Intention de prière du Pape pour Novembre 2019

Prions pour le Proche Orient, où diverses composantes religieuses partagent le même espace de vie, afin que surgisse un esprit de dialogue, de rencontre et de réconciliation.

 

Int prière papa nov 2019Nous prions ce mois-ci pour le Proche Orient regardé à travers ses diverses composantes religieuses[1]. Proche Orient ou Moyen Orient sont le berceau de grandes civilisations et des trois religions monothéistes : Judaïsme, Christianisme et Islam. Elles se divisent en divers courants, sensibilités et Églises. Il n’est pas question de chercher à isoler les aspects religieux des autres aspects de cette région. Ensemble, ils font la richesse et les souffrances des populations concernées.

Route privilégiée pour des échanges commerciaux entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe, la région est de ce fait un carrefour de relations culturelles, d’effervescence, de création. Elle est aussi un lieu de convoitises et de rivalités. Aujourd’hui, les grandes puissances du monde veillent et surveillent les alliances, les choix politiques faits pour ne pas manquer l’occasion de rester présentes dans ce lieu stratégique pour les relations internationales, sans oublier la richesse du sous-sol.

Que de conflits et de persécutions, d’incompréhensions entre les trois religions monothéistes ! Les conflits sont aussi internes à chaque religion. Que de malentendus et de divisions ont rendu plus difficiles les relations entre peuples d’origines différentes. Au regard de tout cela, le Proche Orient est emblématique des défis qui sont à relever partout sur la planète pour construire un monde de paix, de tolérance, de justice.

Dans l’intention qu’il propose, le Pape, à partir de la responsabilité qui est la sienne et sans utiliser un langage religieux, prie pour que surgisse un esprit de dialogue, de rencontre et de réconciliation.  Mais les valeurs qu’il invoque sont profondément chrétiennes. Par les Alliances, et en son Fils Jésus, Dieu est venu à la rencontre de son peuple, dans un dialogue incessant et au prix de sa vie, pour une œuvre de réconciliation. Celle-ci est pour tous les habitants de la terre. Ainsi, le Pape propose à tous – aux religieux, aux politiques, aux hommes de bonne volonté –  les trésors de l’Église qui sont les outils nécessaires pour construire la paix.

Chacun peut laisser résonner ces trois mots pour lui-même. Dialogue, rencontre, réconciliation, ces mots trouvent-ils à s’incarner concrètement dans sa vie ? Chacun, là où il est, participe par ce qu’il fait ou ne fait pas, à la construction ou à la destruction du monde. Les chrétiens savent qu’en Jésus ils trouvent Celui en qui l’espérance ne trompe pas. Ils peuvent s’engager pleinement dans cette aventure et y entraîner les autres.

P. Daniel Régent sj, Directeur France

 

[1]     Proche Orient et Moyen Orient sont deux expressions, l’une d’origine française, l’autre britannique, de la fin du XIXème siècle pour désigner la région du Levant, les pays Levantins à l’Est de la Méditerranée. Les deux expressions se superposent en partie, même si le Moyen Orient représente aujourd’hui une zone plus large que le Proche Orient.