1ère Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains

peter_turksonLe Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Iustitia et Pax, a présenté la première Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Fixée au 8 février 2015, fête de sainte Joséphine Bakhita, elle est organisée avec le concours de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, le Conseil pontifical pour la pastorale des migrations et les Unions des supérieurs et supérieures.

(…) Le Cardinal Turkson a rappelé que des millions de personnes de par le monde, de tout âge, sont privées de liberté et contraintes à vivre pratiquement en esclavage. Pour ces hommes et ces femmes, sainte Joséphine Bakhita est un modèle d’espérance. Il a encouragé les fidèles à suivre les pas de cette sainte, de s’en inspirer et à demander son intercession.

Le Pape, a souligné le Cardinal, désire que les fidèles prennent conscience d’un phénomène global qui dépasse la responsabilité de tel ou tel Etat. Il est besoin d’une véritable mobilisation contre ce fléau: Nous devons tous mieux analyser la situation et mobiliser les consciences: De la conscience à la prière, de la prière à la solidarité, de la solidarité à l’action, afin que la traite et les nouvelles formes d’esclavage disparaissent.

En vue de cette première journée, les diocèses et les paroisses, les associations et les familles sont invités à réfléchir et prier, individuellement comme en groupe communauté sur ce crime contre l’humanité. Les réunions et veillées de prière du 8 février auront pour point d’orgue l’angélus dominical du Saint-Père.

Source : VIS du 3 février 2015.

Prière pour la Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains Joséphine_Bakhita

« Quand nous entendons parler d’enfants, hommes et femmes trompés et emmenés en des lieux inconnus dans le but d’exploitation sexuelle, de travail forcé et de vente d’organes, nos coeurs s’indignent et notre esprit est affligé car leur dignité et leurs droits sont piétinés par les menaces, les mensonges et la violence.

Dieu, aide-nous à contrecarrer par notre vie toute forme d’esclavage. Nous te prions, avec sainte Joséphine Bakhita afin que la traite des personnes cesse. Donne-nous sagesse et courage pour nous rendre proches de tous ceux et celles qui ont été blessés dans le corps, le coeur et l’esprit, afin qu’ensemble nous puissions réaliser ta promesse de vie et d’amour tendre et infini pour nos frères et soeurs exploités.

Touche le coeur de celles et ceux qui sont responsables de ce crime horrible et soutiens notre engagement pour la liberté, ton don pour tous tes fils et filles. Amen ».

Sur le même thème

  • Haïti

    Message du Pape François pour la Journée mondiale de la paix 2015

    « Non plus esclaves, mais frères » est le titre du Message du Pape François pour la Journée mondiale de la Paix du 1er janvier 2015. 1. Au début d’une nouvelle année, que nous accueillons comme une grâce et un don de Dieu à l’humanité, je désire adresser à chaque homme et femme, ainsi qu’à chaque peuple […]