Discours de clôture du Festival par Mgr Dufour

Mgr Christophe Dufour Festival Kaleidoscope

Le 24 octobre 2009 à Poitiers, Mgr Christophe Dufour a clôt le Festival Kaleidoscope. Il a invité chacun à devenir ouvrier du “huitième jour”, celui d’une “nouvelle création”.

Il me revient, en conclusion de ce festival, de tenter une nouvelle ouverture, sur l’avenir cette fois. Après les artistes du septième art – merci et bravo à eux – je m’adresserai aux ouvriers du huitième jour, celui d’une nouvelle création, ce jour où Jésus souffla sur ses amis et leur dit : « Recevez l’Esprit ; comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Voici encore trois mots pour un envoi.

Aux réalisateurs, je dis « Créez ». Racontez des histoires. Nous attendons votre parole. Créez des œuvres de qualité. Qualité technique. Qualité du message. Qualité du regard.

Aux acteurs de la responsabilité catéchétique, je dis : « Il vous appartient de susciter des chemins, de tracer des itinéraires, de bâtir des démarches catéchétiques ». Non pas utiliser les œuvres, mais les intégrer dans une démarche qui aura son point de départ, son but, ses étapes, au service de l’annonce de la foi, de la révélation du mystère caché, à la manière du Christ.

A tous les festivaliers, et en particulier à ceux qui appartiennent au réseau du service de la catéchèse et du catéchuménat, je dis : « Elargissons l’espace de la tente ». Pour que Kaléidoscope porte du fruit, et si un deuxième festival doit voir le jour, nous devons élargir la base. Je me réjouis de la présence de l’Enseignement Catholique, de l’aumônerie de l’enseignement public, de la pastorale des jeunes, des mouvements, et bien d’autres… Je me réjouis de la présence des professionnels de la communication, RCF, KTO et le Jour du Seigneur. Je me réjouis de la présence des éditeurs. Je me réjouis de la présence des communautés religieuses, notamment des frères prêcheurs et des salésiens de Don Bosco, dont le charisme de communiquants et d’éducateurs nous sera précieux. Nous avons besoin de tous, plus largement encore, et en nous ouvrant à tous les talents, à toutes les compétences. Que se lèvent, au sein des jeunes générations, des chrétiens formés aux langages audiovisuels et à l’annonce de la foi.

Aux côtés des réalisateurs du septième art, entrons ensemble dans le huitième jour, pour une nouvelle création.

Mgr Christophe Dufour
Archevêque coadjuteur d’Aix en Provence
Président de la commission épiscopale de la catéchèse et du catéchuménat