Déclaration d’engagement Laudato Si’ dans la politique d’investissement des institutions d’Eglise

Le 6 avril 2017, les évêques belges ont signé la Charte de bonne gestion des biens d’Eglise, charte dans laquelle ils invitent les institutions d’Eglise à intégrer dans les placements financiers des critères éthiques qui s’inscrivent dans la ligne de la doctrine sociale de l’Eglise.

Ils s’associent à l’appel d’Ecokerk et d’Oikocredit en faveur d’une intégration de l’appel de l’encyclique Laudato Si dans la politique de placements financiers des évêchés et décident de demander aux institutions financières de donner priorité à des investissements dans : – des entreprises qui tendent vers un avenir énergétique durable ; – des entreprises qui s’engagent à davantage utiliser les sources d’énergie renouvelables ; – des entreprises et des projets qui diminuent la demande d’énergie et qui favorisent une utilisation efficiente de l’énergie. Dans les années à venir les investissements dans l’exploration et l’extraction d’énergies fossiles doivent entièrement faire place à des investissements dans le développement durable, les énergies renouvelables et la transition vers une économie faiblement émettrice en Co². Approuvée par les évêques lors de la Conférence épiscopale du 14 septembre 2017.

Afficher l’original

Sur le même thème

  • Environnement

    « Je rêve d’une Europe qui avance, solidaire et sociale »

    Mgr Jean-Claude Hollerich, archevêque de Luxembourg, est le nouveau Président de la COMECE. Dans cet entretien, il partage sa vision d’une Europe à l’écoute de ses citoyens. Il appelle à une intelligence collective et dynamique pour relever les défis qui attendent les européens.    Quels sont les principes qui vous tiennent particulièrement à cœur ? De […]

  • vignette environnement

    Regards de l’Église en Europe sur l’environnement

    La protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique font l’objet d’une action commune des pays européens. Ces derniers ont délégué à l’Union de nombreuses compétences en la matière et s’emploient à parler d’une même voix lors des négociations internationales. Plutôt en pointe, les européens ont largement contribué à la signature des accords […]