Conseil de la Diaconie, croiser les réseaux

Ils font partie, aux côtés de Mgr Mousset, du quatuor du Conseil diocésain de la Diaconie, une équipe resserrée qui a succédé au Conseil de la Solidarité pour insuffler à tout le diocèse le souffle du rassemblement de Diaconia 2013 (auquel une belle délégation de plus 120 personnes a participé à Lourdes).

DSCN2294 (002)Le père Jean-Louis Favard, outre ses autres casquettes de délégué aux relations inter-religieuses et coordinateur de la pastorale des prisons, est vicaire épiscopal à la solidarité. Jean-François Durand, ancien responsable de CCAS à Bergerac, est à la retraite depuis trois ans. Père et grand-père, il est diacre permanent depuis 1995 et son épouse fait partie de l’équipe « Recherche de sens » du Secours Catholique. Son slogan : « Aider qui a besoin d’aide ». Quant à Dominique Crouzal, aujourd’hui jeune grand-mère, elle a partagé avec son mari toute une expérience de scoutisme et d’élue. Ancienne éducatrice spécialisée, elle préside une ACI (Atelier et Chantier d’insertion) qui couvre pratiquement la moitié du département.

Des profils très différents à l’image de ce qu’ils essayent de vivre ; à savoir « fédérer les énergies et décloisonner » face à l’ampleur des problèmes. Ancien prêtre à Sarlat, la cité médiévale renommée, le père Favard explique : « Derrière l’image en papier glacé pour le tourisme, il existe énormément de précarité cachée : de l’habitat insalubre, des problèmes de transports, une pénurie de travail pour les jeunes, des déserts en tous genres avec des écoles et des services publics qui ferment, etc ».

Réveillon solidaire, tentatives pour transformer les distributions caritatives en tables-ouvertes, pèlerinage dans l’esprit de Diaconia, les acteurs locaux de la solidarité œuvrent à la mesure de leurs moyens. S’est ajouté un défi auquel « ce département rural n’était pas vraiment adapté » : l’accueil des migrants.

En octobre 2015, à la demande de l’évêque, le Conseil de la Diaconie a mis en place une Cellule de Référence. « Au début, suite à l’appel du Pape, la préoccupation concernait les réfugiés syriens. Nous nous sommes créés pour montrer que nous accueillons tout le monde. Ce qui nous préoccupe aujourd’hui, c’est le sort des déboutés du droit d’asile », explique le père Favard.

Officiellement il est question d’une centaine de demandeurs d’asile. La Cellule l’évalue à cinq fois plus. Pour faire face, l’Église a agrégé les bonnes volontés. De 15 à 20 personnes se retrouvent régulièrement pour faire un état des lieux, pointer les urgences et se donner des idées au sein d’un collectif autogéré auquel se sont jointes d’autres associations confessionnelles (musulmanes, protestantes, bouddhistes), des associations citoyennes et, à l’occasion, des migrants eux-mêmes.

« Défiler au nom d’une chapelle ne m’a jamais intéressée, ce sont nos différences qui ont du sens. Beaucoup de gens essaient d’agir. Il nous faut croiser nos réseaux pour être plus efficaces, créer une synergie commune pour se battre à côté de nos frères déracinés. C’est ensemble que nous pouvons trouver des solutions. À vrai dire nous cherchons moins des solutions que des pistes », déclare Dominique.

Concrètement, une plaquette listant les lieux d’accueil, d’accompagnement, de nourriture et d’hébergement, a été réalisée. Une journée « Talents venus d’ailleurs » le 24 mars 2018 (prochaine édition en juin 2019), mettant en valeur des migrants artistes, a permis un beau moment de rencontre et la présentation d’histoires humaines derrière les cas d’exil. Des délégations ont rencontré des députés et l’ancienne préfète. À l’occasion de la Journée des Migrants a été lue dans certaines églises une lettre de la petite-fille d’une dame déboutée du droit d’asile. Un stand est mis en place sur le marché de Périgueux proposant de la documentation et des pâtisseries pour soutenir les situations compliquées. Le père Jean-Louis tient à préciser : « Tout est en gestation ».

Chantal Joly

 

Sur le même thème

  • Mgr Philippe Mousset

    Périgueux-Sarlat, un diocèse tourné vers l’avenir

    En visite pastorale à Terrasson, dans le Périgord Noir, Mgr Philippe Mousset s’apprêtait à quitter le presbytère du père Anga Mbassoa pour rejoindre des bénévoles du Secours Catholique lorsqu’il a pris le temps d’échanger avec des jeunes adossés à la rambarde dominant la ville. Pour ce pasteur proche des habitants de son diocèse, « l’Évangile qui est le sel de la vie est à proposer, y compris à ceux qui apparemment ne l’attendent pas ».

  • DSCN2296

    Jacob Ayley, le beau parcours de la Pastorale des Jeunes

    Dans le bureau de la maison diocésaine, le mur d’affiches des activités de la Pastorale des jeunes est le meilleur indicateur de sa vitalité. Mais pour Jacob Ayley, son permanent à plein temps depuis 2014, les vacances scolaires sont loin d’être de tout repos.

  • DSCN2289

    Père Philippe Doumenge, une présence attentionnée au monde rural

    Ce matin là, le Père Philippe Doumenge repartait de la maison diocésaine avec tout un paquet de revues et de documents. « Je n’ai pas la télévision. Je lis et je découpe ce qui me paraît intéressant », explique-t-il. Question de goût personnel, bien sûr, mais aussi de nécessité en tant qu’ « oreille collée à la vie du monde rural » au nom de sa responsabilité de l’équipe « Mission Rurale ».

  • Richard Lavigne

    Richard Lavigne, la prison chemin d’humanité et de foi

    S’engager dans l’Église ! Pourquoi pas, mais « aux frontières ». C’est ce qu’avait déclaré Richard Lavigne lors d’un dîner avec un ami prêtre en évoquant sa future vie de retraité.

  • Frère Philippe

    Frères de Saint Gabriel, « aimer du cœur et de la main »

    « C’est le paradis ici », annonce un des frères de la communauté. Un paradis champêtre niché dans un lieu-dit de la commune de Saint Félix-de-Villadeix, La Peyrouse, au cœur du Périgord pourpre.Un paradis malheureusement en sursis pour les douze religieux restants, compte-tenu de leur âge.

  • pelé VTT5

    Marie-Christine Naulin, l’engagement d’une laïque

    Depuis dix ans, Marie-Christine Naulin s’investit dans le pélé VTT. Portait d’une laïque engagée dans le diocèse de Périgueux.

  • à la découverte des diocèses de france

    A la découverte des diocèses de France

    Tous les mois, nous vous invitons à découvrir un diocèse à travers un portrait de son évêque et des membres de la communauté catholique qui l’animent et le font vivre. Quelles sont les priorités pastorales développées ici ou là ? Quelles sont les dates-clés, les figures de saints ou les hauts-lieux spirituels qui ont marqué son […]