La rencontre des mouvements d’action catholique : “être apôtres aujourd’hui”

Du au
Saint-Siège

En France, depuis presqu’un siècle, les acteurs des mouvements d’Action Catholique sont envoyés dans leurs milieux de vie pour partager la bonne nouvelle d’un Dieu vivant aux cœurs des réalités humaines. Ils rassemblent ainsi des enfants, des jeunes et des adultes, femmes et hommes, engagés au plus près des réalités humaines, pour :

• Découvrir Jésus-Christ présent au cœur de la vie de chacun d’entre-nous ;
• « Agir » pour une transformation de la société, afin que personne ne soit laissé sur le bord de la route et que tous puissent vivre de l’Espérance qui nous anime.
Parmi eux, on retrouve les mouvements d’Action Catholique Spécialisée par milieux sociaux (ACS) tels que l’Action Catholique des Enfants (ACE), l’Action Catholique des milieux Indépendants (ACI), l’Action Catholique Ouvrière (ACO), les Chrétiens dans le Monde Rural (CMR), la Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC), la Jeunesse Indépendante Chrétienne (JIC), la Jeunesse indépendante Chrétienne Féminine (JICF), la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (MRJC). Mais aussi des mouvements rejoignant d’autres réalités humaines telles que l’Action Catholique des Femmes (ACF), le Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants (MCC), le Mouvement Chrétiens des Retraités (MCR) et Vivre Ensemble l’Evangile Aujourd’hui (VEA).

Depuis de nombreuses années, les mouvements d’Action Catholique se retrouvent régulièrement pour partager ce qui les animent, mais aussi pour mettre en œuvre chaque année, au niveau national, une formation intermouvements.

Au niveau diocésain, des collaborations existent depuis de nombreuses années pour organiser des temps en commun ou des formations locales.

Ils ont décidé de se rendre au Vatican, pour aller ensemble à la rencontre des différents dicastères et institutions.

Cette visite au Vatican, décidée en 2020, revêt plusieurs objectifs :
• Présenter l’Action Catholique française au Pape François et aux différents dicastères pour que ses derniers les connaissent mieux et prennent conscience du réel travail apostolique vécu dans les différents mouvements ;
• Entendre et nourrir les propres mouvements par ces échanges mutuels ;
• Témoigner des engagements dans la société et dans l’Eglise.
• S’inscrire dans la démarche synodale Universelle, valoriser et accroître la synodalité déjà vécues dans les équipes.

Voir le dossier de presse.