Les fêtes johanniques et le Centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc

Depuis plusieurs mois, le Père Christophe Châtillon, recteur de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, coordonnait à la demande de Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d’Orléans, l’organisation des « Fêtes Johanniques » au sein du diocèse. Les festivités sont aussi marquées en 2020 par le 100e anniversaire de la canonisation de Jeanne d’Arc. La crise sanitaire dû au COVID-19, et le confinement, ont contraint les autorités à reporter les Fêtes johanniques de plusieurs mois. Ces Fêtes marqueront à l’automne « La renaissance de la Cité ».  En attendant, le diocèse innove en proposant des retransmissions des messes en ligne sur You Tube.

REPORTAGE

Père ChatillonMi-mai, Orléans aurait dû vivre les Fêtes Johanniques. C’est le rendez-vous incontournable annuel depuis 591 ans. Le Père Christophe Châtillon, recteur de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, travaillait depuis plusieurs mois sur la préparation des évènements liturgiques, culturels et patrimoniaux. Les fêtes, c’est sa Madeleine de Proust. L’Orléanais y participait déjà en tant que scout dans son enfance. Mais les festivités tant attendues n’ont pas eu lieu comme prévues. Le 19 mars, en plein cœur de la crise sanitaire, un communiqué commun annonçait qu’en « accord avec l’Évêché, l’Armée et l’association Orléans-Jeanne d’Arc, Olivier Carré, maire d’Orléans et président d’Orléans Métropole », les Fêtes de Jeanne seraient reportées après l’été, en des jours meilleurs, fin septembre ou début octobre.

Des évènements sur les réseaux sociaux

Les fêtes johanniques devaient se tenir du 25 avril au 16 mai, et se clôturer par la messe du Centenaire de la canonisation de sainte Jeanne d’Arc, le dimanche 17 mai. « Nous avons prolongé les fêtes jusqu’au cette date car le Centenaire a eu lieu le 16 mai 1920, précise le Père Châtillon.  L’Église et Monseigneur Dupanloup, ancien évêque d’Orléans, voulaient qu’on la reconnaisse SainteElle a été canonisée par le Pape Benoit XV.»

Si les animations ont été annulées ou reportées, le diocèse, l’association Orléans Jeanne d‘Arc, et Orléans-Métropole ont maintenus des évènements en ligne. Le 1er mai, la messe en souvenir de la chevauchée de Jeanne d’Arc, a été retransmise en direct de la cathédrale sur la chaîne YouTube du diocèse. La vidéo totalise plus de 1000 vues. L’opération est renouvelée pour la messe d’action de grâce en souvenir de la ville par Jeanne d’Arc, le 8 mai. « C’est une journée historique car elle a délivré la ville des Anglais le 8 mai 1429, précise le Père Christophe Châtillon. Suite à cette libération, la population orléanaise s’est rendue en procession à la cathédrale pour lui rendre grâce. Jusqu’à présent seuls deux évènements historiques : la Révolution Française et les deux guerres mondiales, ont empêché le bon déroulement des commémorations. »

Toucher les jeunes

Leur mission pendant les Fêtes johanniques ? « Nous souhaitons cibler en priorité les jeunes, ajoute le Père Christophe Châtillon. Jeanne d’Arc véhicule un message qui est encore d’actualité. Dans un monde divisé, travailler à l’unité donne du sens. Jeanne a été appelée jeune. La jeunesse doit se battre pour des causes qui leur font sens. » L’engagement est d’ailleurs un des critères de sélection, pour figurer Jeanne d’Arc. Raphaelle Camphuis incarne Jeanne d’Arc 2020. Elle a été choisie parmi seize autres candidates. Un record de postulantes. « L’attrait du Centenaire a joué », souligne-t-il.

L’hommage à Jeanne d’Arc et à la sainteté

Centenaire de la canonisationLe message de Sainte Jeanne d’Arc touche aujourd’hui bien au-delà des frontières de l’Église. Pour Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d’Orléans, la figure de Jeanne « est étonnamment moderne, elle a vraiment quelque chose à dire à notre monde d’aujourd’hui. Elle parle à tous les Français mais aussi aux jeunes catholiques d’Orléans ». Et de poursuivre : « Il faut la prendre entière, dans toutes ses dimensions. Elle est à la fois sainte et chef de guerre, dans un pays exsangue par la Guerre de Cent Ans. Il y avait la volonté de Dieu que la France retrouve la paix à la fin du Moyen-Age. »

Pour célébrer le Centenaire de la canonisation de Sainte Jeanne d’Arc, le diocèse a convié les jeunes du Loiret à envoyer une photo d’eux sur le thème « Tous avec Jeanne ». 2000 ont répondu à l’appel. Depuis le 8 mai, une bâche de 8m par 3,5m orne la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans. L’image représente Jeanne d’Arc sous forme de mosaïques de petits portraits. Dimanche 17 mai, la messe célébrant le Centenaire de la canonisation, sera de nouveau visible en ligne sur You Tube. Bientôt, un nouveau calendrier permettra de célébrer celle qui « a bouté les Anglais », et plus seulement en ligne sur les réseaux sociaux.

Sur le même thème

  • #ANNEEJOHANNIQUE (1)

    Année johannique et Centenaire de la canonisation

    Le 16 mai 2020 nous fêterons le centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc, Sainte patronne secondaire de la France. Elle a été canonisée par le pape Benoit XV le 16 mai 1920. À cette occasion 14 diocèses johanniques de France se mobilisent pour faire vivre ce centenaire. Pape François, Exhortation apostolique Christus vivit, 49.53 Beaucoup […]

ANNEE JOHANNIQUE paroles d'eveques

La figure de Jeanne d'Arc au cinéma

Jeane d'Arc

Jeanne d’Arc est l’héroïne historique qui a le plus inspiré les cinéastes. Il n’existe aucun portrait d’elle de son vivant et nous n’avons que peu de description physique de sa personne. Article à retrouver sur le blog Narthex

jeanne d'arc

Critique du film « Jeanne » de Bruno Dumont à retrouver sur le blog Narthex

Bonnaire

Interview de Sandrine Bonnaire, interprète de « Jeanne la pucelle » (1994) à retrouver sur le blog Narthex

Hozana

chainepriere

En vidéos