Déclaration de la CRCF à l’occasion des élections municipales

Conférence des responsables de culte en France

Déclaration de la CRCF
à l’occasion des élections municipales

Le 17 mars 2014


Citoyens et croyants : responsables et confiants

Au cours des prochaines semaines, notre attention sera sollicitée par la préparation des élections municipales et européennes. Il nous faudra faire des choix. Nous voudrions à cette occasion partager ces quelques orientations qui nous guident dans la recherche de l’intérêt général et du bien commun :

1. Choisir la responsabilité et non la démission.

Le vote est par définition le geste par lequel chaque citoyen-ne peut participer à l’exercice d’une réelle responsabilité au service de sa commune, de son pays et de l’Union européenne. Si le vote peut être guidé par des motivations diverses, il doit d’abord tenir compte des défis et des questions que rencontre notre société : exclusion, chômage, pauvreté, mais aussi développement économique, éducation, santé, vie sociale, justice… Devant ces questions et ces défis, choisir la responsabilité c’est faire preuve de discernement devant les propositions qui sont faites, en prenant en compte avec sérieux les valeurs essentielles que sont notamment la justice, la compassion, le respect de la dignité d’autrui et l’attention au plus vulnérable, en un mot : la fraternité. La fraternité n’est-elle pas trop oubliée ?

2. Rechercher la confiance et non la division.
La commune est le lieu où s’expérimente au plus près des réalités ce que sont le bien commun et l’intérêt général. Alors que notre société est à bien des égards marquée par la revendication d’intérêts particuliers et portée par un esprit d’individualisme, chaque citoyen-ne et chaque croyant-e est ici appelé-e à un geste exprimant la confiance : confiance dans un projet commun, confiance dans les autres, par conséquent confiance envers les élus qui portent ce projet et qui doivent s’en montrer dignes. Contre la tentation du dénigrement ou de la dérision systématiques, contre l’esprit de soupçon à l’égard du politique, contre les discours parfois haineux qui divisent les citoyens, rechercher la confiance c’est réellement faire preuve de sagesse.

3. Construire l’avenir et non le redouter.
L’élection est un moment décisif dans la vie politique. Mais ce moment n’est qu’un élément de la construction de notre avenir commun. Voter c’est aussi accueillir cet avenir, notre avenir dont nous ne sommes jamais complètement maîtres. Pour notre part, nous croyons qu’il est éclairé par une promesse bienveillante. Et nous avons la conviction que chaque citoyen-ne est appelé-e à y apporter sa part, avec ses dons et la confiance qu’il a reçus.

Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY (Conférence des Evêques de France) – Le pasteur François CLAVAIROLY et le pasteur Laurent SCHLUMBERGER (Fédération Protestante de France) – Le Métropolite Emmanuel et le Métropolite Joseph (Assemblée des Évêques Orthodoxes de France) – Interim du Grand Rabbin de France et M. Joël MERGUI président du Consistoire (Grand Rabbinat de France) – Le recteur Dalil BOUBAKER et M Anouar KBIBECH (Conseil français du culte musulman) – Mme Marie Stella BOUSSEMART et M. Olivier WANG-GENH (Union bouddhiste de France)

———
La Conférence des Responsables de Culte en France (CRCF)

La CRCF a été créée le 23 novembre 2010. Elle regroupe six instances responsables du Bouddhisme, des Églises chrétiennes (Catholique, Orthodoxe, Protestante), de l’Islam et du Judaïsme. Cette initiative est justifiée par la volonté des responsables de culte en France d’approfondir leur connaissance mutuelle, par le sentiment de contribuer ensemble à la cohésion de notre société dans le respect des autres courants de pensée, et par la reconnaissance de la laïcité comme faisant partie du bien commun de notre société.

Télécharger la déclaration au format PDF.

Sur le même thème

  • Notre bien commun

    Politique

    S’occuper de politique peut paraître surprenant de la part d’une Eglise qui affirme que « sur le terrain qui leur est propre, la communauté politique et l’Eglise sont indépendantes l’une de l’autre et autonomes » (Gaudium et Spes 76-3). Et encore plus surprenant lorsque cette Eglise inscrit son action sur le territoire d’une république laïque ! Pour autant, […]

  • élue_écharpe_maire

    La politique, recherche du bien commun

    Plusieurs évêques ont saisi l’occasion des élections municipales (23 et 30 mars 2014) puis européennes (25 mai 2014) pour rappeler les repères fondamentaux de la doctrine sociale de l’Eglise. Lettre ouverte aux candidats, déclaration ou trame de réunion, ils invitent les chrétiens à la réflexion en s’appuyant sur des exemples locaux et les grandes questions de société.

P. Thierry MAGNIN
Secrétaire général
Porte-parole

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole adjoint
Tél: 01 72 36 68 41

Mlle Constance Pluviaud
Chargée des relations avec les médias
Tél. : 01 72 36 68 42

Contact presse
Tél: 06 26 12 65 07

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris