Echos de la visite Ad limina à Rome

Le deuxième groupe des évêques de France – provinces de l’Est et du Nord – sont en visite Ad limina à Rome, jusqu’au 22 novembre 2012. Plusieurs ont envoyé un message à leurs diocésains ou répondu à la radio chrétienne locale.
 
Les quatre évêques des diocèses de Lille, Arras et Cambrai, reçus en audience par le pape Benoît XVI, le 15 novembre, se réjouissent d’une « longue conversation confiante et fraternelle ». « Les questions que nous portons sont toujours replacées dans la lumière qui vient du Christ mort pour tous, et ressuscité pour que nous ayons la vie, poursuivent-ils. C’est-à-dire toujours sur le fond de la mission de l’Eglise envers toute l’humanité. Nous recevons ses paroles comme celles de Pierre qui confirme ses frères dans la foi (Luc 22,32), leur fait confiance et les soutient ».
Du discours du pape, le 17 novembre, et des différentes visites aux dicastères, ils retiennent que c’est bien « dans l’échange et l’écoute, que notre foi a besoin d’être soutenue et mieux formée ; qu’elle doit se prêter à la rencontre des autres chemins religieux et philosophiques ; qu’elle doit savoir qu’à travers la multiplicité des options religieuses, c’est notre mission de faire connaître l’amour du Père à travers le visage du Christ, avec la force de l’Esprit ».

Dans un édito pour Eglise de Besançon de novembre, Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon, qui vit sa 6ème visite Ad limina, rappelle le sens de la démarche – « faire le point sur le ministère de l’Evêque et la vie du diocèse qui lui est confié » et comment il l’a préparée – par un « travail de synthèse » de 133 pages, « accompagné des principaux documents publiés depuis 2006 », transmis au Saint- Siège. Rythmés par de nombreux rendez-vous, explique Mgr Lacrampe, les échanges « resserreront nos liens et nous donneront d’expérimenter l’universalité de l’Eglise, de nous inscrire au lendemain du Synode dans le souffle de « la Nouvelle Evangélisation pour la transmission de la foi » et la perspective de « l’Année de la foi ».
 

“Avant de quitter Rome…

Le 20 novembre, les 9 évêques de l’Est de la France ont écrit à leurs diocésains et amis pour décrire le climat “confiant et fraternel”, dans lequel ils ont fait part au Pape et à ses collaborateurs de la vie leurs “engagements dans l’Eglise et dans la société, la crise que nous traversons et les difficultés propres aux jeunes générations”. “Le Pape nous a appelés à ne céder ni au découragement ni au repli” soulignent-ils avant de conclure : “Cette visite ad limina nous a confortés dans notre appel et notre mission de pasteurs. Elle nous a renouvelés dans notre amour de l’Eglise et notre communion avec le successeur de Pierre”.

Sur le même thème

  • Visites ad limina des évêques français

    Les évêques français se sont rendus à Rome en groupe de trois grandes régions entre le 20 septembre et le 3 décembre 2012 pour leur visite Ad limina.
    Celle-ci, du latin ad limina apostolorum, désigne la visite que chaque évêque fait en principe tous les cinq ans au Saint-Siège.

  • Synode sur la Nouvelle Evangélisation

    La XIII ème Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques s’est déroulée à Rome, du 7 au 28 octobre 2012, sur le thème “La Nouvelle Evangélisation pour la transmission de la foi chrétienne”.

  • Année de la Foi (2012-2013)

    Dans le Motu Proprio « Porta Fidei », le pape Benoît XVI a annoncé une « Année de la Foi ». Elle a débuté le 11 octobre 2012, pour le cinquantième anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II, et s’est terminée en la solennité du Christ Roi, le 24 novembre 2013. Des livres pour l’année […]