qui parvinrent à atteindre de nombreux peuples.
 

Sur le même thème

  • drapeau_union_européenne

    Europe

    « Dire Europe, doit vouloir dire ouverture ». Cette phrase de Jean Paul II (Ecclesia in Europa n°111) reste emblématique de la vision de l’Église pour l’Europe. Une vision qui mérite d’être mieux connue et comprise aujourd’hui. C’est parce que le projet européen est avant tout un projet de paix et de réconciliation qu’il a […]