Déclaration du groupe de travail de la COMECE sur la migration et l’asile

En vue de la Journée internationale des migrants, la Commission des conférences épiscopales de l’Union européenne (COMECE) appelle l’UE et ses États membres à placer la dignité humaine et le bien commun au centre des futures négociations sur le Pacte européen sur la migration et l’asile récemment proposé. La déclaration, publiée le mercredi 16 décembre 2020, comprend des recommandations politiques élaborées par le groupe de travail de la COMECE sur la migration et l’asile.

logo COMECE redimSuite à l’analyse du Pacte de l’UE sur la migration et l’asile, proposé par la Commission européenne le 23 septembre 2020, le groupe de travail de la COMECE sur la migration exprime ses préoccupations quant à l’efficacité du Pacte pour atténuer la situation difficile, aggravée par COVID-19, dans laquelle se trouvent les migrants et les réfugiés.

Tout en reconnaissant les efforts de la Commission européenne pour établir un nouveau cadre global visant à créer un mécanisme de gestion des migrations équitable et prévisible, la COMECE exhorte tous les acteurs de la négociation à promouvoir un contexte accueillant ainsi qu’une approche juste et équitable envers ceux qui sont dans le besoin.

Le document de la COMECE propose également une série de recommandations politiques concrètes vers un mécanisme de solidarité à plusieurs niveaux, des relations extérieures basées sur la réciprocité et des partenariats équitables, et une gestion intégrée des frontières extérieures, qui protégerait et promouvrait les droits humains ancrés dans la dignité humaine de tous les individus et familles arrivant dans l’UE.

En particulier dans le contexte de l’actuelle pandémie Covid-19, « qui a exacerbé la pauvreté, l’exclusion sociale et la stigmatisation des migrants, des demandeurs d’asile et des victimes de la traite des êtres humains, […] le pacte devrait créer un système durable et humain de solidarité et de partage des responsabilités qui reconnaît les avantages mutuels de la migration et protège les refuges » – lit-on dans la déclaration.

Cette contribution est le résultat des multiples réunions en ligne du groupe de travail de la COMECE et de ses experts, qui ont également contribué à la consultation publique sur l’avenir de la migration légale dans l’UE visant à identifier les domaines d’amélioration du cadre de l’UE sur l’immigration légale.

Le 16 octobre 2020, la COMECE avait déjà contribué à la Consultation publique sur l’intégration et l’inclusion, en soulignant l’importance des organisations religieuses dans le processus d’intégration et la nécessité pour ces organisations d’être reconnues et d’être incluses dans les futurs financements.

Sur le même thème

  • logo COMECE redim

    Textes et déclarations de la COMECE

    Mieux comprendre l’Eglise catholique en Europe Sur le site de la COMECE Le père Magnin à la COMECE L’actualité sur l’Europe

  • logo COMECE redim

    Ce que dit la COMECE sur l’Europe

    La COMECE suit et contribue aux principales politiques de l’Union européenne. Voici ses prises de parole sur les thèmes qui mettent l’Union européennes au défi. Sur l’environnement Sur les migrations Sur l’aide au développement Sur la construction européenne Aller + loin