Trois temps forts en clôture de l’Année de la Foi à Rome

Président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, Mgr Fisichella a présenté la Journée pour la vie contemplative (21 novembre), la Rencontre des catéchumènes avec le Pape (23 novembre) et la messe de clôture de l’Année de la Foi (24 novembre).
 
« Une année entièrement consacrée à raviver la foi des croyants se termine, mais reste désormais le souhait de maintenir vivant l’enseignement que nous avons reçu ces mois-ci -a dit Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, rappelant que plus de 8 millions et demi de pèlerins se sont rendus cette année sur la tombe de Pierre, à Rome, pour professer leur foi.

Il a aussi souligné que « pour clôturer cette année nous avons pensé à une série de signes en vue de montrer la continuité de la foi et le chemin que nous sommes appelés à parcourir pour ne pas qu’elle soit oubliée dans la vie quotidienne ». Le premier acte sera la visite du Pape, le 21 novembre, au monastère des Camaldules de l’Aventin où il rencontrera la communauté. Cette journée, qui coïncide avec l’anniversaire de l’entrée au monastère de Sœur Nazarena Crotta, dernière recluse qui vécut dans ces murs, sera consacrée à ceux qui ont choisi la vie de clôture comme dévouement privilégié à une vie de prière et de contemplation.

Sur le thème « Préparés pour passer la Porte de la foi », samedi 23 novembre, aura lieu le deuxième acte consacré aux catéchumènes. Le témoin passera dans la main de 500 catéchumènes accompagnés de leurs catéchistes, venus de 47 pays des cinq continents. Le Pape recevra 35 d’entre eux à l’entrée de la basilique Saint-Pierre et leur posera les questions traditionnelles du rite.

Enfin, l’Année de la Foi se conclura par une messe solennelle dimanche 24 novembre à 10h 30, Place Saint-Pierre. Elle sera marquée par trois événements mettant en valeur ce moment : l’exposition des reliques de saint Pierre, la remise par le Pape de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium – en conclusion du Synode sur la Nouvelle Evangélisation (Rome, 7-28 octobre 2012) – et un geste de charité en faveur du peuple des Philippines. En effet, au cours de l’eucharistie, une collecte sera faite comme contribution des pèlerins pour l’Année de la Foi et sera affectée aux dommages subis par le peuple philippin.

Mgr Fisichella a conclu en soulignant que « souvent, habitués que nous sommes à souligner les facteurs de crise, nous oublions de regarder aussi tous les signes positifs et d’espérance qui sont réellement présents dans l’Eglise. L’Année de la Foi nous a permis d’en faire l’expérience. Soutenus par un témoignage si imposant, enthousiaste et convaincu, qui s’exprime surtout dans le silence du quotidien, nous regardons vers l’avenir avec plus de sérénité, forts de l’expérience accomplie en cette Année qui, nous l’espérons, pourra prolonger dans le temps tous ses effets positifs ».

Avec VIS du 18 novembre 2013.

Sur le même thème

  • Affiche vocations 2020 - validation-page-001

    Quelle est ma vocation ?

    La vocation, dans le cadre de la foi chrétienne, est un appel unique et personnel de Dieu, inscrit en chaque homme, créé par Dieu.

  • eucharistie03

    Devenir chrétien

    Votre cheminement commence, alors belle route pour découvrir la joie d’être chrétien !