Les temps forts des JMJ 2019

De l’arrivée du souverain pontife au Panama le 23 janvier jusqu’à la messe en l’honneur des volontaires le 27 janvier, voici un aperçu des beaux moments des 34ème Journées Mondiales de la Jeunesse. Parmi les sujets choisis par le Saint-Père comme fils rouges des JMJ 2019, on citera le capital d’espérance extraordinaire de la jeunesse latino-américaine dans un contexte de très fortes instabilités politiques.  Autre point de repère de l’évènement apostolique : le souffle marial qui a poussé 600 000 jeunes à communier au Panama et partout dans le monde.  Qu’allons-nous retenir de la 34ème édition des JMJ ?

Au Panama, temps forts d’espérance et de prière pour les pays d’Amérique latine

Jeudi 24 janvier : le discours d’ouverture du Saint-Père donne aux 34ème JMJ une teinte mariale

24 janvier 2019 : Le pape François lors de la cérémonie d'accueil et d'ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse, au Campo Santa Maria La Antigua. ville de Panama, au Panama. DIFFUSION PRESSE UNIQUEMENT. EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. January 24, 2019 : Pope Francis greets a young girl dressed in traditional clothes, during the opening ceremony for World Youth Day at the Coastal Beltway in Panama City, Panama.

Le pape lors de la cérémonie d’accueil et d’ouverture, au Campo Santa Maria La Antigua.

Le Pape François a indiqué la Vierge Marie comme modèle à suivre sur le chemin de  l’espérance et comme fil conducteur de ces quatre journées de communion : « Ce fut la même demande et la même invitation que reçut Marie. L’ange lui a demandé si elle voulait porter ce rêve dans ses entrailles et le faire vie, le faire chair. Elle a dit : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38). Marie a osé dire “oui”. Elle a osé donner vie au rêve de Dieu. »

 Il a également invité les 600 000 fidèles présents à confirmer leur foi sous la protection de Saint Pierre : « Aujourd’hui, je suis heureux de vous dire : Pierre est avec vous pour célébrer et renouveler la foi et l’espérance. Pierre et l’Église marchent avec vous et nous voulons vous dire de ne pas avoir peur, d’aller de l’avant avec cette énergie rénovatrice et ce souci constant qui nous aide et nous fait bouger pour être plus joyeux et plus disponibles, plus “témoins de l’Évangile”. »

Lire l’intégralité du discours d’ouverture

La liturgie pénitentielle du 25 janvier auprès des mineurs de la prison de Pacora, une première dans l’histoire des JMJ

25 janvier 2019 : Le pape François lors de la liturgie pénitentielle à la prison pour mineurs de Las Garzas de Pacora. Ville de Panama au Panama. DIFFUSION PRESSE UNIQUEMENT. EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. January 25, 2019: Pope Francis during the penitential liturgy at the Las Garzas de Pacora detention center for minors, in Panama.

Le pape lors de la liturgie pénitentielle à la prison pour mineurs de Las Garzas de Pacora.

A celui qui « ne croit pas qu’il peut changer » : « ce n’est pas vrai ». C’est par ses mots bienveillants que le Pape François a encouragé les jeunes prisonniers à se battre « pour chercher et trouver les chemins de l’insertion et de la transformation ». Il a plaidé pour « un amour qui n’a pas le temps de murmurer, mais qui cherche à briser le cercle de la critique inutile et indifférente, neutre et impartiale et qui assume la complexité de la vie et de chaque situation ; un amour qui inaugure une dynamique capable d’offrir des chemins et des opportunités d’intégration et de transformation, de guérison et de pardon, des chemins de salut ».

Le chemin de Croix du vendredi 25 janvier, reflet « des plaies du monde »

Le Saint Père a invité les jeunes fidèles à convertir leur regard pour le porter vers ceux qu’on juge indignes d’être regardés. « Seigneur, tu as voulu embrasser tous ceux que nous considérons souvent ne pas être dignes d’une embrassade, d’une caresse, d’une bénédiction ; ou, plus grave encore, ceux dont nous ne réalisons pas qu’ils en ont besoin. »

Et, toujours en communion avec les détenus de Pacora rencontrés quelques heures plus tôt, il a rappelé que la miséricorde divine n’exclut personne : « Le chemin de Croix de ton Fils se prolonge dans de nombreux jeunes et de nombreuses familles qui, engloutis par une spirale de mort à cause de la drogue, de l’alcool, de la prostitution et du trafic, sont privés non seulement d’avenir mais aussi de présent. Et, comme ont été partagés tes vêtements, Seigneur, leur dignité s’est retrouvé éparpillée et maltraitée. »

Lire l’intégralité du discours du chemin de Croix

Le discours de la Vigile du 26 janvier, résolument adressé aux jeunes

Le Pape a choisi des formules qui parlent aux 600 000 jeunes rassemblés pour la dernière veillée au Panama. Pour illustrer la force de l’engagement, il s’est tourné vers « Marie, l’“influencer” de Dieu qui a osé dire “oui” et faire confiance à l’amour et aux promesses de Dieu, seule force capable de rendre toutes choses nouvelles. »

Dans une mise en garde contre le manque de lien humain dans nos réseaux hyper connectés : « Nous le savons bien, il ne suffit pas d’être toute la journée connecté pour se sentir reconnu et aimé. Se sentir considéré et invité à quelque chose est plus important qu’être “sur le réseau”. Cela signifie trouver des espaces où ils peuvent avec leurs mains, avec leur cœur et avec leur tête se sentir faire partie d’une communauté plus grande qui a besoin d’eux et qui a aussi besoin de vous. »

Lire l’intégralité du discours de la Vigile

Le vibrant appel aux jeunes de la messe finale, dimanche 27 janvier

Parce que, chers jeunes, vous n’êtes pas l’avenir mais le maintenant de Dieu. Il vous convoque et vous appelle dans vos communautés et vos villes à aller à la recherche de vos grands-parents, de vos aînés ; à vous lever et, à prendre la parole avec eux et à réaliser le rêve que le Seigneur a rêvé pour vous.

Lire l’intégralité de l’ultime homélie des JMJ

Les autres discours marquants du Saint-Père

La conférence de presse du Pape François

Des rassemblements de jeunes partout en France

Voir notre article : les JMJ se vivent aussi en France

22 mai 2016 : Rassemblement diocésain des Hauts de Seine au séminaire Saint Sulpice, en vue de la préparation des journées mondiales de la jeunesse 2016 (JMJ). Des participants portent un tee-shirt JMJ aux couleurs de la Pologne. Issy-les-Moulineaux (92), France.

Voir notre article : les JMJ se vivent aussi en France

50673234_10156438365207885_8738738509973553152_nRendez-vous en 2022

C’est la capitale lisboète qui a été élue terre d’accueil des prochaines JMJ. «  Je vous demande de ne pas laisser refroidir ce que vous avez vécu ces jours-ci. Retournez dans vos paroisses et vos communautés, dans vos familles et vers vos amis et transmettez cette expérience pour que d’autres puissent vibrer de cette force et de cet espoir que vous avez. Avec Marie, continuez de dire “oui” au rêve que Dieu a semé en vous. »

Lisbonne sera la 8ème ville d’Europe à recevoir l’évènement, après Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle, Czestochowa, Paris, Cologne, Madrid et Cracovie.

Neuvaine avec les saints patrons

logo_hozana_soleil_croix

#Panama2019

Aller plus loin