Assemblée plénière d’automne 2022 | Jour 2, vendredi 4 novembre

8h30 | Laudes

8h50 | Séquence « Chemin de transformation » – réforme des structures de la CEF

La dernière réforme remonte à 15 ans

La précédente réforme des structures de la Conférence des évêques avait été adoptée en 2005 après trois ans de travail.

Parmi les décisions entérinées alors face aux besoin nouveaux de la mission de l’Eglise : un organigramme simplifié, le regroupement des instances de gouvernement épiscopal dans un lieu unique, la composition du Conseil permanent plus diversifiée incluant les critères du nombre d’habitants dans les diocèses et de l’ancienneté dans l’épiscopat, le principe de plusieurs assemblées par an pour favoriser la prise de décision commune des évêques.

Les structures épiscopales sont-elles encore adaptées à la mission ?

Pour toujours mieux répondre aux questions nouvelles qui se posent à l’Eglise et à la société, les évêques de France ont de nouveau engagé un chemin de transformation des leurs organes de gouvernance, décisions et d’actions.

En novembre 2021, ils ont exprimé l’ensemble de leurs besoins, et dix leviers de transformation ont été donnés :

      • transformer la représentation de l’évêque
      • arrêter de vouloir faire tout nous-mêmes
      • renforcer les expériences de fraternité
      • déployer une collégialité profonde
      • vivre les Assemblées plénières différemment
      • repenser nos réponses aux besoins des diocèses
      • recenter les activités centrales sur quelques sujets-clés
      • réduire le nombre de conseils épiscopaux
      • s’appuyer sur des structures temporaires plus agiles
      • ses synergies inter diocèses au niveau de la Province ecclésiastique

Deux groupes de travail planchent depuis un an, l’un sur les instances (Conseil permanent, Assemblée plénière, Conseils épiscopaux,…), l’autre sur les missions des services nationaux (dix services nationaux chargés de mettre en œuvre les orientations des conseils). Ces groupes de travail sont constitués d’évêques, de laïcs, d’un Secrétaire général adjoint. Ce travail est accompagné par le cabinet Nexus.

Prochaines étapes de la réforme

L’objectif de cette Assemblée plénière est de permettre à l’ensemble des évêques de France de s’approprier quatre scénarios, les creuser, les enrichir, et identifier le travail qu’il reste à faire, afin que les Groupes de Travail « Instances » et « Services » puissent les finaliser en vue de l’Assemblée plénière de mars 2023, qui sera le temps du discernement et des décisions. A l’issue une consultation des évêques sera faite, un groupe de travail poursuivra l’élaboration de pistes de transformations en vue de la prochaine Assemblée plénière, au printemps 2023.

11h45 | Eucharistie en la Basilique Notre-Dame du Rosaire

Célébrée par Mgr Hervé Gosselin, assisté par Mgr Alain Ramsay et Mgr Luc Meyer.

Les textes du jour

16h30 | Séquence « Chemin de transformation » – réforme des structures de la CEF

17h45 | Vêpres

20h30 | Temps d’échange avec les évêques des Conférences épiscopales européennes

suivre l'Assemblée

Esprit Saint,
Tu convoques les évêques de l’Église de France à Lourdes,
Éclaire leur démarche.
Donne-leur à chacun et ensemble la capacité
De t’écouter ensemble en Église,
De partager leurs réflexions, leurs joies, leurs souffrances, leurs espoirs,
De discerner la volonté de Dieu pour aujourd’hui,
De te rencontrer dans leurs frères,
De se laisser conduire par toi,
De mettre en œuvre leurs décisions.
Nous « Peuple de Dieu », nous comptons sur toi.
Amen.

liens utiles

Abus : que fait l'église ?