Documents Episcopat : l’habitat partagé

Le Documents Épiscopat N°3-2018 intitulé : “L’habitat partagé, une réponse chrétienne au défi de la modernité” vient de sortir. Monseigneur Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis et vice-président de la Conférence des évêques de France (CEF) a rédigé l’édito : “Vivre sous un même toit”.

14 octobre 2016 : Portrait de Mgr Pascal DELANNOY, évêque de Saint-Denis (93), France

Dans son exhortation apostolique La joie de l’Évangile, le pape François nous adresse cet appel : “Sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile” (§20). Rejoindre “toutes les périphéries” géographiques ou existentielles, il y a là un vaste programme et les initiatives ne manquent pas pour le mettre en œuvre. Depuis deux ans, le rapport annuel Église en périphérie, publié par la Conférence des évêques de France, s’en fait l’écho. Un peu partout des hommes et des femmes de tous âges ralentissent le pas et mettent “de côté l’appréhension pour regarder dans les yeux et écouter, […] celui qui est resté sur le bord de la route” (§46). Ralentir le pas, regarder, écouter c’est ce que vous propose ce numéro de Documents Épiscopat, en vous entraînant sur les chemins de l’habitat partagé.

La notion d’hospitalité, au cœur de ces expériences d’habitat partagé, n’est pas neuve ! Dans la Bible, l’hospitalité a un caractère sacré qui fera dire à l’auteur de la lettre aux Hébreux : “N’oubliez pas l’hospitalité car, grâce à elle, certains sans le savoir, ont accueilli des anges” (He 13,2). Tout au long de son histoire, l’Église inscrira dans cette tradition d’hospitalité en créant les maladreries, hôtels-Dieu et, plus récemment, les dispensaires et hôpitaux où chacun trouve soins et réconfort. L’habitat partagé prend place sur ce long chemin avec l’idée novatrice que vivent sous un même toit ceux du “centre” et ceux de la “périphérie”.

Il y a déjà plus de cinquante ans que les communautés de l’Arche, initiées par Jean Vanier, ont ouvert la voie à un vivre ensemble inédit et fécond entre les personnes handicapées et ceux qui les accompagnent. depuis le début du troisième millénaire, beaucoup se sont inspirés de cette démarche pour vivre, sous un même toit, avec ceux et celles que notre société relègue dans les périphéries, géographiques ou existentielles ! Alors survient ce que l’on croyait impossible : des liens se créent entre ceux qui, jamais, n’auraient dû se rencontrer ! Ces liens, fondés sur le partage et le don réciproques, ne laissent pas indemnes : ils transforment humainement et spirituellement les accueillants et les accueillis. Ainsi, l’habitat partagé n’est pas qu’un lieu d’humanisation mais également un véritable lieu d’évangélisation qui, peu à peu, à la manière dont le levain travaille la pâte, transforme notre société.

Monseigneur Pascal Delannoy,
Évêque de Saint-Denis
Vice-président de la Conférence des évêques de France (CEF)

Sur le même thème

  • Église en périphérie

    « La présence des catholiques aux périphéries » est une réalité au sein de l’Église en France.
    Les mouvements et associations catholiques vivent sur le terrain, la diversité des actions.
    L’Église doit être présente et annoncer de l’Évangile partout où sont les pauvres.

boutique en ligne

Guide de l'Eglise catholique