“Cette fois, il faut arrêter !” par Mgr Michel Dubost

Michel Dubost

L’église de Morangis a été victime d’un acte de vandalisme.
Le Saint Sacrement y a été profané.
Je suis heureux de voir avec quel empressement les pouvoirs publics, les politiques, la presse et l’opinion publique se révoltent lorsqu’une mosquée ou une synagogue est attaquée.
Je m’en réjouis et je me joins à ceux qui dénoncent de tels délits. Mais cet empressement général rend étourdissant le silence à propos des églises.
Bien plus, à la suite d’un certain nombre de vol et de profanations, j’avais émis l’idée de mettre sur pied une commission « cambriolage » pour visiter les églises, étudier, pour chacune d’entre elles, les dispositions à prendre pour augmenter la sécurité contre le vol, faire l’inventaire de ce qui pouvait être pris et le photographier.
On m’a fait savoir que je n’en avais pas juridiquement le droit… et qu’il serait mis en place une commission officielle.
Les exactions continuent.
Les pouvoirs publics sont donc responsables par leur carence.
Personnellement, je n’arrive pas à m’habituer aux profanations…
S’il faut hurler, nous hurlerons.
Après tout, nous aussi, nous sommes des citoyens.

+ Mgr Michel Dubost
Évêque d’Évry – Corbeil-Essonnes
Le 19 février 2010

Message de soutien du CFCM

Le Conseil Français du Culte Musulman vient de prendre connaissance de l’acte de pillage et de profanation dont a été victime l’Eglise de Morangis (Essonne) le 12 février.

Le CFCM exprime sa profonde indignation face à cet acte odieux qui a visé un lieu de prière et de recueillement et bouleversé profondément ses fidèles.

Lire la suite du communiqué sur le site du CFCM

Sur le même thème

maison-de-la-conference-des-eveque-de-franceMaison de la Conférence des évêques de France
58 avenue de Breteuil,
75007 Paris,
tél : 01 72 36 68 00.

Coordonnées des Services nationaux de la Conférence des évêques de France.

Déclaration du Conseil d'Eglises Chrétiennes en France