“YOUCAT, le livre de la confiance faite aux jeunes” par François Moog

YOUCAT est résolument un ouvrage original. Il se présente conjointement comme :
– un dictionnaire
– une encyclopédie
– une anthologie de passages de l’Ecriture et de citations de textes appartenant à la tradition ecclésiale.
– Un exposé organique de la doctrine chrétienne

Mais si YOUCAT est tout cela à la fois, c’est sans effet de juxtaposition. L’ensemble, finalement, ne ressemble pas à un catéchisme tel que l’ont connu les grands-parents voire les arrière grands-parents des jeunes à qui il est adressé. Alors, si YOUCAT n’est pas le catéchisme par questions-réponses de nos grands-parents, il ne faut faire appel ni à notre mémoire ni, surtout à nos représentations lointaines pour essayer de comprendre ce qu’il est.
Pour comprendre ce qu’est YOUCAT, il faut se référer à cette clef de lecture naturelle qu’en est la préface écrite par Benoît XVI : le Pape insiste, à juste titre, sur l’originalité de YOUCAT, originalité du contexte et du contenu…
 

Cadeau personnel du pape Benoît XVI aux participants des prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) (16-21 août 2011 à Madrid), le « Youcat » présente la foi catholique dans un langage adapté aux jeunes. A l’occasion de sa sortie en librairie le 27 mai 2011, François Moog, Directeur de l’ISPC, Theologicum de l’Institut Catholique de Paris) livre son éclairage sur cet ouvrage original.

 

Un contexte de mutations

La thématique des mutations culturelles est bien explorée en France depuis la Lettre aux catholiques de France de 1996, qui a amené les évêques français à proposer deux thèses majeures
– la crise que connaît l’Eglise n’est pas une crise de l’Eglise mais la répercussion dans l’Eglise d’une crise majeure de la société.
– L’Eglise se présente au cœur de cette société en crise comme un recours et une force de proposition. Ce que l’Eglise a alors à proposer, ce sont les ressources propres de la foi qui équipent les croyants pour les amener à se tenir debout dans ce monde par la foi.
La prise en compte de ce contexte n’appelle pas un repli frileux de l’Eglise sur elle-même mais au contraire une confrontation aux forces qui traversent notre culture en crise.
En ce sens, YOUCAT est vraiment un outil adapté à l’accompagnement de la construction et de la maturation de la foi chez des jeunes.
YOUCAT est alors la réponse à la question : quels moyens donner aux jeunes pour qu’ils s’approprient et déploient le trésor de la foi et pour que, surtout, ils en manifestent la pertinence pour aujourd’hui ?

Comment cet outil est-il proprement Catéchétique ? Il l’est grâce à la deuxième originalité énoncée par Benoît XVI : celle du contenu.
 

Un contenu et une structure

Le contenu de YOUCAT répond à ce que Benoît XVI appelle le défi de la cohérence du Catéchisme de l’Eglise Catholique, ce qui fait, précisément, que YOUCAT n’est pas un catéchisme au sens où on l’entendait à la fin du XIXe et au début du XXe s. Ces catéchismes exposaient les trois « il faut » : les vérités qu’il faut croire, les commandements qu’il faut observer et les sacrements qu’il faut recevoir. Dans ce cadre, la foi pouvait être réduite à tenir pour vrais des énoncés reconnus comme révélés.

Ici, la nature même de YOUCAT nous éloigne de cette perspective : son originalité réside dans sa structure, qui est celle du Catéchisme de l’Eglise Catholique et expose, en plusieurs dimensions, une tradition vivante qui se déploie dans l’histoire. Cette tradition, est portée par une profession de foi (partie 1 : « Ce que nous croyons »), mais aussi par la liturgie (partie 2 : « La célébration des mystères chrétiens »), par la vie éthique des croyants (partie 3 : « La vie dans le Christ »), et enfin par une tradition spirituelle et de sainteté (partie 4 : « la prière chrétienne »).
Cette tradition vivante est livrée par l’Eglise à des jeunes, mais l’on voit bien comment l’entreprise de YOUCAT serait stérile si l’Eglise ne se livrait pas elle même dans cet ouvrage.
Ainsi, YOUCAT manifeste ce qu’est un catéchisme : une mise en contact avec la tradition vivante de l’Eglise qui se déploie dans l’histoire et qui invite les jeunes à enraciner cette tradition dans le monde et la culture d’aujourd’hui.

 

Une invitation

YOUCAT se présente alors vraiment comme une invitation adressée aux jeunes à enraciner dans l’Eglise, dans le monde (la culture et la société) la tradition de l’Evangile dont ils sont déjà héritiers et dont l’Eglise comme le monde attendent qu’ils se saisissent pleinement : « faites entrer dans l’Eglise le feu brûlant de votre amour » (préface p. 10).
Vue sous cet angle, celui de la confiance accordée aux jeunes par Benoît XVI, on dépasse rapidement les représentations liées à la présence de paragraphes structurés par des questions / réponses pour découvrir que les portes d’entrée multiples proposées par YOUCAT sont, en fin de compte, parfaitement adaptées à la manière dont un jeune d’aujourd’hui va pouvoir se construire dans la foi.
YOUCAT, est ainsi le livre de la confiance accordée aux jeunes : un appel résolu de l’Eglise qui invite ces jeunes à la renouveler en profondeur.

François Moog

Directeur de l’ISPC
(Theologicum de l’Institut Catholique de Paris)
 

Sur le même thème

  • JMJ Madrid 2011

    XXVIèmes Journées Mondiales de la Jeunesse du 16 au 21 août 2011 à Madrid. Plus de 50 000 jeunes français sont présents. Le thème choisi par le pape Benoît XVI de Madrid est : « Enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi » (Colossiens 2,7).

Liturgie

Rencontrer Jésus

rencontrer jésus

MessesInfo

Catéchèse & catéchuménat