Actualité de la bioéthique

Parcours prière

Que nos yeux s’ouvrent ! Quatre vendredis de jeûne et de prière pour sortir d’une bioéthique aveuglée

Le projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en[...]

Outil

La Conférence des évêques de France lance le podcast "Eglise et bioéthique"

10 épisodes pour une réflexion simple qui repose sur les principes fondamentaux de la préservation de la dignité humaine et qui invite chacun, à un discernement personnel et engagé.

Conférence

Les positions de l'Église catholique par Mgr d'Ornellas, archevêque de Rennes

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et président du Groupe bioéthique de la Conférence des évêques de France, explique les enjeux et les dangers du projet de loi tel qu’il est présenté par la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique.

Déclaration

"Aucun être humain ne peut en traiter un autre comme un objet"

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, réuni les 6, 7 et 8 janvier 2020, tient à exprimer son inquiétude devant le projet de révision des lois de bioéthique.

Conférence

Soirée de présentation des positions de l'Église catholique sur le projet de révision de la loi bioéthique

la Conférence des évêques de France a livré ses positions lors d’un événement au Collège des Bernardins (Paris) en présence de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, responsable du groupe de travail sur la bioéthique, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF et Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Déclaration

Ouverture de l'assistance médicale à la procréation : quelles conséquences ?

Dans une note rédigée le 18 juillet 2019 à partir du projet de loi transmis au Conseil d’État, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et les membres du groupe de travail Église et bioéthique de la Conférence des évêques de France, s’interrogent sur les conséquences de l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Déclaration

Arrêt des soins de Monsieur Vincent Lambert : c’est l’honneur d’une société humaine que de ne pas laisser un de ses membres mourir de faim ou de soif

Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Monseigneur Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, réagissent à l'annonce par le médecin du CHU de Reims à la famille Lambert de l’arrêt des soins la semaine du 20 mai 2019.

Publication

“Qu’est-ce que l’homme ?” Éléments d’anthropologie catholique

Sans prétendre à l’exhaustivité, ces éléments d’anthropologie catholique se veulent des outils pour prendre de la hauteur au cœur des débats qui peuvent traverser la société française, notamment à la faveur de la révision des lois de bioéthique.

Publication

Reconnaître la dignité de la procréation et s’engager pour la fraternité

Les évêques de France offrent leur contribution au débat sur la régulation juridique des techniques d’assistance médicale à la procréation. Ils cherchent à expliciter la dignité de la procréation, indissociable de la dignité inviolable et inaliénable de tout être humain.

Publication

“Qui peut accepter un geste de mort ?” par Mgr Pierre d’Ornellas

Mgr Pierre d'Ornellas revient sur l'avis favorable qu'a rendu le 10 avril 2018 le CESE (Conseil économique, social et environnemental) sur l'euthanasie.

Déclaration

Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité !

Les évêques de France avancent 6 raisons éthiques pour s’opposer à la légalisation qui troublerait profondément notre société et appellent leurs concitoyens et leurs parlementaires à un sursaut de conscience pour que s’édifie une société fraternelle.

Déclaration

États généraux de la bioéthique : quel monde voulons-nous pour demain ?

L’Église catholique entend prendre sa place et répondre, elle aussi, à la question de fond que ces États généraux nous posent : quel monde voulons-nous pour demain ?

Sur le même thème

  • Église et bioéthique

    L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent, d’une façon ou d’une autre, à la dignité de la personne humaine. Cette présence est constitutive de sa mission au service de l’homme en tant que « route fondamentale de l’Église.[1] » Selon la belle expression du Concile Vatican II, « il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho[2] » dans […]

  • Comprendre les enjeux des États généraux de la bioéthique

    En 2017, l’Assemblée plénière des évêques de France, réunie à Lourdes, a approuvé la mise en place d’un groupe de travail sous la responsabilité de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes en vue des États généraux de la bioéthique. Avec Mgr Pierre d’Ornellas travailleront Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême, Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes […]

  • Que dit l’Église ?

    Tout en encourageant les progrès des sciences biomédicales qui ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques, l’Église nous invite à un discernement. Notre responsabilité se trouve ainsi engagée si nous voulons que ces progrès demeurent au service de la personne humaine dans le respect de sa dignité inaliénable, et tout particulièrement des plus vulnérables : l’enfant à naître, les […]

  • États généraux de la bioéthique

    États généraux de la bioéthique : quel monde voulons-nous pour demain ? Depuis le 18 janvier 2018, les débats des États généraux de la bioéthique ont commencé. Leur objectif est simple : permettre à tout citoyen de s’éclairer sur les avancées scientifiques et techniques concernant la bioéthique, se forger un avis et l’exprimer.[...] Lettre de Mgr [...]