Lettre aux confirmands, par Mgr Castet

confirmation_lucon_castetVous avez répondu à un appel, plus que cela, vous avez été choisis par Dieu, dans un amour de prédilection. Celui-ci vous a accompagnés dès le début de votre vie, même aux jours que vous croyiez être ceux de son absence et de son silence. Le Dieu patient, délicat et attentif, vous a conduits jusqu’à cette heure où, en pleine liberté, vous pouvez dire : « Me voici ».

Vous savez, bien entendu, nommer les personnes, les événements, les rencontres, les bouleversements humains et spirituels qui vous ont permis de percevoir l’œuvre de Dieu. Par eux, Il vous a parlé au cœur.

Toutefois, comme les mages, guidés par les signes que vous avez discernés, vous avez pris conscience de la nécessité du détour par Jérusalem, c’est-à-dire de l’écoute et de la méditation de la Parole de Dieu. Elle seule peut nous indiquer la bonne direction. Devenant votre nourriture quotidienne, elle vous permet de vivre et vous soutient dans les jours d’épreuve. Plus que cela, elle évite l’errance de l’imaginaire.

Par le ministère de l’Eglise, vous recevez le don de l’Esprit. Comme toute faveur de Dieu, elle exprime une bienveillance qui ne se reprend jamais. Comme il est beau que cet événement soit célébré au sein de la communauté rassemblée. Avec la même vérité qu’au temps de la première effusion de l’Esprit, vous recevez de Dieu la force qui permet le témoignage. Désormais, votre baptême se déploie et vos craintes sont mises à bas. Vous gardez certes votre personnalité, vos capacités comme vos faiblesses, mais la confiance que Dieu instille désormais en vous, vous constitue en « disciples missionnaires » et fait de vous les témoins de la paix que vous éprouvez et de l’espérance qui vous anime. Gardez la mémoire des sept dons de l’Esprit, tels que l’Ecriture nous les révèle.

Soyez remerciés pour la réponse confiante que vous donnez. Elle soutient tous ceux et celles qui, parmi vos frères, ont reçu le don du Saint Esprit depuis de nombreuses années. Ils prennent conscience, grâce à vous, que l’oeuvre du Consolateur est toujours perceptible dans leur vie. Avec vous, ils savent qu’ils peuvent avoir recours à Celui qui demeure notre compagnon le plus intime. Au jour de la Pentecôte, tous rendront grâce avec vous.

Louons et prions Dieu avec reconnaissance : « Ô Seigneur envoie ton Esprit, qu’il renouvelle la face de la terre ».

 

✠ Alain Castet
évêque de Luçon

Sur le même thème

  • Confirmation

    Qu’est-ce que la confirmation ?

    Recevoir le sacrement de confirmation est une décision personnelle que l’on peut prendre lorsque l’on est à même d’exercer un choix libre et responsable.

  • ciric_199408

    La lettre à l’évêque pour la Confirmation : que faut-il écrire ?

    L’évêque demande à tout confirmand de lui envoyer une lettre pour se présenter et demander à être confirmé. Que faut-il écrire dans cette lettre à l’évêque ?

  • prêt confirmation

    Suis-je prêt à recevoir le sacrement de la confirmation ?

    « Je ne me sens pas prêt à recevoir le sacrement de la confirmation. » C’est une remarque que l’on entend souvent dans la bouche de certains jeunes et de moins jeunes. On peut avoir le sentiment, parfois angoissant, de ne pas se sentir vraiment prêt à recevoir un sacrement comme celui de la confirmation. L’engagement […]

Fête Pentecôte

Rencontrer Jésus

Esprit Jésus

tv.catholique.fr

vidéos sur la confirmation

liturgie.catholique.fr

Confirmation liturgie

Horaires des messes

messes.info

Aller plus loin