« Union européenne, union des peuples, union des destins », l’intervention du Cardinal Bassetti sur la construction européenne

Discours du Cardinal Bassetti en tant que président de la Conférence épiscopale italienne à la conférence Notre Europe organisée par ACLI, Action catholique, Communauté de Sant’Egidio, CISL, Confcooperative, FUCI et Sturzo Institute.

« Chers amis et amis,
je vous remercie de votre invitation à participer à cette conférence sur un sujet aussi important qui m’est très cher. Depuis de nombreuses années, je suis témoin partout, lors de conférences, de réunions publiques et de journaux, de ma vision européenne et aussi de l’initiative sur la Méditerranée que nous organisons en tant que CEI pour 2019 va dans cette direction. Je suis convaincu qu’aujourd’hui, alors que les critiques semblent de plus en plus nombreuses, il est nécessaire de souligner avec force l’importance religieuse, culturelle et politique d’une Europe unie. Peut-être avec des bases nouvelles mais unies.
Sur cette question importante de l’unité, j’aimerais apporter une première clarification, puis trois points de réflexion que je voudrais résumer en trois expressions: unité religieuse et culturelle; l’unité entre l’Italie et l’Europe; unité politique du continent. »

Lire l’intervention du Cardinal Bassetti (en italien)

Sur le même thème

  • logo COMECE redim

    Les évêques de l’Union européenne en prière commune pour la paix

    Les évêques européens ont commémoré toutes les victimes de la Première Guerre mondiale lors d’un événement majeur qui s’est tenu aujourd’hui à Ypres (Belgique), le 24 octobre 2018, dans le cadre de l’Assemblée de la COMECE «Automne 2018» consacrée aux prochaines élections européennes. À l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, […]

  • paix (assombrie)

    Edito du cardinal Bassetti sur le bien commun et sur la paix civile

    « D’abord le bien commun ». Le président de la conférence épiscopale italienne a lancé un appel pour le bien commun et la paix civile Face à la crise sociale et politique dans laquelle « notre Italie bien-aimée » s’est précipitée, chaque personne de bonne volonté a le devoir de renouveler son engagement, chacun dans son rôle, pour le […]