Message final de la Conférence de Sarajevo

Sarajevo, 16 septembre 2001 – La signature d’un message final, le 15 septembre, en présence du Premier Ministre de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, Dr. Alija Behemen, a marqué la clôture de la conférence internationale « Chrétiens et musulmans en Europe. Responsabilité et engagement religieux dans une société pluraliste ».À cette occasion, le célèbre Prix « Pro Humanitate » de la Fondation européenne « Pro Europa » a été décerné à l’Archevêque orthodoxe Anastasios de Tirana et de toute l’Albanie, en récompense des grands services qu’il a rendus à la paix, à la justice et à la tolérance.

Plus de 80 participants, originaires de 26 pays, ont assisté à cette rencontre du 12 au 16 septembre 2001, organisée conjointement par la Conférence des Églises européennes (KEK) et le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE). En choisissant Sarajevo comme lieu d’accueil de la rencontre, ses organisateurs ont délibérément voulu renouer avec la tradition de co-existence pacifique entre chrétiens et musulmans d’Europe qui a perduré pendant des siècles.

Profondément choqués par les événements tragiques qui ont frappé les USA, les représentants religieux ont librement exprimé leur sincère compassion à l’égard des victimes des attentats terroristes et de leurs familles. Ils ont condamné ces crimes et se sont engagés à œuvrer avec une détermination accrue, dans l’esprit de cette conférence, en faveur de la justice, de la paix et de la réconciliation dans nos sociétés.

Dans le message final qu’ils ont signé, les participants ont attesté leur responsabilité commune dans l’édification des valeurs de l’Europe. Ils se sont prononcés pour une intensification des rencontres et du dialogue entre chrétiens et musulmans, et ce à tous les niveaux. Ils se sont engagés à une attitude de respect réciproque pour l’autre communauté religieuse, plus particulièrement dans le domaine de l’éducation et de la formation des responsables, et à soutenir activement les institutions de rencontre interreligieuse déjà existantes dans les pays européens, en créant de nouveaux instruments de dialogue et de compréhension mutuelle.

Durant les trois journées de conférence, on a discuté des défis majeurs pour les relations entre chrétiens et musulmans d’Europe aujourd’hui, alors qu’au cours des 20 dernières années la plupart des pays européens ont enregistré une croissance du nombre de communautés musulmanes. Les participants ont été d’accord sur le fait que seule une nouvelle culture d’ouverture réciproque des communautés religieuses, pouvait contribuer à leur témoignage commun dans débat engagé sur les valeurs communes de l’Europe. Ce processus implique également d’apprendre à gérer comme il se doit le passé souvent douloureux des relations entre chrétiens et musulmans et de surmonter les peurs et préjugés multiples qui pèsent sur les différents groupes religieux. A cet égard, les participants à la rencontre ont, d’une même voix, insisté sur l’importance de l’éducation religieuse et de la formation des responsables, qui jouent un rôle clé dans l’attitude à l’égard d’autres communautés religieuses.

La rencontre avait été officiellement ouverte le 12 septembre, par le Président de la KEK, le Métropolite Jérémie Kaligiorgis de Paris, et le Vice-Président du CCEE, l’Archevêque Josip Bozanic de Zagreb, en présence d’éminents représentants politiques et religieux de Bosnie-Herzégovine. Citons également parmi les intervenants d’autres représentants de premier ordre des différentes familles religieuses, tels que le chef hiérarchique de la communauté musulmane en Bosnie et en Herzégovine, Reis-Ul-Ulema, Dr. Mustafa Ceric, l’archevêque orthodoxe Anastasios de Tirana et de toute l’Albanie, ainsi que, du côté catholique, Mgr Jean-Luc Brunin, évêque auxiliaire de Lille (France). Parmi les experts scientifiques étaient présents entre autres le Prof. Dr. Gottfried Küenzlen (Munich), le Dr. Mohamed El Battiui (Bruxelles) et le Prof. Dr. Mehmet S. Aydin (Izmir). D’autres personnalités renommées du dialogue interreligieux en Europe étaient venues assister à la rencontre.

La responsabilité de l’organisation de la conférence était assurée par le Comité conjoint de la KEK et du CCEE « Islam en Europe » (composé de 17 membres), qui conseille les deux organisations ecclésiales européennes sur toutes les questions relatives aux relations entre chrétiens et musulmans. La rencontre s’est déroulée au Grand-Séminaire, situé au centre-ville, en réponse à l’invitation de l’Église catholique de Bosnie-Herzégovine et de son responsable l’Archevêque de Sarajevo, le Card. Vinko Pulijc.

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole

P. Hugues de Woillemont
Secrétaire général
Porte-parole

Mlle Constance Pluviaud
Chargée des relations avec les médias

Tél: 07 62 08 00 59
communication@cef.fr

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris
Contact média Accréditations auprès de la CEF