La paix vaincra-t-elle?

1. Dans les Balkans, au cœur de l’Europe, à la porte de l’Union européenne, une guerre se déroule. Elle a certes été voulue pour enlever à des gouvernants les moyens de nuire. Mais c’est quand même une guerre, une vraie guerre. C’est une défaite pour l’humanité. Lorsque, depuis des années, le possible n’a pas été fait au moment voulu, le pire arrive à n’importe quel moment.2. L’ONU est comme mise en échec. L’issue des bombardements est incertaine. Ils pourraient renforcer les dirigeants visés et attiser leur désir de répression ou de vengeance. Le conflit risque de s’étendre. La haine va grandir entre des populations qui devront bien, un jour, recommencer à se parler.

3. Avec le Pape Jean-Paul II, j’espère « que les armes se tairont au plus tôt et que le dialogue reprendra », pour que l’on parvienne, « avec la contribution de tous, à une paix juste et durable dans la région ». J’invite tous les catholiques à prier pour la seule victoire qui compte, celle de la paix.

Le 28 mars 1999
+ Louis-Marie BILLÉ
Président de la Conférence
des Évêques de France

P. Thierry MAGNIN
Secrétaire général
Porte-parole

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole adjoint
Tél: 01 72 36 68 41

Mlle Constance Pluviaud
Chargée des relations avec les médias
Tél. : 01 72 36 68 42

Contact presse
Tél: 06 26 12 65 07

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris
Contact média Accréditations auprès de la CEF