Les 350 ans des fondateurs de la famille vincentienne

Le dimanche 27 septembre 2009 s’est ouverte une grande année jubilaire : l’anniversaire des 350 ans de la mort, à quelques mois d’intervalle de Saint Vincent de Paul et Sainte Louise de Marillac. L’occasion d’approfondir le lien entre évangélisation et service des plus souffrants.

Famille vincentienne, des héritiers et des bâtisseurs

  • St Vincent de Paul

    Saint Vincent de Paul, la charité en parole et en oeuvres

    Quel prêtre fut, de son temps, aussi populaire ? Saint Vincent de Paul a connu trois rois de France : Henri IV, Louis XIII et Louis XIV. Il a œuvré contre la pauvreté, pour l'évangélisation des campagnes et pour la formation des prêtres. Canonisé en 1737, il est proclamé patron universel des Œuvres de charité par le pape Léon XIII en 1885.

  • vitrail_dax_rutan_vincent_ paul

    Saint Vincent de Paul (1581-1660)

    Monsieur Vincent, géant de la charité, nous échappera toujours et ne se laissera pas appréhender facilement. Mais il nous dit avec son air malicieux de gascon : « le temps change tout ». Alors, que nous dit-il, 350 ans après et toujours vivant ?

  • Autumn

    Sainte Louise de Marillac (1591-1660)

    Avec Vincent de Paul, Louise de Marillac proposa aux paysannes du XVIIe siècle, de vivre une vie religieuse, sans cloître, sans voile, une vie consacrée au service des rejetés de la société.

  • Corps de sainte Louise de Marillac

    Ste Louise de Marillac, les valeurs féminines de la charité

    « Dieu... m'a fait connaître que sa sainte volonté était que j'allasse à Lui par la Croix », a écrit Louise de Marillac. La fondatrice des Filles de la Charité a connu une enfance privée d'amour.