« L’ordination d’un prêtre le rend de manière toute particulière compagnon du Christ »

Durant ces dimanches du mois de juin, de nombreux diocèses de France célèbrent des ordinations presbytérales autour de la fête de St Pierre et St Paul. D’autres ont fait le choix de décaler ce moment important dans la vie d’un diocèse au mois de septembre ou d’octobre pour éviter que ce rassemblement important pour la vie d’un diocèse ne soit réduit en raison de la pandémie de Covid-19.

L’ordination d’un prêtre le rend de manière toute particulière compagnon du Christ, consacré pleinement au Seigneur.

Dans la liturgie de l’ordination, l’évêque demande à celui qui va être ordonné prêtre …Voulez-vous, de jour en jour, vous unir davantage au souverain prêtre Jésus Christ qui s’est offert pour nous à son Père, et avec lui vous consacrer à Dieu pour le salut des hommes ?

Celui qui va être ordonné répond : Oui, je le veux, avec la grâce de Dieu.

Il indique ainsi sa volonté de se laisser jour par jour conformer au Christ et de s’attacher à Lui de manière plus intime. Uni au Christ de manière particulière par l’ordination et en communion avec l’évêque, le prêtre est chargé de transmettre la foi de l’Eglise, de guider la communauté chrétienne dans l’unité de la charité, et de célébrer les sacrements, en particulier la réconciliation et l’eucharistie.

Bien sûr, le prêtre n’est pas le seul à faire vivre et exister la communauté chrétienne : c’est la responsabilité de tous. Mais le prêtre est le signe sacramentel d’un envoi par le Christ dans la mission.

Le prêtre est un don fait aux chrétiens et au monde entier : la communauté chrétienne ne peut pas se le donner ou le recruter ! Elle le reçoit par l’ordination, elle découvre qu’elle ne peut pas se fermer sur elle-même comme si elle avait tout. Le prêtre est donné non pas d’abord aux chrétiens, mais à travers eux pour les autres.

Il n’est pas ordonné pour satisfaire une simple demande religieuse, si louable qu’elle soit. Il est ordonné et donné pour entraîner les Hommes à la suite du Christ.

Le prêtre, par son ordination, nous invite à ne pas garder Dieu pour nous et à être tous responsable de l’annoncer autour de nous.

C’est pour cela que l’ordination d’un prêtre est toujours une joie pour toute l’Église. Par sa vie donnée, il nous rappelle à tous que Jésus nous invite à être des disciples et des témoins. Par le don de lui-même, il est chargé de faire grandir dans la communauté chrétienne l’esprit de service et la participation de tous à la mission.

P. Jean-Christophe MeyerPère Jean-Christophe Meyer,
Secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France, Secrétaire de la Commission épiscopale pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale