“Proposer avec audace et inventivité la nouveauté permanente de l’Evangile”

Ce vendredi 21 septembre à 12h45, l’ensemble des évêques des provinces du grand Ouest (Rouen, de Rennes, de Tours, de Poitiers et de Bordeaux) a été reçu en audience par le Saint-Père à Castel Gandolfo à l’occasion de leur Visite ad Limina.
 

En réponse à l’allocution du Cardinal Jean-Pierre Ricard archevêque de Bordeaux, le Pape Benoît XVI s’est adressé aux évêques français. Dans son message, il a rappellé l’importance de l’Année de la Foi : « L’Année de la foi est une invitation à une conversion authentique et renouvelée au Seigneur, unique Sauveur du monde » (Porta Fidei, n. 6). 

Il a ensuite souligné la nécessité pour les évêques de prendre soin de leurs prêtres « Vous aurez à cœur de mettre à leur disposition les moyens dont ils ont besoin pour entretenir leur vie spirituelle et intellectuelle et trouver aussi le soutien de la vie fraternelle » et encouragé la valorisation du dimanche.

Le Saint-Père a redit l’importance de l’Evangélisation « L’évangélisation demande, en revanche, de partir de la rencontre avec le Seigneur, dans un dialogue établit dans la prière, puis de se concentrer sur le témoignage » et  de l’Eucharistie « je vous encourage à faire du Christ présent dans l’Eucharistie la source et le sommet de la vie chrétienne ».

Il a évoqué la tâche des fidèles laïcs comme « animation chrétienne des réalités temporelles au sein desquelles ils agissent de leur propre initiative et de façon autonome, à la lumière de la foi et de l’enseignement de l’Église (cf. Gaudium et spes, n. 43). »

Après avoir souligné l’interdépendance existant « entre l’essor de la personne et le développement de la société elle-même », et le rôle central de la famille « fondement de la vie sociale », il a rappelé le devoir des évêques de « défendre l’unité de l’Église tout entière » .

Pour finir, le Saint-Père a encouragé la démarche Diaconia 2013 :« Que le service du frère, enraciné dans l’amour de Dieu, suscite en tous vos diocésains le souci de contribuer, chacun à sa mesure, à faire de l’humanité, dans le Christ, une unique famille, fraternelle et solidaire ! ».