L’évangile des vocations l édito du Documents épiscopat

Édito de Mgr Bertrand Lacombe, archevêque d’Auch et délégué aux vocations (2006- 2022) à propos du Documents épiscopat :  » Une vie pour le Christ et son Royaume » (n°5-2023).

L’Évangile des vocations continue de résonner dans l’Église et dans le monde ! Le micro- trottoir visionné au début du récent Congrès national des vocations a témoigné de l’estime des jeunes pour le terme « vocation ». Les enfants et les jeunes sont toujours passionnés par les témoignages de religieux, religieuses, consacrés, prêtres.

Certains entendront cet appel pour eux, et les acteurs de la pastorale des vocations des diocèses et des communautés vont les aider à discerner l’appel du Seigneur. Le pôle vocations du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV) les soutient par plusieurs initiatives : journées des services des vocations, propositions pour la Journée mondiale de prière pour les vocations, rencontre des formateurs des « années pour Dieu », accueil vocationnel à Lourdes…

Outre le désir d’un approfondissement des propositions habituelles, l’actualité a aussi encouragé une initiative au service des vocations dites spécifiques, c’est-à-dire marquées par la grâce du célibat pour le Royaume. Notons d’abord que le dernier colloque « Promouvoir la vie comme vocation » remontait à 2014 (Documents Épiscopat 3-2015). Il a développé l’appel universel à la sainteté, réaffirmé avec force par le concile Vatican II (Lumen gentium § 40). Depuis, les attentes demeuraient fortes de se réunir et de réfléchir sur les vocations spécifiques. Néanmoins, il ne faut pas cacher des raisons plus éprouvantes. Si l’on se réjouit de l’engagement de nombreux laïcs dans la vie ecclésiale, le nombre de vocations spécifiques diminue. Nous savons aussi qu’un manque de vigilance peut conduire à des abus et agressions. La compréhension de ces réalités et leur prévention était alors un impératif du congrès.

« Ta vie est mission »

Les dynamiques synodales étaient aussi au cœur des réflexions préparatoires. Le Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel (2018), nous l’a redit, ce sont les jeunes qui évangélisent les jeunes. Ils sont les premiers concernés par l’appel et son accompagnement. Après le colloque « Une vie pour le Christ et son Royaume », le festival jeunes a mis en œuvre avec bonheur une parole du pape François : « Ta vie est mission. » En outre, l’intervention de sœur Nathalie Becquart, xavière et sous-secrétaire du Synode des évêques, permettait d’honorer l’année de consultation du Synode sur la synodalité. L’accent mis sur la jeunesse était d’autant plus de circonstance que le congrès a été une belle étape de préparation des Journées mondiales de la jeunesse au Portugal (été 2023).

Enfin, le climat général, et plus particulièrement le temps d’évangélisation sur les marches de Montmartre, a permis de se situer dans la conversion missionnaire de l’Église. Pour avoir honoré ces motivations anciennes et nouvelles, que soient vive- ment remerciés sœur Marie-Valérie Lagarrigue, religieuse de l’Assomption en charge du réseau vocations, le père Vincent Breynaert, de la Communauté du Chemin neuf et directeur du SNEJV, les membres de l’équipe pilote de ce congrès, témoins par leur engagement d’une Église vocationnelle, tout comme l’ensemble des intervenants et participants.

Que ces pages contribuent à faire résonner l’Évangile des vocations !

sur le même sujet

boutique en ligne publications de la Conférence des évêque de France
abonnements en ligne aux revues de la CEF